Tsedek-Info d’Israël n° 138 nov-dec 2019

  • -

Tsedek-Info d’Israël n° 138 nov-dec 2019

Category : Non classé

Distinctions & performances

– Drew Gulak a remporté le championnat de catch WWE Cruiserweight (World Wrestling Entertainment)

– Linoy Ashram remporte 2 médailles d’or, après une médaille d’argent, aux championnats d’Europe de gymnastique à Minsk.

– Selon le « Ranking of the Centres of Science 2019 » de la firme d’ingénierie RS Components, Tel-Aviv se classe au 2ème rang de l’indice mondial des capitales scientifiques. RS Components a analysé chaque pays dans 4 domaines différents: nombre d’articles de recherche scientifique publiés, nombre de brevets enregistrés, % du PIB consacré à la recherche et au développement et nombre de chercheurs pour 1 000 habitants.

– Le pays compte aujourd’hui plus de 7.000 start-up pour un peu moins de 9 millions d’habitants, soit une start-up pour 1.300 habitants.

– Au championnat d’Europe d’escrime à Dusseldorf, Youval-Shalom Freilich, 24 ans, a battu en finale l’Italien Andrea Santarelli, devenant champion d’Europe dans sa catégorie.

– Or Shatil, 8 ans, a pris la 2ème place au Championnat d’échecs scolaire européen, à Mamia, Roumanie, en battant Ismayilova Khanim, originaire d’Azerbaïdjan.

– Le Mossad remporte l’Israel Security Prize pour sa mission relative à l’opération clandestine menée dans les entrepôts de Téhéran, contenant les dossiers sur le nucléaire et leur rapatriement.

– L’équipe de l’Olympiade asiatique de physique a remporté trois médailles – d’or, d’argent et de bronze – ainsi qu’un prix du mérite lors de la compétition en Australie.

High Tech

– La startup REE créée à Tel Aviv par Daniel Barel et Avishay Sardes, a dévoilé à l’expo TechCrunch Mobility, à San Jose (Californie), un nouveau design pour les véhicules électriques, dans lequel tous les composants classiques de la voiture – le moteur, le système de direction, les freins et la suspension – sont placés sous le capot des roues. Le  châssis du véhicule est complètement plat, comme un skateboard. Il est donc plus polyvalent et libère 67% d’espace. Ce dessin permet de réduire le poids de 33%, qualité essentielle pour le succès des véhicules électriques. Il permet aussi aux constructeurs d’utiliser le même châssis pour différents types de carrosseries. Daniel Barel, CEO de REE : « Ce niveau d’efficacité aide le processus d’électrification, réduit la charge sur les batteries et assure une plus longue durée de vie de l’énergie dans le véhicule… Chez REE, nous croyons que pour accélérer la révolution automobile, nous devions réinventer la roue ».

– Au cours de sa vie, une femme dépense plus de 45 000 euros en maquillage et passe quatre mois à l’appliquer. La startup Mirrori de Haifa a développé un « assistant beauté » reposant sur une intelligence artificielle, capable de donner des conseils personnalisés, selon les traits du visage et les produits de beauté utilisés. Mira Awwad-Khreish, PDG : « Il est essentiel de savoir utiliser les produits, autrement on ne s’en sert pas » – Cet « assistant beauté » dispense des conseils et offre des tutoriels personnalisés aux utilisateur, via leur smartphone.

– La start-up StoreDot a développé une batterie capable de recharger un scooter électrique en cinq minutes. Doron Myersdorf, directeur : « L’efficacité supérieure de la batterie StoreDot vient du fait qu’on a remplacé le graphite par des matériaux comme l’étain, le germanium et le silicium, en combinaison avec des composés organiques ». Basée à Herzliya, StoreDot a également développé précédemment des téléphones mobiles à chargement rapide.

Tourisme & transport

– Alors que l’année 2018 a connu un record de fréquentation avec plus de 4 millions de touristes, soit +17% par rapport à 2017, (dont 346 000 Français), lors des premiers mois de 2019, on compte une progression de 10%. Ces visiteurs ont généré 5,2 milliards d’euros de recettes.

– Ilan Ramon est le nouvel aéroport international à 18 kilomètres de la station balnéaire d’Eilat. Le terminal est conçu pour accueillir quelque 2 millions de passagers/an et sa capacité devrait être portée, vers 2030, à 4,2 millions.

