Tsedek-Info d’Israël n° 139 Janvier-février 2020

  • -

Tsedek-Info d’Israël n° 139 Janvier-février 2020

Category : Non classé

Distinctions & performances

– Le judoka Sagi Muki est entré dans l’histoire mercredi en devenant le premier Israélien à remporter la médaille d’or au Championnat du Monde de Judo au Japon, en battant son adversaire belge Matthias Casse.

– Aux Olympiades internationales d’informatique à Baku en Azerbaïdjan, l’équipe d’Israël remporte 4 médailles, deux d’argent et deux de bronze : Noam Gutterman, du lycée ORT à Kiryat Motzkin et Almog Wald du lycée Ehad HaAm de Petakh Tikva ont remporté des médailles d’argent, Itay Yehuda, de Ganei Tikva, et Roee Sinai, de Kfar Oranim, chacun une médaille de bronze.

– Noah Leibowitz, juif japonais de 12 ans, a remporté la médaille d’or au Championnat japonais de lutte.

– Une équipe de lycéens israéliens a remporté six médailles à l’Olympiade internationale de mathématiques à Bath au Royaume-Uni. Ido Karshon a remporté une médaille d’or; Lior Hadassi, Shvo Regavim et Roee Sinai ont chacun rapporté une médaille d’argent; et Shahar Friedman et Itay Yehuda ont décroché des médailles de bronze

– L’équipe nationale de basketball des moins de 20 ans a remporté le championnat d’Europe à Tel Aviv pour la 2ème année consécutive, dominant l’Espagne. Deni Avdija, le meilleur marqueu pendant le tournoi, a inscrit 23 points sur 92.

High Tech

– Fondé en 2009 et basé à Césarée, CardiacSense a développé un appareil porté au poignet, pour la détection continue de l’arythmie cardiaque et la surveillance de la pression artérielle non gonflante. «CardiacSense aurait mis au point une montre qui peut avertir d’un arrêt cardiaque avant qu’il ne se produise». L’appareil utilise la surveillance par électrocardiographie (ECG) et la photopléthysmographie (PPG), une technique optique qui détecte les modifications du volume sanguin, pour suivre l’état des patients et l’envoyer directement à leur médecin en temps réel.

– Réalisée par la plateforme de recherche généalogique en ligne « MyHeritage », une étude a examiné des échantillons d’ADN anonymes envoyés volontairement par 1,8 million de personnes d’une centaine de pays. L’étude a montré que la Hongrie a le pourcentage le plus élevé de citoyens d’origine juive ashkénaze, en dehors d’Israël, soit 7,6%. Plus de 130 000 d’entre eux sont d’origine juive à 50 %. Fondée en 2003 en Israël par l’entrepreneur Gilad Japhet, en plus de son service de tests génétiques, « MyHeritage » permet à plus de 100 millions d’utilisateurs de créer des arbres généalogiques et d’effectuer des recherches dans plus de neuf milliards de dossiers historiques pour leurs parents. 

– Neurolief a mis au point un casque électronique ajustable non invasif, qui utilise la stimulation nerveuse pour contrôler la douleur et la réduire d’environ 80%. Porté en visière sur le front, il stimule six branches nerveuses du cerveau qui régulent la douleur et l’humeur. Chacune des électrodes du neuro-modulateur peut être réglée individuellement. Shmouel Shany, président : « Nous ne nous adressons pas aux personnes dont les symptômes peuvent être atténués par la prise d’un simple antalgique, mais ciblons les patients dans l’obligation de prendre régulièrement des médicaments très forts »

– NFT Inc, créée en 2015 par Guy Kaplinsky et son épouse Maki, à Netanya, a développé un véhicule volant, appelé Asaka (oiseau en japonais), équipé de 14 hélices et ailes repliables, extraites avant le décollage. La voiture a une largeur de 2 m et une envergure de 12 m, ailes entièrement relevées. Elle nécessit une voie de décollage de 20 à 30 mètres seulement et peut transporter trois personnes sur une distance de 550 km à une vitesse comprise entre 160 km/h et 240 km/h. Bien qu’électrique, le véhicule aura besoin d’un moteur à essence pour recharger ses batteries. Guy Kaplinsky : «Notre objectif principal, après la sécurité, c’est de réduire les coûts en utilisant des composants disponibles dans le commerce et parvenir à un prix de vente inférieur à 200 000$ » –

