Tsedek-Info d’Israël n° 130- juillet-août 2018

  • -

Tsedek-Info d’Israël n° 130- juillet-août 2018

Category : Non classé

Distinctions & performances
– Ron Ben-Yishai, parachutiste émérite et correspondant de guerre, a obtenu le prix d’Israël 2018 pour la culture, les arts, la communication et les sports. Le prix d’Israël de la technologie et de l’innovation revient au PDG de la société israélienne de cyber-sécurité Check Point, Gil Schwed.
– La “Fronde de David » a reçu le prestigieux Technology Pioneer Award de la Conférence Multinationale 2017 sur la Défense Contre les Missiles Balistiques à Boston, en reconnaissance des réalisations révolutionnaires dans la défense contre le tiers inferieur des missiles balistiques et la défense contre les missiles de croisière.

– Ovadia Yerushalmi est Laureat du « Prix du Premier Ministre 2017 » pour son livre de recherche « Les cinq minutes les plus longues », sur les Juifs en Egypte entre les années 1967/70-

High Tech
– Fondée par Yair Cleper, SuperSmart a mis au point une technologie similaire à celle d’Amazon pour accélérer le paiement des marchandises à la sortie d’un supermarché. Une application permet aux clients de payer en quelques secondes sans avoir besoin d’un caissier, en scannant les articles choisis avant de les placer dans les chariots. Au point de vente, des capteurs situés dans les stations d’accueil détectent les signatures traçables ou les codes barres des produits, pour vérifier que le contenu du chariot et celui des produits scannés et connectés au téléphone sont les mêmes. D’après une étude du groupe Juniper Research, le marché des systèmes de « caisse sans caisse » va décupler en 4 ans.

– Avec l’algorithme « LocalRay », la société Adshir va amener le réalisme graphique de l’industrie cinématographique 3D dans le monde de la réalité augmentée en temps réel. Le « ray tracing » ou « lançage de rayons » permet de faire du design optique, de générer des surfaces ou des éléments optiques et de réaliser la synthèse d’images de scènes tridimensionnelles en réalité virtuelle ou augmentée. On lance des rayons depuis le point d’observation vers la scène, afin de déterminer la couleur à affecter à chaque point de l’image. La seule méthode développée jusqu’à présent, limitée et très coûteuse, était de rendre le matériel hardware plus rapide sur smartphone et tablette. Dr Reuven Bakalash, fondateur et président d’Adshir : « Le premier producteur de jeux vidéo qui utilisera la technologie brevetée d’Adshir deviendra leader de son marché »- Démos sur ce lien.

– Fondée en 2015 et basée à Tel Aviv, SuperMeat produit de la viande comestible de laboratoire en cultivant des cellules extraites de poulet. Plus besoin d’élever des animaux pour l’abattage. Les produits de viande cultivés en laboratoire réduisent, non seulement les effets de pollution et de consommation d’eau, mais aussi l’exposition aux maladies d’origine alimentaire, et la viande est casher.

– Valérie Zarka a créé en 2014, « More Than Digital », société de conseil en innovation basée à Tel Aviv, dans le but d’accompagner les grands groupes français dans leur quête d’innovation technologique grâce au tissu high-tech israélien. « More Than Digital » ropose des « learning expedition » et de la veille technologique.

– Alors que des chercheurs mettent au point un dispositif pour récupérer l’eau dans l’air afin de lutter contre la pénurie d’eau, un nouvel appareil portable analyse le champ électrique autour de l’eau dans laquelle il est immergé, afin de savoir si elle est potable.

Le dispositif « TestDrop Pro » de la société Lishtot, ressemblant à une clé, permet de tester la potabilité de l’eau. En quelques secondes, un utilisateur peut savoir si l’appareil détecte des contaminants comme le plomb, la bactérie E. coli ou encore des pesticides. La technologie est très sensible à tout élément extérieur à l’eau naturelle, y compris le savon ou même la salive.

L’appareil est compatible Bluetooth, de sorte que les données peuvent être transférées à l’application qui l’accompagne et ainsi transmettre le résultat à la carte mondiale de l’eau, établie par les créateurs. Selon son président Netanel Raisch, le système n’est pas loin de 100% de précision. Coût 35 $.