– L’aéroport Ben Gourion va s’étendre. Estimé à 3 milliards de shekels, le projet va permettre de rajouter environ 80 000 m2 d’espace au sol et jusqu’à 90 nouveaux comptoirs d’enregistrement, mais aussi quatre tapis supplémentaires pour recevoir les bagages

Archéologie

– Yosef Garfinkel de l’Université hébraïque de Jérusalem et Saar Ganor de l’Autorité des Antiquités d’Israël (AAI) croient avoir découvert la ville philistine biblique de Ziklag, près de Kiryat Gat. Ziklag est un nom philistin donné à la ville par une population étrangère d’immigrants venant de la mer Egée. Ziklag est mentionné plusieurs fois dans la Bible, en relation avec David (dans 1Samuel et 2Samuel). Selon le récit biblique, Achish, roi de Gat, permit à David de trouver refuge à Ziklag, tout en fuyant le roi Saul ; et de là David partit aussi pour être oint roi à Hébron. Selon les Écritures, Ziklag fut aussi le théâtre d’un événement dramatique, dans lequel les Amalécites, nomades du désert, attaquèrent et incendièrent la ville en emmenant femmes et enfants captifs.                                                                             Les fouilles se poursuivent depuis sept saisons sur de grandes surfaces découvertes de 1 000 m2. Des preuves d’un peuplement de l’époque philistine y ont été trouvées, datant de – 12/11ème siècle, avec des structures de pierre massives et spacieuses, caractéristiques des philistins, ainsi que des dépôts de fondation, y compris des bols et une lampe à huile – des offrandes placées sous les planchers des bâtiments, pour assurer une construction solide…

Au-dessus des vestiges de la ville philistine se trouvait une implantation rurale datant de l’époque du roi David, du début de -10ème s. Près d’une centaine de pots et cruches ont été trouvés dans les différentes pièces. On a trouvé des cruches et des bols décorés dans le style connu sous le nom de “rouge lissé et poli à la main“, typique de l’époque du roi David. Ces récipients sont identiques à ceux que l’on trouve dans la ville judéenne fortifiée contemporaine de Khirbet Quefaya – identifiée comme la Sha’arayim biblique – sur les contreforts de la Judée. Les deux sites – Ziklag et Sha’arayim – sont situés à la frontière ouest du royaume. Ils sont tous deux perchés au sommet de collines surplombant les routes principales qui passent entre le Pays des Philistins et la Judée : Khirbet Quefaya dans la vallée d’Elah est assise en face de Gath la Philistine, et Khirbet a-Ra’i, est assise en face d’Ashkelon. Cette description est reprise dans la complainte du roi David, où il pleure la mort du roi Saül et de Jonathan dans leur bataille contre les Philistins : “Ne le dites pas à Gath, ne le publiez pas dans les rues d’Ashkelon

– Pr Jodi Magness a découvert une mosaïque du 5ème s. dans la synagogue d’un ancien village galiléen, Huqoq, montrant un groupe d’éléphants de guerre. C’est la première fois qu’on découvre une scène non biblique dans une synagogue. Huqoq, situé au nord-ouest de la mer de Galilée, est mentionné comme ville frontière de la tribu de Naphtali, dans le livre de Josué, mais c’était un village agricole juif à la fin de l’époque romaine et byzantine. Autres mosaïques trouvées : Samson mettant le feu aux champs des Philistins à l’aide de renards, Samson portant les portes de Gaza. Jodi Magnes : « L’archéologie nous apprend qu’en fait, le judaïsme était beaucoup plus diversifié que ce que nous aurions pu prévoir, rien qu’en lisant la littérature rabbinique »

– Une tour de guet datant de l’époque du Royaume de Juda (- 8ème s.) sous le règne du roi Ezéchias, a été découverte lors de fouilles par des soldats de Tsahal, en collaboration avec l’Autorité Israélienne des Antiquités (AIA), sur une base de parachutistes, dans le sud du pays. La tour a été construite en pierres pesant environ 8 tonnes, sur un site élevé pour servir de point d’observation de Hébron, de la plaine de Judée et des environs d’Ashkelon. Sa hauteur atteint aujourd’hui environ 2 mètres, alors que les dimensions dans l’Antiquité sont estimées à 5 m. Sa’ar Ganor et Valdik Lifshitz, directeurs des fouilles : « Au temps du 1er Temple, le royaume de Juda construisit une série de tours et de forteresses pour communiquer, avertir, signaler, et transmettre des messages et des renseignements de terrain, à l’aide de balises de fumée allumées le jour et des balises de feu, la nuit ». Une des ostracons ou lettres sur argile découvertes à Tel Lachish fournit des preuves: “Que Dieu fasse que mon seigneur entende aujourd’hui même la bonne nouvelle… On saura alors que nous observons les signaux du feu de Lakish, selon le code que mon seigneur nous a donné, car nous ne voyons pas Azéka

