Category Archives: Non classé

  • -

Tsedek-Info d’Israël n° 136 juillet-août 2019

Category : Non classé

Distinctions & performances

– Israël a été classé 8ème pays le plus puissant du monde, d’après le classement du US News and World Report en 2019. Ce classement est fondé sur le leadership, l’influence économique, l’influence politique, l’alliance internationale et une armée forte.

– Israël figure en 10ème position des pays les plus sains du monde, selon le dernier rapport du “Bloomberg Healthiest Country Index”. Le classement des 169 pays prend en considération les risques sanitaires ainsi que des facteurs tels que l’espérance de vie, les causes de décès, le tabagisme, le cholestérol élevé et le nombre de vaccinations

– Le Réalisateur Guy Nattiv remporte l’Oscar du court métrage avec le film “Skin” qui dure 20 minutes. Ce film traite d’un crime haineux et de ses ramifications du point de vue de deux enfants, un blanc et l’autre noir.

– L’Ours d’Or du festival de Berlin a été attribué à “Synonymes” de Nadav Lapid, qui raconte l’histoire semi-autobiographique d’un jeune Israélien qui tente d’oublier ses racines et se crée une nouvelle identité en France.

– Ramat Gan a la meilleure qualité de vie parmi toutes les grandes municipalités d’Israël, selon un rapport du Bureau Central des Statistiques.

– Mark Malyar, 19 ans, a établi un nouveau record du monde de natation paralympique de       1 500 mètres avec un temps de 19:27,26, à la compétition ouverte de Wingate, battant le record du monde établi en 2011 de presque 23 secondes.

– Au Grand Prix de Judo de Tel Aviv, Shira Rishony a remporté la médaille d’or des moins de 48kg, Timna Nelson-Levy la médaille d’or des moins de 57 kg et Gili Cohen, la médaille d’argent des moins de 52 kg.

– Pr Hossam Haick, du Technion a remporté le Prix Européen de l’Innovation pour avoir inventé le Sniffphone, un nez électronique qui permet de diagnostiquer les patients en analysant leur respiration.

High Tech

– Eye-Net Mobile Ltd, filiale de Foresight Autonomous Holdings a développé un système de prévention des accidents de la route impliquant des piétons, par des alertes pré-collision en temps réel via une application sur leur téléphone mobile. Un essai concluant a été réalisé à Netanya.

– « PSB », le produit le plus récent de Silentium, utilise un algorithme de traitement du signal permettant de diviser un certain espace, tel qu’un bureau ou l’intérieur d’une voiture, en bulles sonores individuelles dans lesquelles chaque utilisateur peut écouter la musique de son choix, sans déranger le voisin qui profite d’une piste complètement différente. Le PDG de Silentium, Yoel Naor : « C’est comme utiliser des écouteurs sans avoir à les porter… Comme les technologies précédentes, le PSB peut utiliser l’infrastructure audio existante, telle que les haut-parleurs intégrés dans une voiture, ou utiliser des haut-parleurs placés de manière stratégique à l’intérieur d’un siège ou d’un mur » – Silentium emploie environ 60 personnes à Ness Ziona.

– La Banque mondiale estime que 32 milliards de mètres cubes d’eau potable étaient perdus chaque année dans le monde, et que cette quantité d’eau gaspillée avant même qu’elle n’arrive chez le consommateur dans les pays développés suffirait à répondre aux besoins en eau de 90 millions de personnes. La start-up israélienne Utilis a mis au point un moyen de détecter des fuites d’eau dans l’infrastructure hydraulique d’un pays, en observant la Terre depuis l’espace, grâce à une technologie initialement développée pour trouver de l’eau sur Mars et Vénus. Le PDG d’Utilis Elly Perets : « La méthode classique, utilisée depuis les années 1970, consiste à sonder les tuyaux à l’oreille pour détecter le bruit de flot, « comme lorsqu’un médecin écoute votre pouls »… Cette recherche à l’aveugle ne permet de détecter qu’une à deux fuites par semaine. Le système de diagnostic d’Utilis permet aux équipes de trouver entre cinq à douze fuites par jour…. La signature spectrale peut révéler la présence d’eau potable, qui se distingue de l’eau de pluie par son niveau de salinité, détectée par radar. L’équipe d’Utilis est en mesure de dire que l’eau mise en évidence par la signature spectrale provient d’une canalisation qui fuit, parce qu’elle « peut identifier l’interaction entre l’eau et la terre » –  Utilis propose également à ses clients une deuxième application appelée U-Collect, dans laquelle les clients peuvent signaler leurs découvertes de fuites suspectées en téléchargeant des photos pour les documenter ou en ajoutant des commentaires.

– L’ex- pilote de chasse Eran Privman, est le Président de la start-up SpaceIL, qui a développé le premier vaisseau spatial israélien sans pilote, qui a atterri sur la lune. Avec un budget restreint, SpaceIl a visé à accomplir une mission spatiale privée qui n’était auparavant possible que pour des superpuissances, car le carburant est un facteur important dans le coût.

