Etre juif

  • -

Etre juif

Category : Non classé

Etre Juif, selon :
Winston Churchill
« Certains aiment les Juifs, et d’autres non. Mais aucun homme de réflexion ne peut nier le fait
qu’ils sont, au-delà de toute question, la ‘race’ la plus formidable et la plus remarquable qui
soit apparue dans le monde ».
Leon Tolstoï
« Le Juif est cet être sacré qui a fait descendre des cieux le feu éternel, et a illumine avec lui le
monde entier. Il est sa source religieuse, son printemps, et la fontaine d’où les autres peuples
ont tiré leurs croyances et leurs religions. »
A. A. Leroy Beaulieu, publiciste français, 1842
« C’est en vain que nous les avons enfermés pendant plusieurs centaines d’années derrières
les murs du ghetto. Dès que les portes de leur prison furent ouvertes, ils nous ont facilement
rattrapés, même dans les voies que nous avions ouvertes sans leur aide »
Thomas Cahill, Auteur irlandais
“Le Juif nous donne l’intérieur et l’extérieur – notre aspect et notre vie intérieure. Nous
pouvons difficilement nous lever le matin ou traverser la rue sans être juifs. Nous rêvons des
rêves juifs et espérons des espérances juives. La plupart de nos meilleurs mots, en fait –
nouveau, aventure, surprise, unique, individuel, personne, vocation, temps, histoire, futur,
liberté, progrès, esprit, foi, espoir, justice – sont des dons des Juifs »
William Rees-Mogg, ancien rédacteur en chef du journal “The Times”
 » L’un des apports de la culture juive à la Chrétienté est qu’elle a enseigné aux Chrétiens à
penser comme les Juifs, et tout homme moderne qui n’a pas appris à penser comme s’il était
un Juif peut à peine être considéré comme ayant même appris à penser »
Blaise Pascal, écrivain et mathématicien français
« Il est certain que dans certaines parties du monde nous pouvons observer un peuple
particulier, séparé des autres peuples du monde, et il est appelé le Peuple juif. Ce peuple
remonte non seulement à une antiquité remarquable, mais il a aussi persisté pendant une
durée longue et singulière… Car alors que les Peuples de Grèce et d’Italie, de Sparte,
d’Athènes et de Rome et d’autres venus bien plus tard, ont disparu depuis si longtemps,
celui-là existe encore, malgré les efforts de nombreux rois si puissants, qui ont essayé des
centaines de fois de les effacer, comme leurs historiens en attestent, et comme on peut
facilement en juger par l’ordre naturel des choses sur de si longues périodes. Ils ont
cependant toujours été préservés, et leur préservation était prédite… Ma rencontre avec ce
peuple me stupéfie…”
Paul Johnson, historien américain contemporain
« La vision juive est devenue le prototype de nombreuses grandes conceptions identiques
pour l’humanité, aussi bien divines qu’humaines. Les Juifs, donc, se tiennent au centre de la
tentative perpétuelle de donner à la vie humaine la dignité d’un but “.
Matthew Arnold, poète et critique anglais
« Aussi longtemps que le monde durera, tous ceux qui veulent faire des progrès en droiture
viendront vers Israël pour l’inspiration en tant que peuple qui le sens de la droiture le plus
radieux et le plus puissant “.
Olive Schreiner, romancier sud-africain et militant social
 » De fait, il est difficile pour toutes les autres nations du monde de vivre en présence des
Juifs. C’est irritant et très inconfortable. Les Juifs embarrassent le monde parce qu’ils ont fait
des choses au-delà de l’imagination. Ils sont devenus des étrangers moraux depuis le jour où
leur patriarche, Abraham, a introduit dans le monde les standards éthiques les plus élevés et
la crainte de Dieu. Ils ont apporté au monde les Dix Commandements, que de nombreuses
nations préfèrent défier. Ils ont violé les règles de l’histoire en demeurant vivants, contre les
probabilités du bon sens et de l’évidence historique. Ils ont survécu à tous leurs anciens
ennemis, dont de vastes empires tels que les Romains et les Grecs. Ils ont mis le monde en
colère avec leur retour dans leur patrie après 2000 ans d’exil et après l’assassinat de six
millions de leurs frères et soeurs.
Ils ont exaspéré le genre humain en construisant, en un clin d’oeil, un Etat démocratique que
d’autres n’ont pas été capables de créer même en plusieurs centaines d’années. Ils ont
construit des monuments vivants tels que le devoir d’être saints et le privilège de servir les
fidèles de l’Un.
Ils ont participé dans tous les efforts du progrès humain, que ce soit dans la science, la
médecine, la psychologie ou toute autre discipline, et cela dans une disproportion totale avec
leur nombre réel. Ils ont donné au monde la Bible et même leur ” saveur “.
Les Juifs ont enseigné au monde à ne pas accepté le monde tel qu’il est, mais à le
transformer, et pourtant peu de nations ont voulu écouter. De plus, les Juifs ont introduit dans
le monde le D.ieu unique, dont pourtant seule une minorité a accepté de tirer les
conséquences morales. Ainsi les nations du monde réalisent qu’elles auraient été perdues
sans les Juifs. Et pendant que leur subconscient essaie de leur rappeler combien la
civilisation occidentale est encadrée en termes de concepts d’abord articulés par les Juifs, ils
font tout leur possible pour les supprimer.
Ils nient que les Juifs leur rappellent un but plus élevé de la vie et la nécessité d’être
honorable, et ils font tout leur possible pour échapper à ses conséquences. C’est simplement
trop à gérer pour eux, trop embarrassant à admettre, et par-dessus tout, trop difficile de vivre
avec.
Ainsi, les nations du monde ont décidé de nouveau de quitter ‘leur’ voie de manière à trouver
un bâton pour frapper les Juifs. Le but : prouver que les Juifs sont immoraux et coupables de
massacre et de génocide, comme certains d’entre eux le sont.
Tout cela de façon à cacher et à justifier leur propre échec à simplement protester quand six
millions de Juifs furent conduits au massacre d’Auschwitz et de Dachau, pour effacer la
conscience morale que les Juifs leur rappellent, et ils ont trouvé un bâton.
Rien ne pouvait être plus gratifiant pour eux que de trouver les Juifs en lutte avec un autre
peuple (complètement terrorisé par ses propres dirigeants) contre qui les Juifs, malgré leurs
voeux les plus chers, doivent se défendre pour survivre. Avec grande satisfaction, le monde
permet et initie la réécriture de l’histoire pour alimenter la rage d’un autre peuple contre les
Juifs. Cela malgré le fait que les nations comprennent très bien que la paix entre les parties
pourrait être intervenues depuis longtemps, si seulement les Juifs avaient disposé d’une
chance équitable. Au lieu de cela, ils ont sauté avec joie dans le train de la haine pour justifier
leur jalousie des juifs et leur incompétence à prendre en charge leurs propres problèmes
moraux.
Quand les juifs observent le jeu bizarre qui se tient à La Haye, ils ne peuvent que sourire
alors que ce jeu artificiel prouve une fois encore combien le monde admet paradoxalement le
caractère unique des Juifs. C’est leur besoin de miner les Juifs qui les fait en réalité les
élever.
L’étude de l’histoire de l’Europe au cours des siècles passés nous enseigne une leçon
uniforme : que les nations qui ont reçu et d’une certaine manière ont traité avec justice et
clémence les Juifs ont prospéré, et que les nations qui les ont torturés et opprimés ont tracé
eux-mêmes leur propre fléau. “