– Après 32 ans de fouilles dans l’ancienne ville de Bethsaïda, dans le Parc du Jourdain sur le plateau du Golan, Pr Rami Arav archéologue en chef a découvert une porte de la ville datant de l’époque du roi David, –11/10ème s. La porte découverte fait partie de la ville biblique de Zer, nom en usage à l’époque du Premier Temple. Josué 19/35 : “Les villes fortifiées étaient Ziddim, Zer, Hammath, Rakkath, Kinneret“- Le nom Bethsaïda apparaît à l’époque du 2ème Temple. De nombreux archéologues intéressés par le sujet indiquent la possibilité que Bethsaïda ne fasse pas partie du royaume israélite, mais plutôt araméen. Dans les limites de Bethsaïde, on a découvert une stèle de pierre portant l’image du dieu lune, en forme de taureau, remontant à – 11ème s. Ce monument fait partie de 7 autres pierres tombales similaires trouvées, du sud de la Turquie à l’Égypte. Deux pierres ont été trouvées à Bethsaïda.                                             Pr Rami Arav : « Zer/Bethsaïda est un exemple unique de capitale, disponible pour la recherche archéologique, car il n’y a eu aucune perturbation sur ce site » – La taille, la richesse et les fortifications impressionnantes indiquent que Zer était une ville importante. Les archéologues y ont trouvé des pièces de monnaie, des perles, des cruches et des clés de maison, ainsi qu’un bouclier qui appartenait à un soldat romain. La découverte la plus importante est une pièce de monnaie datée de — 35, qui a été frappée à Acre, à l’occasion de l’arrivée de Cléopâtre et Marc Antoine. Il n’existe que 12 pièces de ce type. L’ancien village de pêcheurs est mentionné plusieurs fois dans le Nouveau Testament et Jésus y aurait vécu. Ceci explique le nombre impressionnant de pèlerins évangéliques qui visitent les lieux.

– Dans l’Antiquité, la bière était un ingrédient important dans l’alimentation quotidienne. Dr Ronen Hazan et Michael Klutstein, microbiologistes de l’École de médecine dentaire de l’Université hébraïque de Jérusalem (HUJI), et Dr Yitzhak Paz de la AIA ont ressuscité la levure d’anciennes cruches à bière pour recréer une bière de qualité, vieille de 5 000 ans. L’équipe a examiné les colonies de levures qui se sont formées et se sont installées dans les nano-pores de la poterie. Ces jarres remontent au règne du pharaon égyptien Narmer (environ  – 3000 ), du roi araméen Hazaël (- 800 ) et du prophète hébreu Néhémie (- 400 ) qui, selon la Bible, gouvernait la Judée sous le règne de la Perse. Dr Hazan : « La plus grande merveille ici est que les colonies de levures ont survécu dans la poterie pendant des milliers d’années, attendant juste d’être excavées et cultivées. Cette ancienne levure nous a permis de créer une bière qui nous permet de connaître le goût des anciennes bières philistines et égyptiennes »

– Il y a environ 400 000 ans, des membres d’une nation de la fin du Paléolithique, vivant dans une grotte à proximité de Tel Aviv, ont mis au point des moyens innovants pour recycler leurs outils, leur permettant ainsi d’utiliser toutes les ressources naturelles à leur disposition, et garantissant leur développement pendant les 200 000 ans suivants. Pr Ran Barkai de l’Université de Tel Aviv : « 10% ou plus de tous les outils de la cave Qesem étaient modifiés et réutilisés dans le but de permettre aux gens de couper plus efficacement la viande, les tubercules et d’autres produits extraits sur le site ». Flavia Venditti, principal auteur de l’étude : « Nous avons réalisé des analyses microscopiques et chimiques pour découvrir que ces petits outils tranchants recyclés étaient spécifiquement produits pour le traitement des ressources animales comme la viande, la peau, la graisse et les os… Nous avons également trouvé des preuves d’exploitation des plantes et des tubercules, ce qui démontre qu’ils faisaient partie du régime et de la subsistance des hominidés…  les 609 fragments recyclés ont été conçus pour réaliser des tâches bien déterminées avant les procédures de taille. La capacité de ces habitants de la grotte à anticiper leurs besoins et à diversifier leurs outils en conséquence démontre un haut niveau de complexité cognitive »- Ces hominidés représentent un stade de l’évolution humaine entre l’Homo erectus et le Néandertal, qui ont dû inventer de nouveaux types d’outils et de nouvelles techniques de chasse pour survivre.