Privman préside aussi la start-up NewRocket qui  a mis au point une méthode de la propulsion au gel – une technologie de moteur-fusée moins chère et plus respectueuse de l’environnement — qui offre le même niveau de performance et de contrôle qu’avec un carburant classique et une meilleure solution pour les petits satellites également. EranPrivman : « NewRocket tente de réduire le coût de la propulsion à un niveau beaucoup moins élevé qu’au cours des 50 dernières années… Nous le faisons avec une technologie développée par le professeur Benny Natan à l’Institut de Technologie Technion- au cours des deux dernières décennies » – La technologie du gel de Natan s’inscrit entre les deux solutions de propulsion existantes : le combustible solide, qui brûle en une seule salve pour lancer des fusées, et le combustible liquide comme l’hydrazine, généralement utilisé pour positionner des satellites.

Tourisme & transport

Tel Aviv et ses environs sont au cœur d’interminables embouteillages qui, d’après la banque centrale, représentent un coût de plus de 35 milliards de shekels/an. L’OCDE a estimé que le manque d’infrastructures routières était l’un des plus grands défis auquel était confronté le pays. Il est prévu un tramway dans l’agglomération de Tel-Aviv et une nouvelle ligne de tramway à Jérusalem dans les quartiers de Ramot et de Gilo. Voir https://www.ynetnews.com/articles/0,7340,L-5457845,00.html

Archéologie

– Des archéologues ont découvert une inscription grecque lors de fouilles à Haluza, dans le sud d’Israël, indiquant ce nom de la ville. Il s’agit de l’un des deux endroits possibles pour la ville biblique de Ziklag, mentionnée dans la Genèse et I Samuel.  De plus, une église et un bain ont été découverts près des fouilles. Le site a cessé d’exister au 7ème siècle.

– « Seul Dieu aide la belle propriété de maître Adios, Amen » – La directrice des fouilles à Tsour Natan, Docteur Hagit Torge : « Une inscription rare du 5ème siècle, en grec, a été découverte sur un impressionnant pressoir qui faisait apparemment partie du domaine agricole d’un riche particulier appelé Adios. Il ne s’agit que du deuxième pressoir découvert en Israël avec une inscription de bénédiction associée aux Samaritains. Le premier a été découvert quelques années plus tôt, à Apollonia près de Herzliya. […] Le pressoir se trouve à proximité du sommet de Tel Zur Natan, où les restes d’une synagogue samaritaine ont été trouvés avec une autre inscription et révèle le statut élevé d’Adios »

Révélations

Le saviez-vous ? En 2018, Birthright Israël a fait venir 48 000 jeunes Juifs de l’étranger et fait participer 8 300 Israéliens à des tournées de 10 jours dans le pays –

Défense

Le système « Pigyon » développé par Smart Shooter, petite entreprise du Kibboutz Yagur, transforme n’importe quel fusil en « arme intelligente » qui ne provoque le tir que s’il est certain que la cible, et elle seule, même si elle est mouvante ou lointaine, sera atteinte. Placé sur le fusil, un micro-ordinateur suit la cible en fonction de l’œil du tireur, la « bloque », et à l’aide d’un calcul mathématique et d’une analyse d’imagerie permet son élimination du premier coup, même dans un contexte de foule.

Inventions et découvertes

– Menée par le professeur Ariel Munitz du département de microbiologie et d’immunologie clinique de la faculté de médecine Sackler de l’Université de Tel Aviv et par son doctorant Hadar Reichman, une étude révèle que les cellules cancéreuses colorectales malignes peuvent être éliminées avec des éosinophiles, «des globules blancs qui proviennent de la moelle osseuse et qui ont peut-être déjà tué des parasites intestinaux, mais qui sont aujourd’hui responsables d’asthme chronique et d’allergies ». Le plus grand réservoir d’éosinophiles est situé dans le système digestif. Ariel Munitz : « Nous avons constaté que plus le nombre d’éosinophiles dans la tumeur est élevé, moins la maladie est grave, ce qui représente une corrélation claire… Nous avons identifié que l’environnement cancéreux attire ces cellules, qui infiltrent les tumeurs et s’y développent pendant longtemps … Nous avons également découvert que lorsque les éosinophiles étaient activés par une protéine appelée IFN-gamma, ils induisaient une réponse encore plus grande qui détruisait les tumeurs …. Après diverses analyses approfondies, nous avons conclu que les éosinophiles ont des activités uniques et distinctes par rapport aux autres cellules présentes dans la tumeur. Par exemple, les éosinophiles peuvent tuer des tumeurs indépendamment des lymphocytes T cytotoxiques connus »

