Tsedek-Info d’Israël n° 120 novembre-décembre 2016

  • -

Tsedek-Info d’Israël n° 120 novembre-décembre 2016

Category : Non classé

Tsedek-Info d’Israël n° 120 novembre-décembre 2016

Distinctions & performance

– H’ayim Dotan, architecte, a construit la passerelle la plus longue du monde, un pont en verre réservé aux piétons dans le parc du Wulingyuan: longueur de 430 mètres, hauteur de 300 mètres, largeur de 6 mètres et capacité maximale de 800 personnes. C’est la plus haute plate-forme de saut à l’élastique du monde.
– Une start-up pour 1500 habitants, c’est le plus fort ratio au monde.

High Tech

La start-up israélienne NUA Robotics a mis au point une technologie qui permet de relier un bagage à son propriétaire. Le bagage a un appareil photo intégré qui détecte l’emplacement de son propriétaire. Il se connecte à une application smartphone via Bluetooth, de sorte qu’on sache à tout moment où se trouve sa valise.
Selon son président Alex Libman, le bagage est capable de faire bien plus que de suivre partout son propriétaire et transporter ses vêtements. Il peut charger sa propre batterie sur la route, ainsi que recharger son téléphone, ordinateur ou tablette. Il peut également communiquer son poids grâce à l’application et possède une alarme anti-vol intégrée. Prix annoncé de la valise 600 $

Transport

Le transit de marchandises entre Haifa et la Jordanie a augmenté de 65% entre 2010 et 2015. En raison du conflit syrien, les commanditaires utilisent la route la plus rapide et la plus rentable, celle passant par Israël, pour transporter leurs marchandises en Jordanie, en Iraq, en Arabie Saoudite ou dans d’autres pays du Golfe. C‘est pourquoi une nouvelle ligne Haifa-frontière jordanienne près de Bet Shean est en voie de construction.

Archéologie

– Au cours de fouilles à Tel Hazor, Pr Amnon Ben-Tor de l’Institut d’Archéologie à l’Université hébraïque et Sholmit Baker, étudiante à l’Institut, ont découvert une partie d’une statue égyptienne d’environ 45×40 cm représentant le mollet et le pied d’une personne. Cette statue égyptienne monumentale, la plus grande découverte dans la région, a 4000 ans d’âge. En calcaire, cette statue représente le pied d’un homme assis par terre ou à genoux, les jambes croisées, plusieurs lignes en lettres hiéroglyphiques égyptiennes étant inscrites et désignant sans doute un employé.
– Depuis 1985, Dr Assaf Yasur-Landau mène des recherches au sud d’Ashkelon et il a fini par découvrir un cimetière philistin d’il y a 3000 ans, avec 160 squelettes datant de 28 à 31 siècles. Une particularité, devant le nez d’un squelette il a trouvé un petit pot de parfum… Cette découverte permettra une avancée dans la connaissance de l’époque et de la région des 5 cités philistines.
– Jodi Magness, directrice de l’équipe d’archéologues qui a découvert une synagogue datant de l’ère romaine, sur le site de Houqoq dans le nord du pays, apporte des précisions sur une des deux grandes mosaïques trouvées, figurant des scènes de la Bible, l’arche de Noé et la traversée de la mer rouge par Moïse et les Hébreux : «on peut y voir les soldats du pharaon avec leurs chars et leurs chevaux en train de se noyer». Jodi Magness explique : «je ne connais que deux autres représentations de la scène de la mer Rouge dans des synagogues aussi anciennes». Les représentations de l’arche de Noé sont elles aussi très rares, car elle n’en connaît que deux autres, sur le site de Jerash, en Jordanie, et le site de Misis, en Turquie.
– Nurit Feig, supervise pour l’AAI le projet de fouilles archéologiques dans le village d’Ibillin dans le nord du pays. Un groupe d’adolescents y a découvert une forteresse datant de l’ère cananéenne, il y a 3700 ans. Selon Nurit Freig, le mur découvert particulièrement massif aurait servi comme une muraille protégeant un chef.