Révélations

Le saviez-vous ? Sivan Ya’ari a fondé « Innovation Africa » (http://innoafrica.org/phone/projects.html ) pour apporter l’énergie solaire, l’eau et la technologie agricole dans plus de 250 villages africains, dans 10 pays.

Le saviez-vous ?  Les ballons ont provoqué plus de 2 000 incendies entraînant la destruction de plus de 3500 ha, dont 2400 ha de réserves naturelles et de forêts.

Le saviez-vous ?  Selon une étude de Pew qui compare la prière et la richesse, 27% des citoyens seulement prient tous les jours, alors que dans un pays moyen 49% prient tous les jours et 55% aux Etats-Unis !

Le saviez-vous ?  Le nombre de pathologies avec issue fatale dues à une mauvaise alimentation est passé de 255 décès pour 100 000 habitants en 1992 à 89 en 2017, grâce à l’abondance de salades, de légumes et de fruits dans la nourriture.

Défense

– Développées par les services techniques de Tsahal, les jumelles « Ma’ayan » indiquent par des signes en couleurs la localisation exacte des ennemis. Elles différencient également, de jour comme de nuit, le type d’ennemis, hommes ou matériel, en mouvement ou stationnaire. Elles différencient aussi les forces militaires des populations civiles et enregistrent, en temps réel, les nouvelles cibles transmises, au cours des combats, par les unités du Renseignement. « Ma’ayan » autorise des tirs rapides et précis, évitant au maximum les dommages collatéraux ou des tirs erronés.

–  Raphael Advanced Defense Systems Ltd a dévoilé le système de ciblage de précision LITENING G5 ainsi que le système radar SAR unique d’Elta. Le système d’éclairage de Rafael est un pod électro-optique pour la navigation, la localisation et le guidage de munitions guidées, pour différents types d’avions de combat. Le système radar est un pod électro-optique pour l’observation et la collecte de renseignements en temps réel. Yuval Miller, premier vice-président: « Il s’agit d’une nouvelle capacité qui représente un bond en avant important pour les systèmes aéroportés. La combinaison des technologies nous permet d’apporter une réponse de haute qualité aux situations quotidiennes et nocturnes, par tous les temps ».

 – Sharon de-Beer, PDG de Gahat : « La prochaine génération de guerre sera composée de plus de robots et de moins de soldats »- Le robot Gahat est un véhicule tout-terrain amphibie, à 4 ou 8 roues, équipé d’une mitrailleuse de 7,62 mm, qui fait partie du système Pitbull de General Robotics, et pouvant porter jusqu’à 1,3 t d’équipements.

– DOGO est un robot de combat tactique portable produit par General Robotics. Il possède un pistolet Glock 9 mm. qui est inséré dans le véhicule avant son déploiement. Il est petit et pèse environ 10 kg. Il peut être mis dans un sac à dos pour aider les unités antiterroristes à éviter les tirs amis et à réduire le nombre de victimes, en laissant le robot entrer en premier sur les lieux.

– Le système de contrôle de tir SMASH 2000 a été développé par Smart Shooter, utilisant des technologies innovantes pour aider les forces armées et les autres agences de sécurité à neutraliser avec précision les cibles en mouvement, notamment les drones ou des ballons incendiaires ou munis d’explosifs. Dr Abraham Mazor, vice-président du développement : 

« Depuis que les drones sont devenus une menace très grave partout dans le monde, nous avons commencé à penser à la façon dont nous pourrions utiliser le système contre les drones … Les solutions de contrôle des incendies de Smart Shooter sont conçus pour donner aux soldats et aux forces de l’ordre un avantage tactique décisif dans presque tous les scénarios opérationnels, maximisant ainsi l’efficacité et la léthalité de la force tout au long d’un engagement »

– Israel’s Aerospace Industries Ltd. (IAI) a développé T-Heron un drone de 180 kg de capacité de charge, doté des technologies les plus avancées destinées aux missions tactiques sur le champ de bataille. Le système aérien sans pilote (UAS) résiste aux conditions météorologiques extrêmes,  offrant un haut niveau de sécurité et de fiabilité de vol. Son moteur Rotax lui permet de voler à une altitude maximale de 8 000 m et d’atteindre une vitesse de 200 km/h, avec une autonomie de 40 h.