–  Pr Jonathan Leor a dirigé une étude avec le Dr Nili Naftali-Shani à l’Institut de recherche cardiovasculaire de la faculté de médecine Sackler de l’Université de Tel Aviv, étude qui a permis de connaître une des principales causes possibles de la cardiomyopathie du peripartum (PPCM), une forme rare d’insuffisance cardiaque pouvant affecter les femmes au cours de leur dernier mois de grossesse et jusqu’à cinq mois après l’accouchement La PPCM peut être difficile à détecter, car ses symptômes – enflure des pieds et des jambes ainsi qu’essoufflement – imitent ceux de la grossesse au troisième trimestre.  Professeur Jonathan Leor : « Il a déjà été suggéré que les niveaux de STAT3, une protéine protectrice essentielle impliquée dans la réponse cellulaire au stress, étaient anormalement bas dans les cellules cardiaques des patients atteints de PPCM. Cela a déclenché un processus biologique qui a fini par couper la prolactine, une hormone de lactation, en créant des produits toxiques qui causent la maladie. Mais nous avons constaté que les taux de protéine STAT3 étaient en fait plus élevés dans les cellules cardiaques des femmes atteintes de MCPP que dans celles des femmes en bonne santé ». L’équipe a ensuite découvert que le mécanisme sous-jacent à la PPCM est une anomalie des cellules cardiaques caractérisée par une altération de la libération des facteurs de croissance qui régulent la formation des vaisseaux sanguins ou des facteurs qui activent le système immunitaire.

– Une nouvelle étude de l’Université de Tel-Aviv révèle que le syndrome de fibromyalgie – une maladie chronique caractérisée par une douleur, une fatigue et des difficultés cognitives généralisées – peut être une conséquence de la détresse physique et psychologique post-traumatique associée aux abus sexuels dans l’enfance.
La recherche suggère que les victimes d’abus sexuels pendant l’enfance qui développent une fibromyalgie peuvent être traités efficacement par oxygénothérapie hyperbare, c’est-à-dire par l’application d’une pression hyperbare associée à un apport accru d’oxygène aux tissus privés d’oxygène.
– Complétant les découvertes de Freud et de Young, Moran Cerf, neuroscientifique, peut entrer dans vos rêves et les décode. Il étudie comment les pensées entrent dans le cerveau, comment le cerveau code l’information entrante et comment les rêves et les souvenirs peuvent être modifiés. Les applications commerciales des idées de rêve de Cerf sont déjà en cours de développement, qu’il s’agisse de changer des comportements négatifs ou de permettre des expériences ultimes de vision circulaire. Moran Cerf : « La chose la plus cool que nous puissions faire est d’injecter des idées dans vos rêves, en utilisant le sommeil comme une marchandise. Nous pouvons observer ce qui se passe dans votre cerveau, interagir avec votre esprit à certains stades du sommeil et changer des choses dans votre cerveau qui feront de ce tiers de votre vie quelque chose que nous pouvons utiliser…Bien sûr, il peut être utilisé pour le bien ou le mal. Pour le bien, cette capacité peut changer les comportements, vous faire envisager des pensées différentes, être plus créatif. La mauvaise, c’est que vous pouvez vous réveiller en voulant un Pepsi » – La plupart des entreprises qui travaillent avec Cerf ont pour objectif de créer des biens de consommation utiles qui amélioreraient, par exemple, la qualité du sommeil ou les résultats à des tests. Les sujets de Cerf sont des patients qui subissent une chirurgie du cerveau pour des raisons médicales et qui acceptent de se faire implanter des électrodes pendant la chirurgie. Grâce à ces électrodes, on peut écouter des cellules individuelles pendant n’importe quelle activité passive ou active, y compris la pensée, la parole et le sommeil. M Cerf : “Si vous vous réveillez et que vous avez oublié votre dernier rêve, on peut vous dire ce que vous avez rêvé la nuit dernière et ce que cela signifie pour vous »

– Une étude du Dr. Dana Laor, menée dans le laboratoire du Pr. Ehud Gazit du Département de microbiologie moléculaire et biotechnologie de la Faculté des sciences de la vie de l’Université de Tel-Aviv, a permis la mise au point d’une plateforme innovante pour le développement de médicaments accessibles et efficaces pour les maladies métaboliques rares. Le modèle utilise des levures, organismes unicellulaires couramment employés pour la cuisson et la production de boissons alcoolisées, et dont le génome présente une grande similarité avec celui des humains, dans le but d’examiner les mécanismes des maladies métaboliques héréditaires, comme la phénylcétonurie, la tyrosinémie, la leucinose (MSUD en anglais ou encore ‘maladie du sirop d’érable’), l’homocystinurie et autres, et de mettre au point des médicaments pour les traiter.

– Pr Amiram Goldblum et son équipe de l’Institut de recherche sur les médicaments de l’Université hébraïque de Jérusalem ont découvert 27 nouvelles molécules. Ces molécules activent toutes une protéine spéciale appelée PPAR-delta et ont le potentiel de traiter les maladies du foie gras ou NASH (Non-AlcoholicSteatoHeptatis), l’obésité, la néphrotoxicité diabétique et de guérir les plaies. « Nash » est actuellement incurable bien que principale cause de cancer du foie.