Agriculture et élevage

Des chercheurs, sous la direction du Pr. Udi Qimron et des Dr. Ido Yosef et Motti Gerlic de la Faculté de médecine de l’Université de Tel-Aviv, ont mis au point une méthode génétique révolutionnaire permettant de fixer le sexe fœtal avec une certitude pouvant atteindre 100%. Cette technologie serait utile dans l’élevage de bétail ou de poules pondeuses, où la préférence pour les femelles est totale, et économisera une grande souffrance animale en évitant la naissance de mâles non désirés.

Archéologie

– Des chercheurs de l’Université de Tel Aviv, sous la direction du Dr Flavia Venditti et du Pr Ran Barkai du Département d’Archéologie et des cultures anciennes du Proche-Orient, ont trouvé comment de fines lames vieilles de 500 000 ans, trouvées à proximité du kibboutz Revadim, aidaient l’homme à tuer efficacement et à dévorer les éléphants

– En se rendant à son travail, un résident d’Araba, dans le nord, a découvert les vestiges d’une implantation cananéenne jusqu’alors inconnue, soit une lame de poignard en bronze vieille de 4 500 ans, ainsi qu’un lot de récipients en poterie intacts, notamment des vases de cérémonie. Selon Nir Distelfeld de l’AIA (Autorité des Antiquités), les artefacts d’une grotte funéraire – qui contenaient le plus probablement des offrandes de type alimentaire – accompagnaient l’occupant du tombeau sur son chemin vers l’au-delà.

– Parmi les milliers de morceaux du parchemin retrouvés dans des caves situées au-dessus de la mer Morte, celui que l’on connait sous le nom de Rouleau du Temple s’est distingué pour sa forme, sa couleur et un texte en assez bon état, en comparaison au reste des Rouleaux de la mer Morte. Tous les rouleaux ont été écrits sur des peaux d’animaux desquelles on avait retiré les poils, et que l’on avait affinées et séchées. Mesurant 8 mètres de long et ayant épaisseur de seulement 0,1 mm, le Rouleau du Temple a reçu, lui, une couche supplémentaire d’un matériel inorganique, afin d’achever le processus de conservation. Le texte est écrit sur une couche inorganique de couleur claire, composée de sels étrangers, sur la partie interne de la peau, et non sur la partie externe, comme pour les autres rouleaux. L’étude a été réalisée par des chercheurs de l’Institut Weizmann de Science de Rehovot. Pr. Jonathan Ben-Dov, chef du projet : « Je ne suis pas surpris le moins du monde d’apprendre qu’une partie des rouleaux n’a pas été réalisée dans la région de la mer Morte. Il aurait été naïf d’imaginer qu’ils avaient tous été conçus ici »
Rappelons qu’au total, 900 manuscrits et 50 000 fragments ont été découverts dans 11 caves à proximité de l’ancien site de Qoumram.
– L’archéologue Eli Shoukron de l’AAI a déclaré qu’un sceau vieux de 2 600 ans portant le nom « Adoniyahou Asher Al HaBayit » (Adoniyahou par nomination de la Chambre) a été découvert près du mur occidental. Ayant 1 cm de large et datant du 7ème s. avant notre ère, il a été utilisé par décrire le ministre le plus ancien servant sous les rois de Judée ou Israël pour signer des documents. « C’est la première fois que ce type de découverte archéologique a lieu à Jérusalem… Le terme biblique’Asher Al HaBayit’ était la position ministérielle la plus élevée pendant les règnes des rois de Judée et d’Israël, c’est sans doute d’une grande importance »- Doron Spielman, vice-président de la Fondation City of David, qui exploite le site : « Cette petite bulle a une signification immense pour des milliards de personnes dans le monde entier… il y a trois personnes avec le nom Adoniyahou dans la Bible, le plus célèbre étant le fils du roi David, comme mentionné dans le Livre des Rois ».

