Tsedek-Info d’Israël-janvier-février 2017

  • -

Tsedek-Info d’Israël-janvier-février 2017

Category : Non classé

Distinctions & performances

– Les professeurs Haïm Sieder et et Aharon Razin de l’Université Hébraïque ont obtenu le Prix Horowitz de l’Université Columbia pour l’année 2016. Ils sont spécialistes en épigénétique, discipline de la biologie qui étudie les mécanismes moléculaires modulant l’expression du patrimoine génétique, en fonction du contexte changeant.
– Selon l’Ocde, l’Australie est le plus grand consommateur de viande avec 90,3 kg/pers/an, alors qu’Israël a consommé en 2014/15, 86,1kg, et se situe en 4ème position.
– Le Port de Tel Aviv qui attire plus de quatre millions de visiteurs chaque année, a remporté un prix à la Biennale européenne d’architecture de paysage.
– Dans le « Classement annuel de la compétitivité mondiale » pour l’année 2016, Israël est toujours classé dans le TOP 15 en Information et Technologie, en main d’œuvre qualifiée, dans l’ouverture aux marchés internationaux et en nombre de Prix Nobel ramenés à la population. Dans le classement général, qui comprend les indicateurs de gouvernement, bureaucratie, infrastructure et activité économique, Israël est en mauvaise place. Globalement, Israël se retrouve à la 21ème place.
– Deux start-up israéliennes ont gagné les deux premières places du concours international du Global Innovation Award (GIA) 2016 qui s’est tenu en Chine. 19 sociétés avaient été choisies parmi 3000 candidatures. NiNiSpeech, a développé une plateforme numérique pour le traitement des troubles de la parole. AerialGuard a réalisé un système de navigation autonome pour les aéronefs sans pilote. Elles reçoivent 200 000 $ chacune.
– Pour la troisième année consécutive, l’Ecole de Film et Télévision Steve Tisch de l’Université de Tel-Aviv parvient à pénétrer dans la prestigieuse liste du magazine Hollywood Reporter. Elle se classe parmi les 15 premières écoles du monde dans le domaine du cinéma, et la première en Israël.
– Les Pr. Daphna Joel de l’École de psychologie et de l’Ecole des neurosciences de l’Université de Tel-Aviv et Michal Feldman de l’Ecole d’informatique, sont dans la liste des 50 femmes les plus influentes d’Israël pour 2016 publiée hier par Forbes. Pr Daphna Joel, 49 ans, a découvert que le cerveau de chaque individu présente une mosaïque de caractéristiques dites « masculines » et « féminines ». Pr. Michal Feldman (40 ans) développé un algorithme capable de calculer dynamiquement les prix qui amèneront le marché à une situation de bien-être social quasi optimal, sans aucune ingérence extérieure
– 4 lycéens de l’équipe d’Israël en informatique, entrainés dans le cadre du Département d’éducation scientifique de l’Université de Tel-Aviv sous la direction du Dr. David Ginat ont obtenu deux médailles, une d’argent et une de bronze, aux Olympiades d’informatique qui se sont tenues dans la ville de Kazan en Russie avec la participation de 81 pays