– Dr Rivki Ophir, qui dirige l’équipe de recherche du Centre de recherche de Yair, a étudié les propriétés d’une plante du désert « kochav reichani » ou l’étoile parfumée qui pousse dans les déserts d’Arava, du Néguev et de Judée, et près de la mer Morte. Connue sous le nom scientifique de « Nauplius graveolens », elle est réputée pour ses propriétés médicinales, étant utilisée depuis longtemps pour traiter la douleur, les problèmes digestifs et les complications à la naissance. Dr Ophir a observé un processus similaire à ceux qui permettent à la chimiothérapie conventionnelle de combattre les cellules cancéreuses humaines : « Ce n’est pas une coïncidence ! L’Arava est une zone unique qui permet le développement naturel de plantes du désert avec de nombreuses propriétés médicinales, parce qu’elles survivent à de graves conditions de stress, y compris le manque de pluie, la chaleur extrême, le rayonnement, et plus. Pour survivre, ils produisent des matières organiques uniques »

– Sous la direction du Pr. Carmit Levy et de la doctorante Hagar Malcov du Département de génétique humaine et biochimie de la Faculté de médecine de l’Université de Tel Aviv, des chercheurs ont identifié un processus cyclique de 48 heures qui synchronise les mécanismes de défense naturels de la peau après une exposition aux rayons ultraviolets. Pr Levy : « Au cours de l’évolution, après que l’homme a perdu la fourrure qui protégeait son corps, notre peau a développé des mécanismes de défense naturels qui s’éveillent lors de l’exposition aux rayons du soleil. L’un d’eux est le processus de pigmentation, ou bronzage, qui crée une protection physico-mécanique de la peau. Un autre mécanisme mobilise le système immunitaire pour réparer les dommages de l’ADN produits par les rayons UV et qui peuvent causer le cancer de la peau ». Pr Levy poursuit : « Nous avons changé la fréquence d’exposition au soleil, et à notre grande surprise, nous avons constaté que le bronzage optimal est produit par une exposition tous les deux jours plutôt que quotidienne. En fait, nous avons montré l’importance de la fréquence d’exposition et nous avons cherché une explication à ce phénomène … Cela pourrait être associé à l’expression de la vitamine D, liée à l’exposition au soleil et qui atteint son apogée toutes les 48 heures. Dans tous les cas, nous recommandons à tous, pour obtenir une protection optimale après une exposition au soleil, de laissez le mécanisme naturel de votre peau compléter son action et de ne pas multiplier l’exposition au soleil à grandes fréquences ».

Problèmes de société

– Dans les hôpitaux, les bibliothèques ou dans le cadre de projets spécifiques, une large part du quotidien repose sur le bénévolat. 24% des hommes et 22% des femmes, s’adonnent au bénévolat.

– Israël a un problème de chats errants, car on compte à Jérusalem plus de 2 000 chats/km2 dont personne ne s’occupe. Les chiens, — dont le nombre ne cesse de croître, un chien en laisse pour 15 personnes à Tel Aviv — ont atteint un stade de domestication proche de la sacralisation. Ils ont leurs boutiques, leurs plages, leur café, leur festival, leurs gamelles d’eau fraîche dans chaque restaurant et bar….

Environnement

Les coraux sont aussi importants pour  l’équilibre global de l’éco-système  offrant la structure, la nourriture et la protection à une grande variété d’animaux marins. Alors que les barrières de coraux dans le monde souffrent du changement climatique et blanchissent, le corail à Eilat, la ville portuaire au sud d’Israël, continue de se développer malgré des années de dégâts causés par la pisciculture intensive dans ses eaux et le réchauffement du climat.

Agriculture et botanique

Une première variété de basilic doux résistante au mildiou, vient d’être obtenue en culture non OGM. Apparu pour la première fois en 2011, le mildiou du basilic a conduit les chercheurs de l’Université Bar-Ilan et les spécialistes des semences de « Genesis Seeds » à étudier le mode de transmission de ce champignon à la feuille. Pr Yigal Cohen, chercheur lauréat du prix Israël : « Ces dernières années, le Basilic a été affecté dans le monde entier par une nouvelle maladie qui ne peut pas être traitée par pulvérisation chimique à cause de la réglementation…Nous avons donc étudié une vaste variété de basilics sauvage et nous avons trouvé trois variétés très résistantes. Nous avons transféré les gènes de ces variétés à des variétés traditionnelles avec des méthodes de culture classique non-OGM, car il est interdit de cultiver des OGM en Israël…. Or, ces espèces sauvages ont un nombre de chromosomes différent des cultivars. Ils ne peuvent pas être croisés. Nous avons donc utilisé une autre méthode pour créer des croisements qui ne peuvent pas produire de plantes, mais nous avons extrait les embryons des plantes croisées avant leur avortement »

Santé

– Des chercheurs de l’Université de Tel-Aviv sous la direction du Prof. Noam Shomron de la Faculté de médecine, ont mis au point une méthode permettant de détecter avec précision les maladies graves du fœtus grâce à une simple prise de sang en début de grossesse. Basée sur un algorithme capable de reconstituer le génome fœtal et de détecter les mutations génétiques à partir du sang de la mère, cette méthode pourra à l’avenir être utilisée pour le dépistage préventif des maladies graves entraînant une mortalité infantile« Dans le plasma du sang maternel, il y a des fragments d’ADN libres, et certains d’entre eux – environ 10% – appartiennent au fœtus », explique le Prof. Shomron. « Nous avons compris que si, en séquençant l’ADN de ce sang, nous étions capables de distinguer celui de la mère et celui du fœtus, nous pourrions obtenir un tableau complet de la structure du génome fœtal et y rechercher des mutations ponctuelles de gènes spécifiques.