– L’inscription Moabite nouvellement déchiffrée sur un autel cylindrique en pierre d’il y a 3000 ans, trouvé sur le site biblique d’Atarot (Khirbat Ataruz) en Jordanie, peut être la première utilisation du mot « Hébreux » écrit. Il s’agit de sept lignes de texte en deux inscriptions distinctes sur un autel cylindrique de 50 cm de haut et 18,5 cm de diamètre utilisé pour brûler de l’encens. Cet autel a été découvert à l’intérieur d’un modeste sanctuaire et l’inscription représente un chaînon manquant entre la stèle de Mesha et les textes moabites ultérieurs, tels que l’autel à encens de Khirbet Mudineyah. Selon Michael Langlois, épigraphe et historien, « les autels d’encens de cette époque sont courants, mais peu sont inscrits, ce qui rend cette découverte encore plus intéressante… L’écriture de cette inscription est différente de celle de la stèle de Mesha, et de moindre qualité. L’autel n’est pas censé être une impressionnante stèle de victoire comme la stèle de Mesha, et les scribes sont moins habiles, mais cette inscription est néanmoins d’une grande valeur pour mieux comprendre la culture, l’histoire, la langue et la religion de ces peuples anciens »

– Les archéologues du mont Sion et de la Vieille Ville de Jérusalem ont découvert des pointes de flèches antiques, un bijou rare en or, des lampes et des tessons de poterie coincés sous une couche de cendres. Les chercheurs estiment qu’il s’agit d’une preuve de la conquête babylonienne de la ville il y a 2 600 ans. Ces trouvailles seraient une preuve tangible des pillages dont étaient victimes les Juifs dans la Jérusalem antique.                                      La combinaison d’une couche de cendres truffée d’artefacts, mêlés à des têtes de flèches et à un ornement très particulier suggèrent que la maison a été détruite, dévastée.

– Les restes d’une mystérieuse ville juive peuplée des décennies avant la destruction du Premier Temple ont été découverts sur un site sur route 38 près de Beit Shemesh. Des fragments de figurines de femmes et d’animaux et une statue en pierre du dieu égyptien Bas sont des preuves du culte de l’idole que le peuple juif pratiquait à l’époque. Ceci corrobore le récit de la Bible après la destruction du Premier Temple. Après la destruction de la Judée par Sennashérib, le roi juste Ezkadiyah continua à gouverner depuis Jérusalem, mais quand il mourut, son fils maléfique Menashé qui n’avait que 12 ans prit le pouvoir. Il  était aussi inégalé dans sa méchanceté que son père l’avait été dans sa droiture. Il construisit des temples et des autels pour les adorateurs d’idoles, fit entrer une idole dans le Temple, fit tuer son propre grand-père – le prophète Isaïe – et déforma les bases de la pensée et de la tradition juives. Le peuple juif fut jeté dans un abîme d’anarchie et d’immoralité. (voir l’exposition “Chemins d’Israël dans le royaume de Juda” au Musée des Terres de la Bible à Jérusalem)

– Sous la houlette de Pr Amnon Ben-Tor et le Dr Shlomit Bachar de l’Université hébraïque, Les fouilles archéologiques au parc national de Tel Hatzor ont révélé de magnifiques escaliers de plus 3 500 ans dans un palais en Galilée. La largeur des marches de l’escalier est d’environ 4,5 mètres et se compose de dalles de basalte. Jusqu’à présent, 7 marches ont été découvertes. Pr Ben-Tor :”L’escalier est unique et impressionnant, ce qui implique la magnificence de l’intérieur du palais“- En outre, deux statues égyptiennes ont été découvertes. L’une d’entre elles est le fragment de sphinx du roi égyptien Micrinus, qui a dirigé l’Egypte vers 2500 ans avant notre ère – la plus grande statue royale égyptienne jamais découverte au Levant. Le second est un fragment de la statue d’un responsable égyptien appelée Neb Fu, qui a fonctionné en Égypte pendant le “Royaume du milieu” du 18ème au 19ème siècle avant notre ère, à une époque où Hazor n’était pas encore là. C’est la plus grande sculpture égyptienne privée découverte dans le Levant à partir du deuxième millénaire avant notre ère.