High Tech

– FreshPoint, de Nesher, a développé une étiquette autocollante pour aliments périssables, de coût très faible, comprenant des capteurs imprimés qui sentent la température à laquelle le produit est stocké et donnent une indication précise de sa durée de vie. Cette étiquette « ressent » la température dans un processus physico-chimique qui imite les modifications subies par le produit, processus modifiant l’apparence de l’étiquette qui passe du vert au rouge, quand le produit n’est plus bon.
– Dreame de Tel-Aviv permet de réaliser l’œuvre d’art qu’on a rêvée, à un coût abordable. Fondée en 2014, Dreame est une plateforme qui relie les gens à un réseau de 500 artistes dans 60 pays. La présidente Sharonna Karni Cohen concrétise par une œuvre d’art ce que chacun de nous rêve ou imagine et n’a pas la capacité ou le talent de le transposer dans le réel. Coût : 20/250 $ pour la mise en œuvre numérique et 25/150 $ pour la réalisation d’un objet.
– Intel à Haïfa, a développé la septième génération de processeur « Kaby Lake » qui améliore le traitement graphique des vidéos de haute-qualité et l’expérience de jeu en réalité virtuelle, avec une longévité plus grande pour les batteries, de meilleures fonctions de sécurité et d’une navigation internet plus rapide. Avec une technologie fixée sur un support 8000 fois plus fin qu’un cheveu….
– Nathalie Half a créé Museloop, une start-up basée à Tel-Aviv, qui vise à faire des musées une expérience amusante, interactive et un apprentissage pour tous les âges. En collaboration avec le co-fondateur Keren Berler, elle a développé une application de jeu pour téléphones cellulaires qui, une fois téléchargée, permet aux clients de se promener dans un musée, trouver les œuvres d’art et commencer à jouer. « Les jeux poussent les visiteurs à regarder vraiment l’œuvre d’art et à se concentrer sur des détails et, en même temps, ils apprennent quelque chose sur l’artiste et la peinture », a expliqué Keren Berler
– Neuronix a mis au point un traitement de la maladie d’Alzheimer par des stimulations cérébrales magnétiques émises par un casque, tout en proposant des exercices de mémoire et de compréhension. Les essais cliniques ont prouvé l’efficacité du traitement qui permet de ralentir l’évolution de la maladie. Il s’étend sur six semaines, avec 5 séances d’une heure/semaine. Il est non-invasif, et la stimulation émise par la machine est double, magnétique, avec des stimulations transcraniennes ciblées sur certaines zones du cerveau responsables de la mémoire et de l’apprentissage, et aussi cognitive, avec des exercices de mémoire proposés simultanément aux patients.
– Biop Medical a conçu un coloscope nouvelle génération qui détecte les signes précoces du cancer du col de l’utérus. Une sonde vaginale compacte et d’utilisation aisée, analyse les tissus du col de l’utérus de manière précise à l’aide d’un système optique performant qui diagnostique les tissus anormaux du col de l’utérus et indique directement l’endroit où effectuer une biopsie si nécessaire.

Archéologie

– Les archéologues de l’AIA ont découvert àEin Avdat, parc national au Négev, une étable byzantine de 15 siècles d‘âge, détruite sans doute par un tremblement de terre au 7ème s. Du fumier d’âne, chèvre et mouton sur un mètre d’épaisseur, ainsi que des râteliers de nourriture et d’eau ont été désensablés ainsi que des pépins de raisin dont l’ADN permettra de préciser l’origine et la qualité.
– Une collection de 3 galets de calcaire gravés a été retrouvée au bord de la rivière Kishon, à Ein Qashish, dans la vallée de Jezréel, dans le nord d’Israël par l’AIA. Les galets portent des dessins qui pourraient signifier le passage des saisons ou les migrations. Ils datent de 16/23 000 ans, soit avant l’invention de l’écriture. Les gravures sont de rares preuves de symboles graphiques appliqués par des chasseurs cueilleurs du Pléistocène tardif au Levant. L’une d’elles représente la tête d’un ibis chauve, image liée sans doute à un rituel.
– Une équipe dirigée par le Dr Moti Aviam de l’Institut Kinneret a mené des fouilles pendant six ans à Tel Rekhsesh, un site archéologique que certains assimilent à la ville biblique d’Anaharath. Une synagogue privée vieille de 2.000 ans a été trouvée à quelques cm sous terre, dans un ancien domaine agricole. Elle mesure 9 mètres de long et 8 mètres de large.
– Des archéologues travaillent à Tel Gezer sur un bâtiment monumental de l’époque du roi Salomon, 10 siècles avant l’ère courante. Des poteries typiquement philistines ont été découvertes sur le site, ainsi que des fragments d’une figurine semblable à celles associées aux philistins, découvertes à Ashdod, Timna, Ekron et Ashkelon. La ville de Gézer a été détruite à la fin de l’âge du fer. Sur ses ruines, une nouvelle ville avec des fortifications, le célèbre complexe de la porte, et un palais ont été construits. L’ampleur du bâtiment et la qualité de l’artisanat du palais révèlent la nécessité de vastes ressources, d’une grande organisation et d’une main d’oeuvre nombreuse pour construire un palais aussi complexe (voir 1 Rois 09/15 à 17)
– Lors de la construction d’une autoroute, une équipe de l’AIA dirigée par Dr. Ron Beeri a découvert au carrefour Shoket (Négev) les ruines d’une ville ancienne datant de 6000 ans. Des jarres, des récipients d’argile, des barattes, des soucoupes décorées, des outils de pierre pour moudre le grain, ainsi que des faucilles, marteaux et couteaux, et des semences montrent une économie avancée, due à un système d’irrigation sophistiqué pour l’époque.
– Sous la houlette de Pr. Zeev Weiss, des archéologues de l’Université de Jérusalem ont découvert dans le parc national Tsipori des centaines de fresques romaines colorées, avec des motifs animaux, floraux et géométriques de grande beauté. Ces fresques décoraient un monument central de la cité au 2ème s.