– Une équipe interdisciplinaire de chercheurs de l’Université Ben-Gourion du Néguev (BGU) a développé par l’intelligence artificielle une technologie pour identifier les cellules de mélanome qui sont susceptibles de se métastaser dans d’autres parties du corps. Appelée « histologie cellulaire quantitative in vivo », la technologie enregistre la vidéo des cellules à l’aide de caméras microscopiques et identifie l’apparence et le comportement des cellules qui ont un potentiel métastatique. Dr Zaritsky : « Au-delà du potentiel de prédiction des métastases, les modèles informatiques nous ont également permis de distinguer les cellules cancéreuses prélevées chez différents patients en quantifiant des facteurs qui ne sont pas visibles à l’œil nu »

– La startup Nanomedic a mis en place un pistolet appelé « SpinCare » qui permet de soigner des personnes brûlées, ou avec des plaies importantes, grâce à un pansement qui a une fonction de « peau » en nano-fibres électro-filés, sans douleur. Ce pansement est imperméable et se décolle naturellement dès que la vraie peau est cicatrisée.                  

 – Kadimastem a développé un mécanisme de cellules souches qui crée de l’insuline dans le corps, remplaçant les pénibles injections avec des aiguilles pour les diabétiques. Kfir Molakandov, chef de projet : “Ces cellules peuvent se transformer en n’importe quel tissu que vous voulez. Ce qu’il y a de bien avec ces cellules, c’est qu’on peut les multiplier à l’infini…, Nous avons cette matière première et nous savons aujourd’hui comment transformer ces cellules pluripotentes en cellules productrices d’insuline… ce mécanisme isole les cellules [implantées] du système immunitaire du patient tout en leur permettant de fonctionner efficacement pendant un certain temps…. L’insertion de l’appareil sera une intervention médicale mineure. Le patient ne sentira pas l’appareil … Il devra peut-être le remplacer une fois par an, ou une fois tous les deux ans »                               

– Sous la houlette de Pr Noam Shomron de l’Ecole de médecine Sackler de l’Université de Tel-Aviv des chercheurs ont mis au point une nouvelle méthode non invasive pour découvrir des troubles génétiques et permettre aux parents de connaître la santé de leur foetus dès la 11ème semaine de grossesse.

Un simple test sanguin permet aux médecins de diagnostiquer des troubles génétiques chez le fœtus au début de la grossesse, en séquençant de petites quantités d’ADN dans le sang de la mère et du père. Développé par les chercheurs, un algorithme informatique analyse les résultats du séquençage et produit ensuite une “carte” du génome foetal, prédisant les mutations avec une précision de 99 % ou mieux, selon le type de mutation. Pr Shomron : « Il y a quelque 7 000 gènes dans le génome humain qui ont des mutations spécifiques qui peuvent causer des maladies génétiques, dont certaines ont de graves implications pour la santé du fœtus…Ces maladies sont appelées maladies monogéniques parce qu’elles sont causées par un défaut dans un gène spécifique. Les exemples connus sont Tay-Sachs et la FK (fibrose kystique)… La plupart des maladies monogéniques sont très rares, mais il y a quand même des milliers de mutations qui peuvent représenter un risque important pour la naissance d’un bébé malade ».                                  

– Dr. Shmuel Graffi, président de « Israeli Cornea Society » et un ophtalmologue de l’Hôpital Rambam ont procédé à une intervention créative sur l’œil brûlé d’une jeune femme, afin d’éviter l’utilisation de produits chimiques, parfois dangereux. Ils ont recouvert la zone affectée de l’œil d’une membrane amniotique, la couche externe du placenta. Un procédé unique a été utilisé pour préserver la membrane amniotique prélevée chez une donneuse après une césarienne. Après s’être assurée de l’adéquation de la membrane, la jeune femme a subi une procédure complexe, précise et délicate, au cours de laquelle la membrane a été cousue sous les paupières de la femme. L’opération réussie a été suivie d’une courte période de récupération au cours de laquelle l’implant a été absorbé avec succès par l’organisme et la vision de la jeune femme a été restaurée. Dr Graffi : « La chirurgie reconstructive par transplantation placentaire est une procédure très spéciale pour traiter les brûlures graves à la surface de l’œil… Pendant la grossesse, la membrane empêche le fœtus d’être rejeté de l’utérus et vice versa, et leur permet de coexister. De plus, la membrane contient des nutriments importants et aide le fœtus à grandir et à se développer. En fait, nous exploitons ces propriétés pendant le processus d’implantation, avec l’intention que le corps absorbe les nutriments de la membrane qui a été fixée à la surface de l’œil, permettant ainsi la récupération »

– Dan Aridor, président d’AEBi (Accelerated Evolution Biotechnologies Ltd. ) créée en 2000 et son VP Dr. Ilan Morad, ont mis au point un traitement du cancer appelé « MuTaTo » (toxine multi-cible), un antibiotique à la fois générique et personnel, sans effets secondaires.