– Michael Braginsky, Elad Walach et Guy Reiner (sélectionnés par Forbes parmi 30 moins de 30 ans) ont créé « Aidoc » en 2016 à Tel Aviv, pour développer un algorithme et un logiciel facilitant la lecture des radios, détectant les anomalies et proposant un diagnostic, en un minimum de temps.

– Située à Tel Aviv la Hightech « StemRad » a été fondée en décembre 2011 par Oren Milstein et Daniel Levitt. Elle développe des vestes pour protéger les astronautes contre les radiations nocives dans l’espace. Ces vestes « AstroRad » faites sur mesure seront portées par des astronautes de la NASA pour leur voyage sur Mars prévu pour la mi 2030. StemRad a déjà réalisé des ceintures de protection contre la radioactivité pour les ouvriers de Fukushima et de Tchernobyl.

– La start-up Nucleai a été fondée en 2017 par Veidman avec Eliron Amir (CTO) et Lotan Chorev (VP R&D). Basée à Tel Aviv, elle développe un logiciel qui utilise la vision par ordinateur, les algorithmes et l’intelligence artificielle (IA) pour scanner les biopsies. Le logiciel traite ensuite l’information – en la comparant à des milliers d’autres analyses déjà effectuées – pour identifier les problèmes et les signaler aux pathologistes qui supervisent le processus. L’IA pourrait « améliorer les résultats de 30 à 40 % » tout en réduisant les coûts de traitement de 50 %.

Archéologie
– Un os de mâchoire avec des dents ayant entre 177/194 000 ans a été découvert dans la caverne de Misliya au Mont Carmel, par Pr. Mina Weinstein-Evron de l’Université de Haifa, Institut d’Archéologie Zinman. Ceci signifie que l’Home sapiens était présent en Orient au moins 50 000 ans avant la date observée jusqu’ici, liée à des ossements découverts dans les cavernes Skhoul et Qafzeh et ayant entre 90/120 000 ans. Selon Pr. Israel Hershkovitz de l’Université de Tel Aviv, Faculté de médecine Sackler, « cette découverte change complètement notre point de vue sur l’histoire et l’évolution de l’espèce humaine ».

Jusqu’ici, vu les fossiles découverts en Ethiopie, l’homme moderne est apparu en Afrique, il y a 160/200 000 ans et a commencé à migrer il y a 100 000 ans. Mais si l’homme moderne a commencé à migrer 100 000 ans plus tôt, il serait donc apparu en Afrique il y a 300/400 000 ans. Lors des migrations, il y eut sans doute des croisements entre Homo sapiens et Neanderthal. L’homme de Misliyya était un bon chasseur, qui faisait du feu et utilisait des plantes, tout en travaillant intelligemment le silex.

– Dr. Peter Gendelman and Dr. Uzi Ad, directeurs de travaux de l’Autorité des Antiquités d’Israël (AAI) ont découvert au Parc National de Césarée un plancher mosaïque, rare et beau, datant des 2/3ème s. époque byzantine. La mosaïque de 8×3,5 m est colorée et d’une qualité artistique rare, avec des motifs humains et géométriques, et des inscriptions en grec. La densité relevée est de 12 000 tessons/m2 ! Cette mosaïque décorait un espace appartenant sans doute à des notables.

Guy Swersky, président-adjoint de la Fondation Edmond de Rothschild: « Le vieux Césarée ne cesse de nous surprendre, fasciner et exciter, jour après jour, révélant petit à petit des tranches importantes de l’histoire. Cette étonnante mosaïque est une trouvaille unique, surtout qu’elle a été découverte au nord du parc national, un espace qu’on a à peine exploré… »- Michael Karsenti, président de la Société de Développement de Césarée : « Cette impressionnante mosaïque va rejoindre les autres découvertes faites à Césarée, parmi lesquelles, un autel d’un Temple construit par Hérode, il y a 2000 ans mentionné par Flavius Joseph, une tablette gravée d’un candélabre à 7 branches fait de perles, la statue d’un agneau, symbole de la chrétienté byzantine » – 700 000 citoyens et touristes visitent chaque année Césarée.

Défense
– Rafael Advanced Defense Systems a mis au point un lance-roquettes porté à l’épaule, appelé Spike SR, 40% plus léger que ses prédécesseurs, donc permettant une plus grande manœuvrabilité et maniabilité. Ce nouveau lanceur est basé sur l’enseignement que l’armée et Rafael ont tiré de l’Opération « Bordure Protectrice », dans le cadre du programme «Land on the Horizon», qui a pour but d’améliorer l’efficacité des manœuvres terrestres, la disponibilité opérationnelle des forces terrestres et les scénarios de guerre. Destinés à être utilisés contre les véhicules blindés, le système est spécialement conçu pour être utilisé en combat rapproché ou en milieu urbain.