Révélations

Le saviez-vous ? Baxter, le premier robot industriel et social israélien va être programmé par Pr. Goren Gordon en « bébé curieux » qui explore son environnement, pour éclairer notre compréhension du processus d’apprentissage humain, et améliorer la robotique du futur.

Le saviez-vous ? Sous la direction du Prof. Galit Yovel, de l’Ecole de psychologie et de l’Ecole des neurosciences de l’Université de Tel-Aviv une équipe a mis au point une méthode d’entrainement pour identifier les visages, basée sur l’étude des processus qui se produisent dans le cerveau lorsque nous apercevons un faciès. Il s’avère que si nous avons du mal à distinguer entre des visages asiatiques, c’est tout simplement parce que notre cerveau n’a pas l’habitude de le faire.

Inventions et découvertes

– Le Technion de Haïfa, a mis au point un système pour récolter de l’eau potable à partir de l’air, qui nécessite moins d’énergie pour produire de l’eau de grande qualité. Ce système utilise un déshydratant liquide pour séparer d’abord la vapeur d’eau de l’air, et ensuite refroidir la vapeur seulement. Les calculs montrent que cette approche permettrait 20 à 65% d’économies d’énergie par rapport au système standard.
– Grâce à l’enzyme hydrogénase, on tire de l’hydrogène d’une algue. Dr. Iftach Yacoby et son équipe de l’Université de Tel Aviv ont transformé génétiquement des algues monocellulaires de la vase d’un étang, ce qui a permis à l’hydrogène d’être émis toute la journée et pas seulement quelques minutes à l’aube. Le rendement des cellules énergétiques est ainsi multiplié par 5. Un véhicule propulsé par des batteries d’hydrogène pourra couvrir 500 km avec 5 kg d’hydrogène.
– Le mélanome naît dans les mélanocytes, les cellules qui apportent à l’épiderme des pigments lui offrant une ombrelle protectrice. Le mélanome se présente généralement sous la forme d’une tache sombre, brune ou noire, aux bords irréguliers, ou apparaît sur un grain de beauté dont l’aspect se modifie. Après une extension à la surface de la peau, la lésion commence à se développer en profondeur et s’enfonce dans le derme. C’est à ce moment que les cellules cancéreuses peuvent entrer en contact avec des vaisseaux sanguins et lymphatiques, qui leur ouvrent la route vers d’autres parties du corps. Des chercheurs de l’université de Tel-Aviv ont découvert le mécanisme biologique qui permet à la tumeur de coloniser l’organisme à partir d’une lésion super­ficielle située sur l’épiderme. Ils ont découvert qu’avant même de franchir la barrière du derme, le cancer envoie de minuscules vésicules contenant des molécules de micro-RNA. Dr Carmit Levy : « Notre découverte ouvre la voie à de futurs traitements susceptibles de bloquer le processus de formation des métastases »
– Le groupe de recherche du Pr Erez Hasman du Technion a développé une technologie pour comprimer des douzaines de lentilles sur une surface nanométrique (métasurface). L’étude ouvre la voie à la création d’un nouveau type d’élément optique avec des applications comme le développement et le test d’ingrédients alimentaires et pharmaceutiques, les interconnexions optiques pour la communication et l’informatique par l’envoi de faisceau lumineux, des verres multifocaux doté d’une grande précision, ainsi que des outils d’informatique quantique. Pr Hasman : « La source de notre inspiration est un radar ordinaire, basé sur le déploiement d’antennes qui transmet et reçoit de nombreux fronts d’ondes. Le défi dans la transition des radars à ondes radios en radar optique est causé par les dernières opérations à une plus petite longueur d’onde, environs 0.5 micron, et la longueur de l’antenne doit être plus courte que la longueur d’onde. »
– Dr. Neta Erez du département pathologie de l’Université de Tel Aviv et son équipe ont trouvé la « boîte noire » qui permet de détecter suffisamment tôt les micro-métastases du mélanome avant qu’elles n’atteignent le cerveau.
– Dr. Anat Mirelman de l’Ecole Sackler de l’Université de Tel Aviv propose une formation virtuelle et des exercices sur tapis roulant pour les personnes âgées susceptibles de tomber par déficience cognitive. Pendant que le patientl marche, l’image de ses pieds est projetée sur un écran. Il est proposé 16 sessions de 45 min pendant 6 semaines. Le risque de chute est réduit de 42%.
– Les cellules photovoltaïques organiques convertissent l’énergie solaire en énergie électrique par le biais de molécules organiques. Par rapport aux cellules solaires en silicium, elles ont l’avantage d’être montées sur des feuilles légères, souples et facilement remplaçables, que l’on peut étaler sur les toits et les bâtiments comme du papier peint. Pr Nir Tessler, chercheur en chef de la Faculté de Génie Electrique et Directeur du Centre Wolfson de Microélectronique, ainsi que du Centre Sarah et Moshé Zisapel de Nanoélectronique du Technion, a amélioré de 50% leur rendement, assurant ainsi leur rentabilité financière. En changeant la position fixée des électrodes dans le système, il a augmenté l’écart énergétique entre elles.
– Une recherche menée par le Pr. Malka Cohen-Armon du Département de physiologie et pharmacologie et de l’École des Neurosciences de l’Université de Tel-Aviv, en collaboration avec le Prof. Menachem Segal de l’Institut Weizman a révélé un processus biochimique à la base de la formation de la mémoire à long terme dans les neurones des zones du cerveau contrôlant les fonctions d’acquisition du savoir. Cette avancée ouvre la voie au traitement de la détérioration des capacités d’apprentissage causées par les lésions de l’ADN des cellules nerveuses dues aux maladies ou à la vieillesse. « Les neurones du cerveau sont réunis par un réseau complexe de millions de connexions reliées entre elles par des zones de contact (synapses), qui transmettent les signaux nerveux de cellule en cellule»
La protéine nucléaire nommée PARP1 qui est impliquée dans la réparation des ruptures de l’ADN, est aussi nécessaire à l’acquisition de la mémoire à long terme. Cette étude révèle le mécanisme biochimique par lequel cette protéine joue un rôle dans le processus d’apprentissage.
– Avishai Shaton, chef de projet de la société israélienne Camero, a développé le premier scanner corporel à 360°, EasyCheck, qui détecte en temps réel tout objet métallique ou matière explosive suspects, dissimulés sous les vêtements, évitant la fouille corporelle dans tout passage contrôlé. Seules les personnes présentant une menace sont immobilisées. Selon Amir Beeri, fondateur et PDG de Camero « Le système a été conçu et fonctionne pour fournir le plus haut niveau de sécurité possible, tout en restant simple et pratique à la fois pour les passagers et pour les contrôleurs ».