Ce médicament est basé sur la technologie SoAP, qui introduit l’ADN codant d’une protéine, comme un anticorps, dans un bactériophage – un virus qui infecte les bactéries. Cette protéine est ensuite affichée à la surface du phage. Les chercheurs peuvent utiliser ces phages affichant les protéines pour détecter les interactions avec d’autres protéines, des séquences d’ADN et de petites molécules.


  • -

radio jewish of the world

Category : Non classé

the most all the Jewish radios in the world in your hand in live is beautiful.

All the Jewish radios in the world in your hand in live. all radios israelian, french, american, argentina, south africa, brazil, russia england UK etc.
radio jai , radio J Air, radio judaica belgique , lyon , chai radio , Ran radio , Radio lakewood,
radio jewish music , radio new york , radio j , radio nachum segal ,radio chabad , radio apple kugel , toker radio ,wcuw , wdbx , welw , wfdu , wjcu ,wmnf , wmpg,wbai ,radio aviva, radio rcj ,radio j strasbourg , radio shalom ,radio nitsan , radio shalom besancon ,kol hashalom ,kol aviv, galgaltz, galey tsahal, kol hay , kan beth ,kan musica, kan moreshet , kan nostalgia, kol akko, 88fm, 90fm, 103fm, 102fm ,radio tel aviv , radio netanya ,kol barama, kol kinneret , kol mizrahit , kol rega , lev hamedina , meitar balev , 100fm , 101,5fm radio darom,eilat fm , wbai,wcuw,wdbx,welw,wjcu,wmnf,wmpg,tcn,ran and more.

https://play.google.com/store/apps/details?id=com.jjteban114.RadioJewishWorld


  • -

the Best of radio Jewish usa United States of America israel content online

Category : Non classé

the Best of radio Jewish usa United States of America israel content online.

Jewish Radio streaming the Live feed from Radio United States of America and israel radioj,chabad,jtroot,kol barama,radio tel aviv, kol simcha, apple kugel,welw,wfdu,usa radio,
wmnf ,nachum segal

https://play.google.com/store/apps/details?id=com.jjteban114.radio_jewish_usa_israel


  • -

Tsedek-Info d’Israël- mars avril 2019

Category : Non classé

Distinctions & performances

– Peter Paltchik a obtenu la médaille d’or dans la catégorie des moins de 100 kilos au tournoi de judo du Grand Prix de La Haye; son confrère Baruch Shmailov a été médaillé d’argent.

– La comédie « Nevsu » de la chaîne Reshet a remporté le 1er prix à New York à la cérémonie de l’International Emmy Award, avec l’acteur-créateur Yossi Vasa et son co-équipier Shai Ben-Atar.

– Lors du championnat international du “débat d’étudiants” à Stuttgart, l’équipe d’Israël comprenant 5 débateurs a remporté le 1er prix sur 37 équipes nationales. Maya Carmon et Omer Zilberberg, sont étudiants à « Atid High School for Arts and Sciences »  de Lod. Tamir West et Tomer Zucker étudient à « Israel Arts and Science Academy » à Jerusalem et Oleh Shem vient du Lycée de Ramat Hasharon.

– Lors des Jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ) de Buenos Aires, 3 sur 19 athlètes israéliens ont reçu des prix: médaille d’argent en gymnastique acrobatique pour Yonatan Fridman et Noa Kazado Yakar, médaille de bronze en 200 m nage libre, pour Denis Loktev

– Alon Day a remporté le championnat automobile NASCAR dans le circuit Zolder en Belgique.

– Un classement mondial des écosystèmes de start-up a placé Tel Aviv en tant que 5ème ville ayant le plus important pourcentage d’entreprises créées par des femmes en 2015

– La cinéaste d’origine éthiopienne Aalam-Warqe Davidian, 38 ans, a obtenu le 1er prix de la mise en scène au Festival International du Film à Toronto, et une prime de 35 000 $, pour son film « le Figuier » en amharique avec sous-titres hébreu et anglais.

– Entrainée sous la direction du Dr. David Ginat du Département d’enseignement des Sciences de l’Université de Tel-Aviv, une équipe israélienne parmi 87 pays a remporté 3 médailles, une d’or (Nir Shalmon de Qiryat Ono), une d’argent (Roee Sinai de Lod) et une de bronze, aux Olympiades d’informatique pour la jeunesse qui se sont déroulées à Tsukuba, au Japon

– Shai Horesh du Moshav Hatsev, Shir Edri et Leah Curcus de Rehovot, le trio acrobate de15 ans, a gagné la médaille d’or à Budapest lors de la Coupe du Trio Pyramidal Acrobatique des 12/18 ans.

– Le gymnaste Artem Dolgopyat, 21 ans, décroche l’or au Challenge de Coupe du Monde de Gymnastique à Paris.

High Tech

– Amai Proteins de Rehovot a mis au point des aliments contre l’obésité basés sur des plantes équatoriales qui contiennent des « protéines douces », évitant l’usage du sucre et donnant le même effet, avec un poids 3000 fois moindre… Développées sur de la levure, ces protéines n’ont aucun effet sur le microbiome, le foie et les reins.