Révélations

– Le saviez-vous ? Les experts estiment à plus d’un millier le nombre de cyberattaques par minute visant des entreprises ou des administrations dans le pays. Le secteur de la cyber-sécurité est devenu vital et 430 sociétés de toutes tailles ont déjà exporté en 2015, 6 milliards $ de technologies, services et logiciels, soit 8 % du marché mondial.
La société de Cybernétique Insights affirme avoir piraté les communications de l’État islamique et a pris connaissance des plans du groupe pour attaquer les bases aériennes américaines au Koweït, à Bahreïn et en Arabie Saoudite
– Le saviez-vous ? Plus de 1,2 millions de comprimés de Viagra ont été consommés par les Israéliens au cours de l’année dernière, plaçant le pays en 4ème position dans le monde, après les Emirats arabes unis, l’Arabie saoudite et la Nouvelle-Zélande.

Défense

– Elbit Systems a réussi le lancement d’une torpille sous-marine depuis le bateau-drone « Seagull » (la mouette). La réussite de cet essai confirme que le SeaGull a la capacité de tirer des torpilles, détruisant des sous-marins légers. Mesurant 12 mètres de long, SeaGull a été conçu pour mener des missions telles que la sécurisation de zones maritimes sensibles ou la protection de navires contre des sous-marins et des mines.

Inventions et découvertes

– Les méta-matériaux sont des matériaux intelligents qui n’existent pas dans la nature. Contrairement aux matériaux normaux dont les caractéristiques sont déterminées par leur composition chimique (atomes et molécules), les propriétés physiques des méta-matériaux découlent de leur structure spatiale. Ils sont conçus d’une manière intelligente, avec une structure nanométrique variable, capable de s’ajuster aux surfaces irrégulières, notamment les applications qui demandent un ajustement précis au corps humain, comme les prothèses, les robots souples ou certains vêtements collants. Dr. Yair Shokef, et son groupe de recherche de l’École de génie mécanique de l’Université de Tel-Aviv ont développé des nano-blocs en forme de cubes creux, possédant une flexibilité maximale. En utilisant des outils informatiques, ils ont construit à partir de ces cubes des structures en trois dimensions, programmées à la demande. En plaçant ces blocs au sein de la structure, ils ont réussi à créer sur sa surface extérieure n’importe quel relief composé de saillies et de cavités. Grâce à sa structure non périodique, le nouveau méta-matériau convient bien aux interfaces avec des surfaces biologiques en mouvement, non uniformes par nature, comme le corps humain.
– La société Elbit Systems Ltd a développé un nouveau casque Skylense qui permet à un pilote de visionner par tout temps le paysage devant lui. Le système est équipé de six capteurs différents, placés sous le nez de l’appareil, enregistrant les données topographiques sur plusieurs fréquences ; un ordinateur centralise ensuite les données, les transforme en images et la meilleure prise de vue est transmise dans le casque du pilote, en temps réel. Skylense réduira les retards d’atterrissage dus à la visibilité réduite.
– L’Institut Weizmann a mis au point des bactéries capables de créer du sucre à partir de CO2. L’équipe du Pr Ron Milo a réussi à reprogrammer un organisme de la chaîne alimentaire pour qu’il consomme le CO2 de l’environnement et produise le sucre dont il a besoin, pour reconstruire sa masse corporelle. Un membre de l’équipe Dr Niv Antonovsky précise : « la capacité d’améliorer la fixation du carbone est essentielle pour que l’homme soit capable d’affronter de nouveaux défis, comme par exemple la nécessité de fournir de la nourriture à une population grandissante dans un monde dont les ressources diminuent, tout en utilisant moins de combustible fossile »
– Dr Tal Dvir du Département de Biotechnologie de l’Université de Tel Aviv a créé en laboratoire « un patch » cardiaque que l’organisme ne rejette pas, car il intègre des matériaux provenant du malade lui-même, avec des nano particules d’or. Elle a déclaré : « Les statistiques montrent que 50% de ceux qui ont souffert de crises cardiaques graves meurent dans les cinq ans. Ce que nous essayons de faire, c’est d’inventer des tissus alternatifs aux organes internes. L’idée est de surveiller l’activité cardiaque en ligne en utilisant la nano-électronique, et si cela est nécessaire, de réguler l’activité des tissus, voire de libérer des médicaments avec la simple pression d’un bouton, à l’aide de polymères spéciaux que nous avons développés…Ainsi, si les tissus envoient le signal d’une inflammation, il sera possible de libérer un médicament anti-inflammatoire. Si le tissu fait état d’un manque d’oxygène, nous pourrons libérer des biofacteurs qui stimuleront les cellules souches pour qu’elles fabriquent des vaisseaux sanguins supplémentaires, le tout en temps réel. Si le patient ne se sent pas bien, il restera à la maison et le médecin recevra un message téléavertisseur concernant l’état du cœur. Il décidera alors quoi faire » – L’équipe de recherche du Dr Tal Dvir a révélé que le premier tissu de ce cœur bionique est un patch cardiaque, appelé « coeur de cyborg » (cyborg heart). Il est composé de cellules musculaires cardiaques, de biomatériau et de fibres nano-composite qui permettent la surveillance en ligne de ce nouveau tissu. Ce tissu lui-même fait partie d’un système plus vaste qui inclut des algorithmes pour gérer les insuffisances cardiaques. Ce concept pourrait s’appliquer aussi au cerveau et à la moelle épinière, afin de traiter les affections neurologiques.
– Une étude du Pr Ilana Gozes révèle qu’un gène spécifique au développement du cerveau, provoque les tendances différentes entre les sexes dans les maladies telles que l’autisme et l’Alzheimer. Ainsi l’autisme est 3 fois supérieur chez les garçons que chez les filles et l’Alzheimer est beaucoup plus développé chez les femmes que chez les hommes.