Révélations

Le saviez-vous ? Selon une étude de l’Université de Haïfa, ceux qui ont été exposés aux événements traumatisants de l’Holocauste développent la démence à un taux 1,21 fois plus élevé que ceux qui ne l’ont pas fait.

Le saviez-vous ? Selon une étude de l’Université Ben-Gourion du Néguev et de l’Université hébraïque de Jérusalem, des bébés d’à peine six mois affichent des préférences pour les personnages qui ont été des victimes intimidées, plutôt que des personnahes neutres. Mais les nourrissons sont moins attirés par ceux qui sont en détresse sans raison apparente.

Le saviez-vous ? Les chercheurs du Technion ont mis en évidence qu’un matelas pouvait libérer plusieurs composés organiques dangereux pour la santé. L’inhalation de composés tels que l’acétaldéhyde, le formaldéhyde et le benzène par les nourrissons et les jeunes enfants, qui passent près de la moitié du temps dans leur environnement de sommeil, pouvait inquiéter, et il est conseillé d’aérer régulièrement sa maison.

Défense

– Une technologie développée par Skylock permet de prendre le contrôle de drones hostiles, de les faire atterrir n’importe où, ou de les réutiliser contre un ennemi. Asaf Lebovitz, chef de produit : “Le système que nous avons développé peut détecter des drones hostiles jusqu’à une distance de 3,5 km et prendre le contrôle d’environ 200 drones en même temps“.

– DSRaider a développé une trottinette électrique EZRaider HD4 spécialement destinée aux militaires. Ces véhicules tactiques serviront lors des patrouilles en ville ou lors d’opérations de contrôle aux frontières du pays. Voir https://www.israelvalley.com/2019/08/cnouveau-la-trottinette-fabriquee-par-lisraelien-dsraider-destinee-a-larmee/

– Le véhicule blindé de combat avancé (AFV) Carmel, évolue. Guy Hasson, chef des blindés : “Nous avons achevé aujourd’hui un long processus au cours duquel, avec le Corps blindé et les forces terrestres, nous avons défini nos besoins opérationnels pour le champ de bataille de l’avenir “. Le nouveau concept repose sur des capacités de manœuvre autonome et automatique, l’intelligence artificielle, la propulsion hybride entre autres.

Inventions et découvertes

– Roni Ash et Dolev Ofri, ont mis au point une application pour aider les malvoyants et les aveugles. Elle leur permet de traverser la rue en toute sécurité, à un feu de signalisation. Elle reconnaît le feu et informe l’utilisateur de sa couleur. L’utilisateur pointe alors la caméra du téléphone dans la direction souhaitée, sans une nécessité de  précision. L’application l’informe s’il est possible de traverser. Cette appli est le résultat d’un projet final de premier cycle dans le Laboratoire de traitement des signaux et des images(SIPL) de la Faculté de génie électrique Viterbi, dirigé par Pr David Malah et l’ingénieur de laboratoire Nimrod Peleg.

Notre corps dispose d’un mécanisme en quatre étapes pour guérir les plaies : arrêt du saignement, inflammation, guérison et reconstitution de la peau. Chez les diabétiques, le processus est stoppé au niveau de l’inflammation, en raison du dérèglement de nombreuses cellules qui empêchent le collagène de reconstruire la base du tissu sain. Roman Nudelman  de l’Université de Tel-Aviv fabrique un bandage pour plaies diabétiques à base de chair de méduse. Le rôle principal du nouveau pansement est de prendre les protéines qui décomposent le collagène dans la plaie et de les attirer dans le bandage, afin que le corps puisse poursuivre son processus de guérison – Pr.Richter : « Nous n’utilisons que le corps, ou cloche de la méduse, en la débarrassant de la partie vénéneuse »