Inventions et découvertes

– Un nouveau gilet pour chiens, mis au point par Dr Oren Shriki, Yoav Golan et Ben Serota de l’Université Ben Gourion, permet aux utilisateurs de transmettre des communications et des ordres à leurs chiens grâce à la technologie « haptique ». La technologie haptique simule les sens du toucher et du mouvement, par le biais de vibrations, améliorant ainsi la commande à distance d’un appareil ou, dans ce cas, d’un animal. Elle est utile dans les situations où l’utilisateur n’est pas directement capable d’interagir avec des objets physiques ou de les sentir. Le gilet modifié contient quatre petits moteurs vibrants placés sur le dos et les côtés du chien, pouvant être utilisés pour entraîner ou diriger le chien, afin qu’il réagisse aux différentes vibrations transmises par télécommande sans fil. Le manipulateur est capable de déclencher différentes commandes en contrôlant le moteur engagé et la durée des vibrations. Pr Amir Shapiro, directeur du laboratoire de robotique du département de génie mécanique de l’Université Ben-Gourion : « Nos résultats de recherche ont montré que les chiens répondaient à ces signaux vibro-tactiles aussi bien, voire mieux, que les commandes vocales »

– Shlomi Voro, PDG de Lir-ot, est un physicien possédant des dizaines de brevets dans le domaine de la physique quantique. Il a créé Lir-ot en 2017, après avoir créé la société de conception et de développement de prototypes Vorotec : « Dans la nature, vous avez des insectes qui naviguent d’une manière spécifique, et nous copions cela pour permettre aux véhicules autonomes de voir … Nous avons été inspirés par les têtes d’abeilles, leur intelligence artificielle, leur réseau neuronal, leur taille, la précision de la navigation et la façon dont elles voient le monde à travers leurs cinq yeux – deux pour la vision et trois pour la navigation ». Basé sur l’intelligence artificielle 5D, l’imageur de vision permet de localiser avec précision une voiture, un navire, un avion ou toute autre application robotique autonome en mouvement, partout sur la planète. Naviguant en utilisant seulement la lumière naturelle et identifiant rapidement le vrai nord, le système ne dépend pas des réseaux de communication extérieure, tels que le GPS ou tout autre moyen de communication radio.

– Une équipe dirigée par Pr Itzhak Mizrahi du Département des sciences de la vie de l’Université Ben Gourion et de l’Institut national de biotechnologie du Néguev (NIBN) a découvert que les gènes des vaches peuvent être utilisés pour contrôler les microbiomes du « rumen » afin de mesurer la quantité des émissions de gaz à effet de serre des animaux. Pr Itzhak Mizrahi : « Nos conclusions sont à la fois une percée majeure pour les sciences fondamentales et auront un impact positif sur deux défis majeurs auxquels la communauté internationale devra faire face dans un avenir prévisible : le changement climatique et la sécurité alimentaire » – Il y a environ 1,5 milliard de vaches et de taureaux dans le monde. Une vache libère entre 70 et 120 kg de méthane par an. Le méthane est un gaz à effet de serre, comme le dioxyde de carbone (CO2), mais son effet négatif sur le climat est 23 fois supérieur à celui du CO2. L’agriculture a un impact majeur sur le réchauffement climatique.

– Pr Aderka dirige le service du cancer gastro-intestinal du Centre médical Sheba et l’un des principaux spécialistes du domaine de l’oncologie du système digestif. L’étude menée résout une controverse longue d’une décennie sur le traitement d’un tiers (35%) des patients métastatiques atteints du cancer colorectal (CRC), dont la tumeur contient des récepteurs de l’EGFR (récepteur du facteur de croissance épidermique). La controverse concerne la différence entre les régimes médicamenteux pour le CCR utilisés avec le traitement de chimiothérapie. La principale différence avait été d’utiliser Avastin d’abord, puis Erbitux, ou l’inverse. Pr Aderka : « Si la bonne combinaison de médicaments était appliquée, l’espérance de vie du patient aurait été prolongée… Nous avons constaté qu’une combinaison d’un médicament biologique et d’une chimiothérapie dans l’un des types de tumeurs réduit l’efficacité du médicament biologique et non l’inverse, comme nous le pensions depuis des années »