Problèmes de société

– 50% des 55 000 enfants qui entreront à l’école primaire cette année à Jérusalem sont juifs orthodoxes. Aujourd’hui 12 000 orthodoxes fréquentent les lycées et les universités. On compte 0,8 million juifs orthodoxes dont 50% ont moins de 18 ans.
– En 2015, 29 715 immigrants ont fait leur « montée ou alyah » en provenance de plus de 90 pays. Sur les cinq destinations les plus populaires auprès des nouveaux immigrants, quatre sont des villes côtières, Tel Aviv, Netanya, Haifa et Ashdod. Parmi les immigrants venus des pays occidentaux, 37% sont des Juifs orthodoxes, 41% des Juifs « traditionnels », 8% des Juifs « conservatives » et 4% des Juifs libéraux.
– Après une baisse sensible entre 2002 et 2012, les accidents de la route ont repris de plus belle, avec 357 morts en 2015, en augmentation de 12% sur un an ! Selon l’Ocde, Israël est classé 9ème sur 21, avec 5,3 morts par milliard de km parcourus, un peu au-dessus de la moyenne 4,8.

Environnement

– Prof. Yossi Leshem du Département de Zoologie de l’Université de Tel-Aviv et fondateur du Centre international pour l’étude des migrations d’oiseaux, est au centre d’initiatives en vue de promouvoir des projets ornithologiques, dont la réintroduction du gypaète barbu, vautour disparu de la région. Le dernier exemplaire de cet impressionnant oiseau de proie a été vu dans la région de l’oued de Tsehelim, dans le désert de Judée en 1982. L’objectif est de réinsérer dans la région des aigles et des gypaètes, après avoir résolu un des principaux problèmes à la base de la disparition de ces oiseaux, les appâts empoisonnés, destinés à tuer les chacals et les chiens errants, mais qui ont fait des ravages parmi les vautours. Dr Leshem a incité les agriculteurs à se servir des chouettes-effraie pour contrôler les populations de ravageurs au lieu d’utiliser les pesticides commerciaux.
– Pr Colin Price du Département Géosciences de l’Université de Tel Aviv et son équipe ont établi la 1ère carte interactive permettant de suivre la répartition des orages et de la foudre sur toute la planète. En effet du fait des changements climatiques, on prévoit que la fréquence de la foudre augmentera de 25% d’ici la fin du siècle.

Économie

Depuis son arrivée au gouvernement, le ministre des finances Kahlon veut réformer l’économie afin de la rendre plus compétitive et attrayante pour les investisseurs, tout en se préoccupant du niveau de vie de ses habitants, en mettant en oeuvre une baisse du prix des produits alimentaires, des transports publics…. Selon le Wall Street Journal, les investisseurs iront en Israël qui va réduire l’impôt des grandes sociétés High Tech à 6% et celui des petites à 12%, l’impôt sur les sociétés étant normalement de 25%.

Culture

– De l’avis de 53 chefs internationaux de renom, Abraxas North et Habasta sont les deux meilleurs restaurants de Tel Aviv. Habasta est un restaurant à tendance italienne, spécialisé dans les pizzas aux truffes et Abraxas Northest un restaurant simple et végétarien.
– Lonah Chemtai, une marathonienne née au Kenya et naturalisée israélienne a représenté l’Etat d’Israël lors des Jeux Olympiques, état qui a présenté 48 sportifs lors de ces JO.
– Yoni et Nina Tokayer, créateurs du groupe de musique Yonina, basé à Tel Aviv, sont en train de conquérir le cœur et les larmes de tout l’Internet avec leur harmonieuse acoustique et leurs vidéos enchanteresses, la dernière vue plus de 12 millions de
Fois.