Problèmes de société

– En 1970, le taux des hommes célibataires entre 25/29 ans était de 28%, en 2014, il est de 65% ! Ces taux sont de 13% et 50% pour les femmes. Pour les hommes entre 45/49 ans, nous avons les taux de 3% et 11% et pour les femmes 2% et 9%.
– Selon l’Ocde, le taux de mariage en Israël est un des plus élevés, soit 6,2 pour 1000 !

Agriculture et botanique

– Les conditions climatiques difficiles qui sévissent en Israël et les ressources très limitées en eau potable ont contribué au développement de technologies visant à faciliter une irrigation efficace, la purification et l’utilisation des eaux usées, l’utilisation des eaux saumâtres et la lutte biologique contre les insectes ravageurs des cultures. Ces réalisations ont fortifié la position du pays en tant que leader mondial de la recherche et du développement dans le secteur agricole et lui ont permis d’acquérir une réputation internationale pour son excellence dans ce domaine.
– La domestication des espèces végétales, c’est-à-dire l’adaptation des espèces sauvages aux besoins humains, a progressivement amené l’apparition de plantes résistantes aux maladies et aux intempéries, avec une durée de vie prolongée. Ces objectifs deviennent de plus en plus importants avec la croissance de la population et la baisse des ressources naturelles disponibles. Depuis des siècles, en dépit de son savoir, l’homme n’est parvenu à domestiquer qu’un petit nombre d’espèces (blé, café, sucre…)
La clé de la domestication des plantes c’est la multiplication des copies de leur génome. Dr. Mayrose et son équipe de l’Université de Tel Aviv ont réussi à comprendre que les plantes qui sont polyploïdes, c’est-à-dire qui possèdent un patrimoine chromosomique au moins égal au double de la normale, avec des groupes de quatre, six et même huit chromosomes (l’être humain et les mammifères sont diploïdes avec des chromosomes par paire), reproduisent leur information génétique en réponse au stress, essentiellement le stress environnemental. « Lorsque qu’une plante est en danger, elle reproduit ses chromosomes, tentative désespérée d’adapter ses descendants à l’environnement »- Le laboratoire informatique du Dr. Mayrose a construit une base de données d’une infinité de groupes de plantes et de leurs données génomiques, et développé un algorithme de calcul capable d’identifier les plantes qui ont subi une duplication génétique au cours de leur évolution depuis 20 millions d’années, c’est-à-dire sont devenues polyploïdes.
Aujourd’hui, on sait dupliquer le génome et faire en sorte que les plantes deviennent polyploïdes artificiellement, ce qui signifie qu’il est possible de domestiquer de nouvelles espèces et d’améliorer les plantes déjà domestiquées.