– Elta, filiale d’Israel Aerospace Industries, a développé un leurre efficace et économique ELL-8270 pour protéger les avions des missiles terre/air. Autonome, le leurre est tiré par l’avion à une distance de sécurité adéquate. Ce moyen de défense est activé en dernier parmi une panoplie d’autres moyens.

Inventions et découvertes
– Prof. Dan Yakir, responsable du Département des Sciences de la Terre à l’Institut Weizman et son équipe ont découvert, à travers la plantation d’une forêt à Yatir dans le Négev depuis 16 ans, qu’on pouvait transformer une zone semi-aride par des forêts adéquates et refroidir l’atmosphère de la terre. Ayant une grande biomasse, les forêts retiennent ou « séquestrent » le carbone du CO2 absorbé; de plus, leur couleur atténue les radiations absorbées par la terre et les échanges d’eau font diminuer la température. Certains arbres peuvent même contribuer à la formation de nuages. Plantées à grande échelle dans le Sahel africain et le nord de l’Australie, des forêts choisies à bon escient pourraient résoudre le problème planétaire dd l’échauffement climatique.

– En 2017, on a recensé 364 décès et plus de 24000 blessés dans des accidents de la route. Sarit Kraus, responsable du laboratoire informatique de l’Université Bar-Ilan et Ariel Rosenfeld, ont collecté les informations concernant tous les accidents de voiture depuis 13 ans, y compris l’information sur l’état de la route et l’environnement naturel, le but étant de prévoir « l’heure et le lieu du prochain accident ». Ils ont mis au point un logiciel avec 120 variables qui permettra de programmer l’emplacement des patrouilles, à 10 m du probable accident… !

– Une étude menée par Pr Naama Brenner du Technion et Pr Yoav Soen de l’Institut Weizmann, montre comment les cellules et les micro-organismes s’adaptent à leur environnement, c’est-à-dire comment ils improvisent une nouvelle réponse face à un défi inattendu. Ces chercheurs ont basé leur étude sur une comparaison entre l’expression génétique d’une cellule et un modèle mathématique, de type « base de données réseau ». En effet, Pr Brenner explique que « les systèmes biologiques peuvent faire face non seulement aux événements de routine, mais également à des événements inattendus. La capacité à s’adapter à de nouveaux défis indique que, au-delà de la « boite à outils » qu’il a développé au cours de l’évolution, tout organisme est un système intelligent capable de fournir une réponse ad hoc à de nouvelles situations ».

– Une équipe d’ophtalmologistes du Centre médical Shaare Zedek et de l’Institut de nanotechnologie et de matériaux avancés de l’université Bar-Ilan a créé des gouttes pour les yeux capables de réparer plusieurs problèmes oculaires tels que la myopie ou l’hypermétropie. Dr David Smadja, responsable de la recherche, les « nanodrops » pourraient révolutionner les traitements oculaires.

– Pr. Yohai Kaspi responsable du Département Terre et Sciences planétaires de l’Institut Weizmann a découvert que les rayures autour de la planète Jupter, des ceintures d’énormes vents violents (plus de 300 km/h), s’étendent jusqu’à 3000 km. Grâce aux informations reçues du satellite Juno, lancé il y a 7 ans, Kaspi et son équipe ont pu mesurer le champ gravitationnel de la planète et analyser son atmosphère. Jusqu’ici on pensait qu’étant donné que Jupiter était une boule de gaz, il n’y avait pas d’asymétries dans son champ gravitationnel, entre le nord et le sud. Du fait de d’asymétries constatées dans les vents qui entourent la planète, Kaspi et son équipe ont déduit que l’atmosphère était plus importante que prévu et atteignait 1% de la masse de Jupiter.(cf l’atmosphère de la terre est égale à un millionième de sa masse)

Révélations
– Le saviez-vous ? La solitude, qui s’exprime par l’impression de vide et de désolation, concerne tout le monde. Mais pour les personnes âgées, elle entraîne des ravages sur le plan de la santé et même le décès. L’Institut National des Personnes âgées a mené aux Etats-Unis une étude auprès de 1604 personnes de plus de 60 ans, avec une moyenne d’âge de 71 ans, qui a montré que le risque de maladie est près de 60% plus élevé pour les personnes âgées souffrant de solitude. Le risque de décès est de 45% plus élevé.