– Fondé à Tel-Aviv par Shaul Yaakoby, avec ses associés Gal Fridman et Ariel Gorfung,

Aquarius Engines a mis au point un moteur d’automobile léger (10 kg contre 110 kg en moyenne), bon marché et efficace, qui consomme beaucoup moins de carburant et produit moins d’émissions polluantes que ceux disponibles actuellement. Ce moteur n’a qu’une seule pièce mobile – un piston qui coulisse d’avant en arrière – contre au moins vingt sous le capot d’une voiture moyenne. Il ne développe que de 43 chevaux, tout en consommant 20 % de carburant en moins que le moteur à combustion interne. Comme il n’y a pas de frottement entre le piston et les autres pièces du moteur, il n’a pas besoin d’être lubrifié, ce qui élimine le besoin en huile et réduit les coûts d’entretien.

– Selon une étude réalisée par une équipe du Pr. Oded Rechavi de l’École de neurobiologie, biochimie et biophysique et de l’Ecole des neurosciences de l’Université de Tel-Aviv, les souvenirs enregistrés par les cellules nerveuses peuvent être transmis aux générations suivantes par des molécules de transport du matériel héréditaire du type « petits ARN », sans passer par l’ADN. Selon les chercheurs, l’étude constitue un pas important dans le déchiffrement des mécanismes de l’épigénétique, transmission héréditaires de caractéristiques acquises qui ne sont pas codées dans notre ADN. Oded Rechavi : « Les caractéristiques acquises au cours de la vie peuvent-elles être héritées par les prochaines générations ? C’est une question controversée depuis près de 200 ans parmi les scientifiques. À ce jour, l’un des organismes les plus couramment utilisés pour les études sur ce sujet est un minuscule ver transparent appelé « C. elegans » – Pas moins de 6 prix Nobel ont été attribués pour des études sur ce ver depuis l’année 2000 – On a découvert que ce ver pouvait transmettre à sa progéniture, sur plusieurs générations, au moins deux traits acquis au cours de sa vie : la résistance aux virus et la mémoire de la famine. Cela signifie que, contrairement à la conception qui domine depuis des décennies, l’hérédité ne passe pas seulement par le biais de l’ADN, mais aussi par d’autres mécanismes génétiques, capables de transférer à la progéniture des traits acquis au cours de la vie.

– Pr Boaz Mizrahi, chef du laboratoire de biomatériaux au Technion et son équipe ont créé une colle spéciale pour suturer les blessures graves. Appliqué à l’aide d’un pistolet, le polymère fondu fonctionne à la fois pour les blessures interne comme externes, remplaçant à la fois les points de suture et le gel. Il est non toxique, flexible et biodégradable.

– Saar Wilf, de Tel Aviv, a développé un système permettant de faire la chasse aux moustiques. Il a recherché non pas l’élimination de l’insecte, mais sa localisation. Grâce à un système infrarouge et un réseau WiFi, lorsque le moustique se pose sur un mur, Bzigo envoie une notification sur le téléphone portable de l’utilisateur pour lui montrer où se trouve l’insecte. Celui-ci n’a plus qu’à décider quoi en faire. Le prix du systèmeest de 150 euros. 

Problèmes de société

– Israël a une population de 9 millions d’individus mais peu de personnes – moins de 130 000 – contribuent à conserver l’avance de l’économie et des soins de santé dans le pays.

Pour chaque diplômé de l’université revenu au pays en 2014, 2,6 diplômés ont choisi de quitter le pays. En 2017, ce chiffre s’est élevé à 4,5. Le nombre de médecins travaillant dans des pays de l’OCDE autres qu’Israël représentait 9,8 % de tous les praticiens en Israël en 2006. Ce pourcentage s’est élevé à 14 % en 2016.