– Des chercheurs sous la direction des Pr. David Elad du Département de génie biomédical de la Faculté d’ingénierie de l’Université de Tel-Aviv, et Ariel Jaffa de l’Ecole de médecine de l’Université sont parvenus à développer en laboratoire des tissus organiques d’utérus qui reproduisent la structure et l’activité de l’utérus féminin. Pr. Elad : « Il est impossible de réaliser des études sur l’utérus humain pendant la grossesse en raison de limitations éthiques et techniques, et les études sur les animaux dans ce domaine ne sont pas représentatives. Disposer d’un utérus artificiel biologique, élaboré à partir de cellules humaines nous aidera à mieux comprendre le début de la vie humaine et à améliorer les chances de grossesse des femmes »- La paroi utérine est constituée de trois couches : la couche interne ou endomètre, muqueuse expulsée pendant les règles, le myomètre, couche musculaire qui provoque les contractions de l’utérus et le périmètre, gaine séreuse qui entoure l’utérus et sécrète un liquide lubrifiant. Pour les besoins de l’étude, les chercheurs ont prélevé des cellules humaines de l’endomètre et des muscles lisses de l’utérus et les ont cultivées par couches en laboratoire, suivant une méthode permettant de manipuler leur structure. En parallèle, les chercheurs ont fabriqué des vaisseaux sanguins capables de fournir de l’oxygène et des nutriments à ce tissu pour maintenir le développement de l’embryon. Lors de la prochaine phase de l’expérience, ils prévoient d’imprimer ce modèle d’utérus sur une imprimante tridimensionnelle et d’y implanter des cellules embryonnaires pour vérifier si elles peuvent réussir à s’y enraciner.

– Les fractures causées par une blessure ont la capacité de se réparer d’elles-mêmes. Mais la régénération peut être compromise par des conditions cliniques complexes nécessitant un traitement additionnel et souvent invasif. La cicatrisation peut être entravée par de gros défauts osseux résultant du vieillissement, d’infections, de résections tumorales, de traumatismes et d’anomalies squelettiques. Fondée en 2008 par Pr. Avinoam Kaduri, la société de biotechnologie Bonus BioGroup, basée à Haïfa, a développé une technologie qui aide à la guérison osseuse et donne des résultats cliniques prometteurs.  BonoFill, la méthode de culture d’une greffe osseuse tridimensionnelle à haute densité, nécessite l’isolement d’un type unique de cellule du tissu avec la capacité de repeuplement. À partir de cette cellule, un nouvel os est développé dans un bioréacteur de laboratoire imitant le micro-environnement physiologique de l’organisme. En deux semaines, un os vivant et viable s’est développé et peut être réimplanté dans le patient.

Problèmes de société

Le nombre d’Israéliens quittant le pays est en baisse depuis 2003, après deux années de forte émigration pendant le pic de la deuxième Intifada de 2001 à 2002. Depuis 2002, l’émigration a chuté de 48 %, passant d’un sommet de 27 300 émigrants en 2002 à 14 300 en 2017 (dont 71% juifs). Néanmoins, le solde migratoire reste négatif de 5 800 israéliens en 2017, mais il est en diminution continue.

Environnement

2 milliards de tonnes de déchets solides municipaux sont produits chaque année dans le monde. De plus, 40%des déchets des maisons, des entreprises, de l’agriculture, des hôpitaux et de l’industrie ne sont pas collectés ou traités. Les décharges comptent parmi les plus importantes sources anthropiques d’émissions de méthane, en raison de la décomposition anaérobie des matières organiques. UBQ a inventé un système de recyclage des déchets qui transforme les déchets en minuscules granules utilisables pour la fabrication de plastique et réduit les émissions de monoxyde de carbone durant la production. selon Hudson Technologies (HDSN), la production d’un kg de matériau UBQ ou « pellets » permet d’économiser 11,7 kg d’émissions d’équivalent dioxyde de carbone et une valeur de compensation industrielle totale de 14,5 kg. Les « pellets » peuvent être utilisés pour fabriquer des tuyaux, des bacs, des palettes, des boîtes et des pots de fleurs. UBQ prévoit à terme de créer des matériaux de construction et même des chaussées pour les routes. Jack “Tato” Bigio, co-fondateur, président- directeur général : “L’approche zéro déchet est l’une des solutions les plus rapides, les moins chères et les plus efficaces pour réduire les émissions tout en accélérant la transition vers une économie circulaire