Santé

– Un entrainement informatisé préventif de l’attention, mis au point par le Prof. Yair Bar-Haim et Dr. Ilan Wald de l’École de psychologie et de l’École de Neuroscience de l’Université de Tel-Aviv, en collaboration avec le corps médical de Tsahal a permis de diviser par trois le risque de développer un trouble de stress post-traumatique (TSPT) chez les militaires au combat. Après avoir suivi des soldats d’infanterie à l’entrainement pendant plusieurs années, ils ont constaté que ceux qui s’abstenaient de prêter attention aux menaces potentielles de leur environnement risquaient davantage de développer un syndrome de stress post-traumatique par la suite.
Le principal problème des personnes souffrant de stress post-traumatique est l’incapacité de se confronter à l’événement traumatique sur le moment et le fait de le revivre sans contrôle par la suite. Il en résulte des flashbacks, des insomnies et une tentative d’éviter tout ce qui pourrait rappeler ou réveiller l’expérience traumatique. Une partie de la difficulté est associée au fait que l’événement traumatique n’a pas été assimilé correctement en temps réel. Avec un test portant sut un millier de soldats, on est passé de 7,8% de traumatisés à 2,6%.
– Une équipe dirigée par le Prof. Ronit Satchi-Fainaro, chef du Département de physiologie et de pharmacologie de la Faculté de Médecine de l’Université de Tel-Aviv, à la tête du laboratoire de Nanomédecine et angiogenèse tumorale de l’Université, a conçu le principe d’un nano-médicament capable d’inhiber la croissance du cancer des os et de le maintenir en sommeil. L’ostéosarcome est une tumeur agressive qui se développe dans les os des enfants et des adolescents. Une fois que la métastase de l’ostéosarcome migre loin du site primaire de la tumeur, il n’existe pas de traitement efficace, mais seulement différents moyens de prolonger la vie, en enseignant aux cellules cancéreuses à rester en sommeil.
En séquençant les microARN des tissus, l’équipe en a trouvé trois, exprimés à de faibles niveaux dans le tissu tumoral agressif et à des taux élevés dans le tissu tumoral en sommeil. Insérant ces microARN dans une boîte de Pétri, on a observé qu’ils diminuaient le potentiel malin des cellules cancéreuses en réduisant leur capacité à communiquer avec les cellules normales présentes dans le microenvironnement. Les cellules d’ostéosarcome traitées avec les microARN sélectionnés étaient incapables de recruter des vaisseaux sanguins pour nourrir leur croissance. Pour maintenir ces microARN stables dans le sang, on a eu besoin de les encapsuler dans une nanoparticule qui circule dans les vaisseaux sanguins sains. L’équipe a ainsi conçu un nano-médicament doté d’un procédé d’activation spécifique fonctionnant sur le site de la tumeur dans la cellule cible.
– Une recherche menée par le Prof. Malka Cohen-Armon du Département de physiologie et pharmacologie et de l’École des Neurosciences de l’Université de Tel-Aviv, en collaboration avec le Prof. Menachem Segal de l’Institut Weizman a révélé un processus biochimique à la base de la formation de la mémoire à long terme dans les neurones des zones du cerveau contrôlant les fonctions d’acquisition du savoir. Cette avancée ouvre la voie au traitement de la détérioration des capacités d’apprentissage causées par les lésions de l’ADN des cellules nerveuses dues aux maladies ou à la vieillesse.
De la naissance à la mort, les neurones du cerveau ne se renouvellent pas. Pendant la durée de la vie, des fragments d’ADN s’y accumulent. La protéine PARP1 se lie à ces fragments d’ADN et intervient dans leur réparation. L’étude a révélé que lorsqu’un changement spécifique se produit dans la structure de la protéine, lors de sa liaison à l’ADN, elle ne peut se fixer sur la protéine « réceptrice » de signaux. Les fragments d’ADN empêchent alors le mécanisme de stimulation des cellules nerveuses en « gènes rapides » et les changements dans les synapses. La glutamine — substance qui permet la tolérance au vin rouge — empêche la liaison du PARP1 à l’ADN et préserve ainsi l’expression des «gènes rapides», en réponse à la stimulation même, en présence de fragments d’ADN.