– CartiHeal, est spécialisée dans les implants exclusifs pour le traitement des défauts cartilagineux et des lésions ostéochondrales dans les articulations traumatiques et arthritiques. Elle a mis au point un implant Agili-C pour le traitement de lésions de la surface articulaire, traitement supérieur au traitement chirurgical standard par microfracture et débridement. Selon  Nir Altschuler, fondateur et PDG de CartiHeal, Agili-C a été implanté chez plus de 400 patients présentant des lésions cartilagineuses dans le genou, la cheville ou le gros orteil, dans le cadre d’une série d’essais menés dans de grands centres d’Europe et d’Israël.

– Les moustiques sont des organismes vivants qui tuent le plus d’êtres humains. Ces insectes transmettent la malaria, la dengue, la fièvre jaune, le virus zika …. Senecio Robotics, fondée en 2013, avec pour objectif d’automatiser et de rationaliser le tri, le transport et la dispersion des moustiques mâles, a mis au point un plan qui vise à combattre cette menace, en produisant massivement des moustiques stériles et en les dispersant par avion. Des insectes artificiellement stérilisés, habituellement des mâles, sont lâchés dans la population sauvage en très grand nombre. Lorsque ces mâles stériles s’accouplent avec des femelles fertiles, ces dernières ne produisaient pas d’oeufs, ce qui perturbe leur cycle de reproduction. Cette technique, employée avec succès contre des espèces variées de mites et de mouches, a été adaptée par Senecio pour les moustiques. Etant plus fragiles, cela difficile la conservation des moustiques et leur transport en grand nombre, et ils sont aussi difficiles à trier par sexe.

Hanan Lepek, directeur de Senecio Robotics : « Pour que la technique soit efficace, il faut donc qu’un nombre très élevé de mâles stériles soit dispersé afin que ces derniers puissent avoir l’avantage sur les mâles sauvages, sachant qu’il faut environ 10 mâles stériles pour un mâle sauvage et 800 moustiques par personne dans la zone ciblée. S’il faut des millions d’insectes par semaine pour couvrir un quartier modeste, ce sont des centaines de millions de moustiques qui sont nécessaires pour une ville…  C’est la nature des mâles. Ils tentent de trouver des femelles. Ils sont comme des bombes intelligentes  … On a là un outil qui est très précis, contrairement aux produits chimiques qui sont nocifs par ailleurs. Il n’y a donc aucun dégât collatéral»

Archéologie

– Eli Shukron et son équipe de l’Autorité des Antiquités (AAI) ont découvert une petite pierre provenant du tamisage d’excavations au nord de la Cité de David, au pied de l’Arche de Robinson, au parc national Emek Tzurim. Cette découverte est exceptionnelle, car il s’agit de la « bekaa’h », étalon du « demi-sheqel » biblique (Exode 38/26) qu’on donnait pour la maintenance du 1er Temple et pour le recensement. Un sheqel pesait 11,33g et la taxe individuelle demandée aux plus de 20 ans était donc de 5,6 g d’argent. La gravure sur cette petite bille est en hébreu ancien, en écriture miroir, comme sur un sceau….

– Des archéologues de l’AAI ont découvert le lieu où se trouvait la ville de Julias, au bord du lac Kineret, la « Bethsaida » biblique. Dans cette ville sont nés 3 apôtres de Jésus, Pierre, Philipe et André.

– Les archéologues de l’AAI ont découvert au sud de Beersheva une citerne romaine de 5,5 m de circonférence et de 12 m de profondeur, décorée de dessins de 13 bateaux, -techniquement bien réussis –, d’animaux et d’un marin. Selon Dr. Davida Eisenberg-Dagan, experte en gravure antique, les dessins datent du 1er siècle.

– L’AAI a  dévoilé une pierre gravée d’une inscription antique attestant que le nom de Jérusalem sous sa forme actuelle en hébreu était déjà en usage il y a 2000 ans. Les archéologues ont découvert un fût de colonne gravé de l’inscription “Hananiah fils de Dodalos de Jérusalem” en langue araméenne et en lettres hébraïques, évoquant le nom de la ville sous la forme utilisée aujourd’hui, Yeroushalaïm. Or le nom de la ville apparaît plusieurs centaines de fois dans la Bible, toujours sous la forme Yeroushalem, et seulement à cinq reprises sous la forme Yeroushalaïm.
– Les archéologues de l’AAI Kfir Arbiv, Nagar et Tehillah Lieberman ont découvert un charnier dans une cour près de la Municipalité de Jérusalem, lors de fouilles d’une citerne. Selon  Dr. Yossi Nagar, anthropologue à l’AAI, ce charnier qui contient des corps décapités et démembrés d’hommes, de femmes et d’enfants, daterait de l’époque du roi Alexandre Yanaï (-103/76) et de la lutte féroce entre Pharisiens et Saducéens. Yanaï avait puni 800 ennemis de cette manière.