Culture

– Issues d’une famille juive yéménite les soeurs Haim (Tair, Liron et Tagel) ont grandi dans une maison construite en plein désert, à la frontière israélo-jordanienne, par leur père architecte écolo et leur mère thérapeute holistique. Avec leurs grands-parents, elles chantent des « piyyoutim », des poèmes liturgiques en hébreu et en araméen. Aux cérémonies de henné, elles apprennent aussi les chants traditionnels arabes des femmes yéménites illettrées, « des textes directs, simples et impertinents, créés dans l’instant, de manière intuitive, un peu comme le rap ». Devenues musicienne, architecte et graphiste, elles créent en 2010 leurs premières chansons, qu’elles publient sur YouTube. Leur premier titre « Habib Galbi », (aimé de mon cœur) est tout de suite devenu un tube dans le monde arabe et aujourd’hui elles cartonnent sur tous les réseaux, sous le nom de « Aywa » (oui), prises pour des Arabes. Le 2ème album « Bayti fi rassi » (ma maison est dans ma tête) traite du statut des réfugiés qui repartent de zéro dans un nouveau pays.

– Les séries israéliennes explosent à l’international, dans leur version originale ou dans leur remake. Rappelons que « Hatoufim », a connu la gloire grâce à son remake américain, « Homeland ». Au festival lillois « Séries Mania », deux séries sont révélées aux professionnels : « Just for Today » et « Asylum City », après le sacre de « On the Spectrum », grand prix du jury en 2018. « Canneseries » a remis le prix d’interprétation au comédien israélien Reshef Levi pour la série qu’il co-écrit également, « Nehama ». La prochaines série sur laquelle il faut miser est « Magpie »  

Santé

– Une étude menée par Enosh  « The Israeli Mental Health Association », portant sur 500 adolescents et 500 parents d’adolescents, montre que 73% des enfants âgés de 13 à 18 ans (78% adolescentes et 66% adolescents) déclarent avoir connu un problème ou une crise de santé mentale. Près du tiers des répondants (32 %) ont dit avoir eu des problèmes de santé mentale à au moins trois occasions distinctes. L’enquête a révélé que la volonté de recourir à l’aide d’un professionnel, soit 12% des adolescents, était plus élevée chez les 13-14 ans que chez les 15-18 ans, et plus élevée chez les répondants laïcs que chez les adolescents religieux. Ce professionnel est de préférence un psychologue pour 48%, un membre de l’école pour 34% et le médecin de famille pour 17%.

– Environ 20 à 40% des patients atteints d’un cancer du poumon, du sein ou d’un mélanome développent des métastases cérébrales, pour lesquelles aucun traitement actuel n’est inefficace. L’ablation chirurgicale des tumeurs agressives est généralement essentielle, mais la période qui précède immédiatement l’opération, de même que celle qui lui fait suite nécessitent l’arrêt momentané de tout traitement par chimiothérapie ou radiothérapie, créant un potentiel élevé de formation et de progression rapide des métastases mortelles. L’équipe du Prof. Ben-Eliyahu, en collaboration avec le Dr Lior Mayo de l’Ecole des neurosciences de l’UTA, a montré qu’une injection intraveineuse de CpG-C, stimulateur immunologique à base d’ADN synthétique, réduit le développement des métastases cérébrales au cours de cette période. Administré de cette manière, le médicament franchit la barrière hémato-encéphalique activant la microglie, cellules immunitaires du système nerveux central, et éradique les cellules tumorales envahissantes 