– Alors que les chiens se multiplient dans les villes, pour cause de solitude, il y a lieu de rappeler la tradition les concernant. 2 types de dons étaient refusés par le Temple de Jérusalem, l’argent d’une prostituée et le produit de la vente d’un chien…
Dans la tradition écrite de la Torah, le statut du chien n’est guère enviable. Lors de la sortie d’Egypte, les chiens reçurent l’ordre de rester muets pour ne pas déranger l’exode des Hébreux. On trouve une autre occurrence concernant l’interdiction de consommer le sang d’un animal ; il est dit : « Tu le verseras au chien, comme s’il s’agissait d’eau… »
– Les données sociologiques permettent, sinon d’évaluer scientifiquement, du moins de constater l’étonnante capacité de résilience de la grande majorité des israéliens. Cette résilience est animée par la sublimation, dans laquelle Freud voit une transformation des pulsions, – ici de la pulsion de mort ou de destruction — quand elles se trouvent redirigées vers des buts sociétaux ou artistiques ; or beaucoup de personnes touchées par les attentats ont surmonté ces épreuves en créant des fondations d’entre-aide, des bourses universitaires, des parcs pour l’agrément du public dédiés à un être cher, ou écrit des poèmes, des témoignages… La solidarité de la société israélienne dans son ensemble, lors des périodes de danger, semble relever de cette sublimation et nourrir la résilience.

– Le nombre de citoyens d’origine juive qui ne sont pas juifs, selon la Halakha ou loi juive, augmente rapidement. Il est actuellement d’environ 400 000 et pourrait atteindre 500 000 au cours des 12 prochaines années.

– Le nombre de convertis au judaïsme en 2014 était de 3 718, mais il n’y avait plus que 2 588 convertis en 2018.

Environnement

– Le lac Kinneret s’est élevé de près de 3,5 mètres, depuis le début de la saison des pluies d’hiver. Néanmoins, le lac reste en dessous de son niveau optimal, d’environ 2,4 mètres. Les cours d’eau et les aquifères étaient à un niveau sans précédent depuis 100 ans. Si la sécheresse s’était poursuivie, l’Agence de l’eau aurait été contrainte d’imposer des limites à la consommation d’eau dans le pays.

– Israël a construit cinq grandes usines de dessalement sur la côte méditerranéenne et travaille actuellement sur deux autres. Ceux-ci fournissent environ 70% de l’eau potable du pays.

Israël recycle également près de 86% de ses eaux usées à des fins agricoles.

Économie

Selon Bureau Central des Statistiques, la croissance de 5,2% au 1er trimestre 2019 est due essentiellement aux secteurs technologiques, scientifiques et informatiques. La production commerciale a augmenté de 5,8% et les exportations de 4,9%.

4,3% du PIB est consacré à la recherche et au développement.

Le secteur High Tech, qui représente 8,3% des emplois, 15% du PIB et 50% des exportations, entraîne une dynamique d’investissements ; ainsi 5,2 Md$ de fonds ont été levés en 2017. La dette publique a baissé depuis 10 ans, passant de 92% du PIB en 2004 à 61,1% fin 2017.

Le taux de chômage est de 3,6%, soit son niveau le plus bas depuis le milieu des années 1970. Le salaire minimal est passé à 5 300 sh bruts/mois et le salaire moyen nominal à 10 200 sh/mois.

Culture

Un nouveau centre touristique dans 4 voûtes massives reconstruites vient d’être inauguré à Césarée. Ces voûtes abritaient un temple païen construit par le roi Hérode à -1er s. Césarée, qui devait accueillir jusqu’à 100 000 habitants à son apogée, a été le premier port artificiel ouvert en pleine mer dans le Moyen-Orient antique, utilisant les technologies de pointe de l’époque, consistant à creuser des plateformes constituées de pierres volcaniques dans les fonds marins. Hérode avait nommé le port et la ville de Césarée en hommage à Auguste César.

Les 14 voûtes massives avaient été construites à l’origine comme entrepôts pour le port. Quatre d’entre elles ont été adaptées pour accueillir le centre touristique, qui expose des découvertes impressionnantes réalisées sur le site. Peter Gendelman, archéologue et chercheur à l’Autorité israélienne des antiquités (AIA) qui travaille à Césarée depuis 27 ans : « Il y a des milliers d’années de découvertes archéologiques ici… l’une des joies du travail d’archéologue à Césarée est la richesse du site en artefacts divers, si nombreux que leur découverte est presque quotidienne… Aujourd’hui, les visiteurs peuvent vivre la même expérience que celle que vivaient les visiteurs à Césarée il y a 2000 ans ! »