– Le saviez-vous ? Les chirurgiens du rachis et du cœur utilisent la réalité augmentée (RA) pour simplifier des procédures complexes. Les enfants autistes obtiennent un soulagement de la surcharge sensorielle avec un système apaisant de réalité virtuelle (RV) ; à l’aide de lunettes RV, le système Calma plonge l’enfant autiste dans une scène sous-marine simulée remplie de coraux, de poissons multicolores, de bulles et de plongeurs. Ces scénarios et d’autres sont rendus possibles grâce aux innovations qui exploitent le potentiel de la RA et de la RV pour la guérison et le bien-être.

Les 2 méthodes sont similaires: la RA superpose des images statiques et animées pour améliorer un environnement réel, tandis que la RV immerge le spectateur dans un environnement tridimensionnel simulé. La formation en RV peut aider à l’équilibre et à la prévention des chutes chez les personnes âgées. « RealView Imaging » va sortir son Holoscope-i, conçu pour fournir des visualisations holographiques 3D en direct dans les procédures de cardiologie. Sheba Medical Center utilise un système de réadaptation assistée par ordinateur (CAREN) dans un mouvement pionnier par VR dans le traitement et la réadaptation des grands brûlés. La thérapie de jeu RV offre plusieurs avantages : les jeux distraient les patients et diminuent ainsi leur perception de la douleur et ils permettent aux patients de s’adapter à la vue de la zone cicatrisée de leur corps à l’écran et à accepter son aspect. De plus, le patient n’a pas à porter ou à toucher quoi que ce soit, ce qui élimine tout risque d’infection croisée.

– Le saviez-vous ? Selon une étude de la revue International Archives of Occupational and Environmental Health, la mortalité des chômeurs est 3 fois supérieure à celle des travailleurs. Cette surmortalité s’explique par des conditions sociales et de santé qui poussent au suicide et provoquent des maladies cardio-vasculaires (risques plus élevés de 80 %)

– Le saviez-vous ? Selon l’index de la Wizo (organisation internationale des femmes sionistes) « glass ceiling » qui analyse des données d’un très grand nombre de secteurs en Israël en 2017:

.. 35% des femmes gagnent moins que les hommes pour le même travail et 39% pour les plus éduquées

.. 34,5% des cadres supérieurs sont des femmes et 15,5% seulement présidentes de sociétés

.. dans le secteur public, il y a un écart de 10 000 sh/an entre hommes et femmes

.. 33% des militaires sont des femmes mais 8% seulement sont militaires de combat et une centaine de fonctions leur sont encore fermées.

Environnement
– Le projet Ashalim touche à sa fin. La tour solaire la plus haute du monde, 250 m, construite par Israël, les États-Unis et la France, sous la direction de Danny Eytani alumni du Technion va bientôt fonctionner. Elle reçoit la lumière de 50 000 miroirs disposés sur un champ ayant la superficie de 665 terrains de football et va alimenter en électricité 130 000 foyers.

Agriculture et botanique
– La société Kedma a développé dans le sud du désert de l’Arava, la « tomate cerise » la plus petite du monde, de la taille d’une myrtille, jaune et rouge. Selon Ariel Kidron, ingénieur agronome, “L’idée est que vous pouvez la jeter dans une salade, vous n’avez plus besoin de la couper”. La graine, initialement développée en Hollande, a été modifiée pour correspondre aux conditions de croissance arides du sud d’Israël. Les tomates « cerise » sont généralement considérées comme des hybrides entre Solanum pimpinellifolium L. et la tomate cultivée, issue de l’espèce Solanum lycopersicum. La taille des fruits peut varier d’une cerise à une balle de golf, tandis que leur forme sphérique peut devenir aussi oblongue. La couleur est le plus souvent rouge à maturité, mais il existe des variétés jaunes, vertes, zébrées, pourpre, indigo….

Économie
– D’après l’Office central de la Statistique, le taux de chômage a baissé à 4%, comparé au taux moyen de l’Ocde de 5,9%. Il s’agit du taux le plus bas enregistré depuis la fin des années 1970.