– Une équipe de chercheurs de l’Université Ben Gurion du Néguev (BGU) en Israël vient de montrer que le Mankai (Wolffia globosa) présente un potentiel considérable en tant que super-aliment pour contrôler l’impact glycémique après la consommation de glucides. Les lentilles d’eau (ou Mankai) sont consommées depuis des siècles en Asie du Sud-Est (Thaïlande, Laos, Vietnam) sous forme de «boulettes de viande végétale». Elles ont une teneur élevée en protéines, soit plus de 45% de la matière sèche. Elles présentent le profil protéique complet des œufs, elles contiennent neuf acides aminés essentiels et six acides aminés conditionnels (glutamine, proline, sérine, glycine, tyrosine et cystéine). Le Mankai est très riche en polyphénols, des acides phénoliques et des flavonoïdes (y compris les catéchines), des fibres alimentaires, des minéraux (fer et zinc), de la vitamine A, le complexe de vitamines B et B12, ce qui se retrouve rarement parmi les plantes.
– Des chercheurs de l’Université de Tel-Aviv, sous la direction des Pr. Carmit Levy et Tamar Golan du Département de génétique humaine et biochimie de la Faculté de médecine, ont découvert que le facteur qui transforme le mélanome en tumeur maligne envahissante sont les cellules graisseuses de la peau. Selon eux, cette découverte peut servir de base au développement de médicaments d’un nouveau type destinés à freiner la propagation du cancer de la peau. Pr. Carmit Levy : “Le cancer de la peau de type mélanome commence comme une protubérance sur la couche externe de la peau, l’épiderme, et peut être éliminé à ses débuts sans aucun dommage supplémentaire. Cependant, à un moment donné, il mue, s’éveille et commence à envoyer des cellules cancéreuses vers la couche interne de la peau, le derme. De là, les cellules pénètrent dans le sang, migrent vers les organes vitaux et se transforment en métastases mortelles. Nous avons cherché à vérifier comment se déroule cette transformation dangereuse des cellules de mélanome“.

 – Des chercheurs de l’Université de Tel-Aviv, sous la direction du Dr. Lihi Adler-Abramovich de l’École de médecine dentaire et du Centre de nanotechnologie, en collaboration avec le Pr. Ehud Gazit et la doctorante Lee Schnaider du Département de microbiologie moléculaire et biotechnologie, ont développé un matériau susceptible d’améliorer considérablement la qualité des amalgames dentaires en leur incorporant des nanostructures antibactériennes permettant de réduire et même de prévenir l’inflammation et les caries récurrentes, et d’éviter les traitements de racine et extractions. Le nouveau matériau composite est une substance résistante, blanche et esthétique, qui associe des propriétés mécaniques et optiques de haute qualité à une importante capacité de destruction des bactéries. Dr. Lihi Adler-Abramovich : “La simplicité du bloc de construction antibactérien, ainsi que son faible coût, sa facilité d’intégration dans les matériaux existant et sa biocompatibilité, rendent cette approche facile à mettre en œuvre en vue du développement d’une résine antibactérienne améliorée disponible en clinique”

– Des chercheurs de l’Institut de Science Weizmann d’Israël ont déclaré avoir développé un algorithme capable de prédire l’apparition des maladies bactériennes comme la tuberculose. Noa Bossel Ben Moshe : « L’algorithme que nous avons développé est capable d’identifier chaque cellule immunitaire sanguine et comment elle réagit à une infection ». Quand des cellules immunitaires et des bactéries se rencontrent, il peut y avoir plusieurs scénarios : le système immunitaire peut tuer les bactéries, les bactéries peuvent l’emporter sur les défenses du système immunitaire, ou, dans le cas de maladies comme la tuberculose, les bactéries peuvent rester dormantes pendant des années, causant parfois une maladie à un stade tardif ou restant parfois en hibernation pour de bon. Dès le départ, dans les 24-48 heures après l’infection, l’interaction entre les cellules immunitaires et les bactéries peut déterminer si la personne va développer une maladie véritable ou non.


POUR SMARTPHONE ANDROID
Ecoutez les radios jewish americaines USA et israeliennes en direct live.

MediaIsraelLive : nouvelle appli pour Android Radios israëliennes et françaises
(les 3 principales de la communautés françaises, Paris, Lyon, Marseille RCJ, RJL, RMJ) Traducteur fr/hébreux fr/anglais etc...et inversement,
Infos en continu dans 3 langues
Tout cela sur l'appli MediaIsraelLive que vous pouvez télécharger ici :
donnez votre avis et mettez des étoiles merci

Ecoutez les radios françaises et israeliennes en direct live.

archives