Santé

– Dr Talia Golan : « Notre nouveau traitement du cancer du pancréas, à l’aide de technologies innovatrices, entraînera l’émergence de médicaments qui changeront la donne dans un avenir proche … Ce traitement ciblera la mutation génétique spécifique qui cause le cancer, le réinventera et l’éliminera comme menace ». Avec son équipe du Centre médical Sheba et le concours  de 2 firmes pharmaceutiques, Dr Golan a mis au point « Polo » qui retarde l’évolution du cancer : « L’essai Polo utilisant le médicament Lynparza offre un espoir potentiel pour ceux qui souffrent d’un cancer du pancréas métastatique et qui ont une mutation BRCA … Ce traitement illustre aussi l’avènement de la médecine de précision basée sur un biomarqueur génétique spécifique, BRCA 1 & 2 »

– L’utilisation d’antibiotiques conduit certaines bactéries à développer une résistance au traitement et devenir mortelles. Pr Roy Kishony du Technion a mis au point des méthodes de cartographie génétique de la résistance bactérienne aux antibiotiques. Dans le cadre d’une étude menée par le Technion et des chercheurs de l’Institut KSM de Maccabi, dirigés par Pr Varda Shalev, un système a été mis au point pour aider le médecin à choisir l’antibiotique optimal pour traiter les infections des voies urinaires. Les chercheurs ont découvert que le niveau de résistance aux antibiotiques était différent pour chaque patient et qu’un antibiotique était efficace chez un patient et pas chez un autre. Dr Yelin du Technion : « Il est maintenant possible de prédire par ordinateur le niveau de résistance bactérienne aux bactéries responsables d’infection… Cela se fait en pondérant les données démographiques, y compris l’âge, le sexe, la grossesse ou le domicile de la maison de retraite, ainsi que le niveau de résistance mesuré dans les cultures d’urine antérieures du patient, ainsi que ses antécédents d’achat de médicaments ». Un algorithme a permis de trouver un lien clair entre les différentes données et de prévoir ainsi le niveau de résistance aux antibiotiques pour chaque infection et de recommander le meilleur type d’antibiotique. Les chercheurs ont découvert que l’utilisation de la technologie pourrait réduire d’environ 40% la probabilité de choisir le mauvais médicament.

– La cryoablation est utilisée depuis de nombreuses années dans le traitement du cancer du sein, du col de l’utérus et de la peau. Mais il n’a jamais été utilisé pour traiter le NMIBC, cancer de la vessie non musculaire invasif. Vessi Medical espère réduire le taux de récidive en congelant les tumeurs de la vessie par cryoablation, un processus qui utilise un froid extrême pour détruire les tissus. Eyal Kochavi, directeur général : « La vessie est un organe principalement musculaire et très flexible. Il a la capacité de modifier son volume d’une manière à laquelle nous ne faisons pas attention. Ainsi, par exemple, nous ne ressentons aucune envie d’uriner jusqu’à ce que le réservoir atteigne presque un demi-litre » – La cryothérapie de Vessi Medical est administrée sous forme de spray afin de minimiser le contact physique avec la muqueuse de la vessie tout en réduisant le risque de dispersion des cellules cancéreuses par grattage.

– Dr Yitzhak Alfasi, psychologue social du département des sciences du comportement du Hadassah Academic College de Jérusalem a mené une étude auprès de 80 utilisateurs fréquents de Facebook entre 19 et 35 ans. Il a conclu que 15 minutes de surf sur Facebook suffisent à rendre une personne vulnérable à la dépression, principalement en raison d’une perte d’estime de soi. Dr Alfasi : « Les résultats de l’étude indiquent que l’exposition aux réseaux sociaux peut avoir un effet psychologique négatif… L’effet cumulatif de la déficience sur l’estime de soi et le bien-être mental peut être important »

Internet

La police permet au public de contacter le centre d’urgence 100 par le biais d’une application de téléphonie mobile.


POUR SMARTPHONE ANDROID
Ecoutez les radios jewish americaines USA et israeliennes en direct live.

MediaIsraelLive : nouvelle appli pour Android Radios israëliennes et françaises
(les 3 principales de la communautés françaises, Paris, Lyon, Marseille RCJ, RJL, RMJ) Traducteur fr/hébreux fr/anglais etc...et inversement,
Infos en continu dans 3 langues
Tout cela sur l'appli MediaIsraelLive que vous pouvez télécharger ici :
donnez votre avis et mettez des étoiles merci

Ecoutez les radios françaises et israeliennes en direct live.

archives