– Avec près de 1 400 entreprises, les Sciences de la Vie constituent un véritable moteur de l’économie. Avec 53% dans les dispositifs médicaux, 23% dans l’industrie pharmaceutique et 20% dans le digital/santé mobile, la croissance annuelle de ce secteur, 10% par an, est le fruit d’une coopération étroite entre le monde universitaire et celui de l’industrie, d’une culture de l’innovation et de l’esprit d’entreprenariat, d’une main-d’œuvre qualifiée et d’une politique industrielle volontariste. 50% des brevets déposés en Israël concernent notamment le secteur des Sciences de la Vie.

Santé
– Shady Hassan, cofondateur et chef de la direction, de Healthymize : « Notre produit détecte les inflammations soudaines, au début des maladies et crises, affectant la voix des plus de 50 ans, telles que l’asthme, la MPOC (bronchite chronique et emphysème) et les troubles de santé mentale. Notre technologie de surveillance vocale personnalisée, basée sur l’intelligence artificielle, accélère le traitement des patients, réduit les coûts et réduit les souffrances »… « Notre technologie vocale brevetée transforme les smartphones, tablettes, montres intelligentes et assistants virtuels domestiques en dispositifs de surveillance continue de la santé. En utilisant des algorithmes d’apprentissage profond pour analyser la voix humaine lors d’appels téléphoniques réguliers ou d’interactions avec ces appareils, la technologie Healthymize contrôle les maladies affectant la voix »- La détection tardive des poussées dans les maladies chroniques entraîne une augmentation des hospitalisations, une pression accrue sur les prestataires de soins surchargés et une augmentation des coûts. La détection précoce réduit le risque d’hospitalisation et raccourcit la période de récupération.

– Le cancer de la prostate est le deuxième cancer le plus fréquent chez les hommes, mais la principale méthode de dépistage, le dépistage des niveaux accrus d’antigènes prostatiques spécifiques (PSA) dans le sang, reste controversée. MicroMedic Technologies affirme que le test initial de sa technologie « Celldetect » a permis de détecter ou d’écarter le cancer dans les échantillons d’urine avec plus de précision que le test PSA. Kaplan Medical Center de Rehovot, qui travaille depuis 2 ans avec MicroMedic pour le développement du produit de dépistage, estime que l’entreprise est parvenue à un taux de détection de 91,3 %, ce qui signifie qu’elle peut détecter avec précision le cancer chez la plupart des patients. Guy Lerner, PDG de MicroMedic : « Grâce à ces résultats d’études cliniques, nous avons la possibilité de révolutionner le diagnostic du cancer de la prostate, d’offrir aux patients un test non invasif, précis et fiable, et d’améliorer le système de santé grâce à des économies considérables ». Les tests « CellDetect » ont déjà démontré des taux d’efficacité élevés similaires pour la détection du cancer du col de l’utérus et de la vessie.

– Une étude menée par l’Université Ben Gourion du Négev a montré que certains régimes sont meilleurs que d’autres pour éliminer la graisse en profondeur, le « gars profond » étant à l’origine d’affections. Des adultes en surpoids ou obèses ont été suivis pendant une période de 18 mois, après avoir été répartis en plusieurs groupes selon qu’ils suivaient un régime pauvre en calories et en matières grasses, un régime méditerranéen, et selon qu’ils pratiquaient une activité physique ou non. Après 18 mois, un scanner (IRM) corporel a permis de visualiser la quantité de graisse stockée dans le corps. Résultat : le groupe régime méditerranéen + exercice physique présente la réduction la plus forte des dépôts de graisse localisés dans trois zones clés : l’abdomen (graisse viscérale), le foie (graisse intra-hépatique) et le cœur (graisse intra-péricardique). On note aussi une amélioration de la sensibilité à l’insuline en cas de perte de graisse profonde, mais pas lors de la perte de graisse sous-cutanée superficielle.

Internet
– L’appli Syte permet de reconstituer une photo à partir de ses éléments

– « AdVerif.ai » a développé un algorithme anti-désinformation qui peut aider les annonceurs qui ne veulent pas que leur publicité apparaisse à côté de fausses nouvelles.

– Le logiciel « Système de surveillance de l’antisémitisme » ou ACMS, est le développement le plus avancé au monde pour surveiller l’antisémitisme en temps réel sur les réseaux sociaux.

Sources: IsraelValley, SiliconWadi, … — contribution: Albert SOUED