– Ce sont les cellules épithéliales pigmentaires de la rétine (RPE) qui nourrissent les cellules photoréceptrices permettant la vision. Quand elles se détériorent, la maladie DMLA (dégénérescence maculaire de la rétine due à l’âge) entraîne progressivement la cécité. Cell Cure Neurosciences de Jérusalem a mis au point la thérapie OpRegen qui consiste à injecter des cellules-souche d’embryon humain dans les cellules RPE, sous la rétine. Selon Dr. Eyal Banin, directeur du Centre Retina à l’hôpital Hadassah Ein Kerem, cette thérapie régénère les cellules déficientes et empêchent les autres de dégénérer.
De même Pr Yael Hanein directrice du Centre de NanoSciences et de l’Institut de Nano-Médecine de l’Université de Tel Aviv a développé une rétine artificielle, en remplaçant l’action des photorécepteurs naturels de l’œil… Dans quelques d’année, la cécité ne sera plus qu’un souvenir.
– Une technologie qui permet la délivrance ciblée et fiable dans le corps de médicaments anticancéreux a été développée au laboratoire du Pr Marcelle Machlouf au Technion. Cette technologie a considérablement augmenté l’efficacité de la thérapie génique et n’a pas les effets indésirables de l’actuelle chimiothérapie.
L’outil de la thérapie génique est l’insertion de gènes, des séquences d’acide nucléique qui sont codées pour la production de protéines. Cet outil permet d’abord la création de protéines qui remplacent les protéines abîmées ou qui manquent dans la cellule-cible, et ensuite, l’insertion de gènes menant à la création de protéines anticancéreuses dans la cellule-cible. Cette thérapie peut aussi empêcher le développement de résistances à la chimiothérapie et réduit les effets indésirables causés par la dispersion de la charge toxique sur son chemin vers la tumeur. Néanmoins, les traitements actuels impliquent « une fuite » du médicament sur sa route vers la cible cancéreuse, causant des dommages dans les tissus sains et provoquant de sérieux effets indésirables.
Conjointement avec le doctorant Limor Kaneti, Pr Machlouf a développé une plateforme de délivrance innovante appelée Nano-Ghost. Les Nano-Ghosts sont de fines particules faites à partir de la membrane externe d’un certain type de cellules, appelées cellules-souches mésenchymateuses. Ces cellules sont capables de cibler de façon sélective plusieurs types de cancers. Avec la technologie développée, ces cellules peuvent être produites en grande quantité au laboratoire, vidées de leurs contenants et remplacées par des emballages vides- les Nano-Ghosts.
– A ce jour, il est impossible de détecter la maladie d’Alzheimer avant qu’elle n’ait causé des pertes irréparables de la mémoire et de certaines fonctions cérébrales. Même à ce stade, les tests disponibles sont invasifs et coûteux. Développer un test sanguin pour détecter cette maladie devient une priorité. La société NeuroQuest mène des essais cliniques de son test sanguin pour un diagnostic très précoce de la maladie. Pour identifier le vieillissement cognitif et la maladie d’Alzheimer, 3 institutions, l’Université de Tel Aviv, le Technion et le Centre Rambam de Haïfa proposent un nouveau biomarqueur sanguin, appelé ADNP (activity-dependent neuroprotective protein), protéine essentielle dans le processus de formation du cerveau et des fonctions cognitives. Une intervention précoce est capitale pour les patients atteints d’Alzheimer.

Internet

– L’application Nexar reconnaît les feux de circulation, se souvient des plaques devant soi, note si vous freinez soudainement et enregistre les événements pour que vous puissiez les partager avec les compagnies d’assurance ou la police. Il suffit de placer votre Smartphone sur le tableau de bord de votre voiture, avec sa caméra arrière face à la route.
– Alternative : Une application mobile pour vous aider à choisir le mode de transport le plus approprié pour naviguer autour de la ville. Alternative compare tous les modes de déplacement disponibles – la marche, la conduite, les transports en commun, les taxis, le vélo, etc. La décision est prise en fonction de ce qui est le plus important pour l’utilisateur: arriver rapidement, brûler des calories, émettre moins de polluants ou effectuer un trajet à moindre coût.

Sources: Jerusalem Post, IsraelValley, SiliconWadi
contribution: Albert SOUED