Économie

Au 2ème trimestre 2016, le PIB israélien a progressé de 3,7%, contre 2,2% au 1er trimestre, augmentation due à la consommation des ménages. Les importations ont augmenté de 22,1% et les exportations de 3,8% après avoir baissé respectivement de 7,3% et 8,7% au deuxième trimestre 2015.

Santé

– Le Département de chirurgie buccale et maxillo-faciale de l’hôpital Baruch Padeh, à Poriya, près de Tibériade, a implanté pour la première fois une mâchoire inférieure et les dents qui ont été imprimées en utilisant la technologie 3-D. Avec cette technologie, les durées de l’opération et de la récupération sont divisées par 2, et la précision est améliorée.
– Brainnovations a développé 2 inventions du laboratoire sur le Cerveau et sur la recherche multi sensorielle du Pr Amir Amedi à l’Université hébraïque de Jérusalem.
EyeCane, un dispositif d’orientation en forme de lampe de poche, émet des rayons infrarouges pour traduire la distance en signaux auditifs et tactiles permettant à l’utilisateur de détecter des objets sur une plage réglable allant jusqu’à cinq mètres. Après une brève formation, les utilisateurs d’EyeCane peuvent estimer les distances, éviter les obstacles et naviguer avec succès dans des environnements simples.
EyeMusic est une application et un mini-système de caméra qui transmet les couleurs, les formes et l’emplacement des objets en convertissant les images en « bruit » pour le cerveau qu’il interprète visuellement. Les personnes aveugles peuvent apprendre à reconnaître les lettres de l’alphabet, «voir» des images d’animaux, et même trouver un objet ou une personne dans un paysage visuel complexe. Une version de l’application est disponible sur l’Apple App Store et Google Play.
– Les patients qui survivent à des brûlures sévères entraînant la destruction des cellules de la peau et des tissus, souffrent ensuite des cicatrices indélébiles, sources de handicaps à la fois physiques, psychologiques et sociaux. Dr Alexander Golberg et son équipe de l’Université de Tel-Aviv présentent une nouvelle méthode de cicatrisation, non-invasive, capable de prévenir la formation de cicatrices hypertrophiques liées aux brûlures, des cicatrices causées par la prolifération d’un nombre excessif de cellules de collagène. Nommée « électroporation irréversible partielle », cette thérapie est basée sur des impulsions électriques d’une microseconde, permettant de supprimer les cellules lésées, sans endommager les tissus sains environnants.

Culture

« La plus belle des femmes », film de Maya Sarfaty, étudiante de l’Ecole de cinéma Steve Tisch de l’Université de Tel-Aviv, qui rapporte l’histoire véridique de deux sœurs sauvées d’Auschwitz grâce à la liaison amoureuse de l’une d’entre elles avec un officier SS, a gagné l’oscar du meilleur film d’étudiant à Hollywood pour l’année 2016, dans la catégorie « documentaires étrangers ».

Internet

– Hebrewvision sur Apple iTunes / iBooksest une méthode ludique d’enseignement des rudiments de l’hébreu, qui intègre l’utilisation de la vidéo et de l’interactivité
– Photomyne, une start-up de Bnei Brak, a développé une application pour numériser de vieilles photos d’albums et les digitaliser pour les utilisateurs de smartphones.