– Des archéologues ont découvert dans la caverne de Raqefet, au sud de Haïfa, le plus ancien site de production d’alcool du monde, une boisson proche de la bière qui pourrait avoir servi lors de cérémonies funéraires il y a environ 13 000 ans, à l’ère du natoufien, ère entre le paléolithique et le néolithique, et passage du mode de vie des chasseurs-cueilleurs à celui des agriculteurs sédentarisés. Selon Dani Nadel, professeur d’archéologie de l’université d’Haïfa, « les Natoufiens enterraient certains de leurs morts sur une plate-forme recouverte de fleurs et de plantes, et fabriquaient apparemment un liquide ressemblant à de la soupe, en fait une boisson alcoolisée » – Les Natoufiens commençaient par faire germer leurs graines, — 7 espèces différentes, comme le blé, l’orge, l’avoine, des légumineuses, lentille, haricot, fève, pois, et des fibres comme le lin  — obtenant ainsi un malt qu’ils cuisaient jusqu’à obtenir une sorte de purée. C’est alors qu’ils déclenchaient la fermentation, en ajoutant des levures sauvages, ce qui aboutissait à une fine pâte, un gruau.

Révélations

Le saviez-vous ? Pourquoi 7 espèces de plantes sont mises en avant par la Bible (Deutéronme 8/8) et la tradition biblique. Les chercheurs du Centre médical Rambam du Technion ont découvert que l’absorption par une femme enceinte du jus de grenade a un effet bénéfique sur le cerveau de l’enfant et sur le système cardiovasculaire. L’huile d’olive de première pression prévient l’obésité. Le blé, l’orge, le raisin, la figue et le miel contiennent des éléments nutritifs, des minéraux et des vitamines qui soulagent ou préviennent diverses maladies gastriques, le cancer, l’asthme, le diabète et les calculs biliaires.

Le saviez-vous ? Une étude a révélé que les juifs enroulant les lanières de cuir ou phylactères autour du bras, dans le cadre de leurs prières du matin, pourraient également se protéger des effets des crises cardiaques. En effet, leur système cardiovasculaire bénéficie d’un préconditionnement ischémique à distance, qui consiste à restreindre brièvement le flux sanguin et l’oxygène au cœur, puis à le restaurer.

Défense

– Opher Doron, directeur général de la Division de l’espace chez IAI,Israel Aerospace Industries : «Nous développons la capacité de lancer une constellation de nano satellites. Ce grand nombre de satellites nous permettra d’effectuer un nombre beaucoup plus élevé de visites et de surveiller en permanence les zones d’intérêt ». La constitution d’un nuage de nano-satellites permettra une couverture quasi-continue de “zones d’intérêt”, susceptibles d’inclure l’Iran, la Syrie, le Liban et d’autres pays

Selon Doron, la résolution est très importante, et la société cherche à améliorer la qualité des couleurs des images.“Un bon expert en renseignement n’a pas besoin de couleur pour extraire les informations nécessaires d’une image satellite, mais pour les décideurs, la couleur est d’une grande importance ». ? Il faut 12 à 15 minutes à un missile balistique pour franchir l’espace aérien d’Iran jusqu’à Israël. Plus un lancement est détecté tôt et plus la trajectoire du missile peut être tracée rapidement, et meilleures sont les chances de l’intercepter, loin de la cible désignée.

En plus de l’avantage des nanosatellites dans les missions telles que la localisation de lanceurs de missiles», c’est que leur prix reste modique.

– Israel Aerospace Industries a développé un système autonome, appelé CIMS, qui identifie, localise et détruit les engins explosifs improvisés (IED) et les mines, même dans des situations complexes, avant que les soldats ne les atteignent. Le système est installé sur une plateforme robotique comprenant divers capteurs.

Inventions et découvertes

– Itamar Eliakim a construit, sous la direction conjointe du Dr. Gabor Kosa de l’École de génie mécanique de l’Université de Tel-Aviv, et du Prof. Yossi Yovel du Département de Zoologie et de l’Ecole des neurosciences de l’Université, le 1er robot autonome au monde “Robat” qui s’oriente par la détection de l’écho (écholocation), à la manière des chauves-souris. Robat est muni d’un haut-parleur à ultrasons qui imite la bouche de la chauve-souris et émet des sons dans des fréquences qui lui sont typiques. Il est également équipé de deux “oreilles”, qui sont des microphones qui perçoivent les fréquences ultrasoniques. Robat se déplace en s’orientant en temps réel uniquement grâce aux sons. Il repère les limites des objets dans l’espace, les catégorise à l’aide de son ordinateur et construit ainsi une carte précise de son environnement tout en évitant les obstacles. Pr. Yovel : « Notre projet s’inspire de la biologie. Si nous avions voulu construire une machine parfaite, nous l’aurions construite différemment. Par exemple, avec davantage d’oreilles. Mais nous nous sommes limités aux chauves-souris telles qu’elles sont dans la nature, et en tant que zoologue, je dois dire que nous avons également appris des choses sur elles. C’est une chose que de travailler avec des simulations informatiques, et une autre que d’essayer de construire une chauve-souris à partir de zéro. Le robot nous aide à mieux comprendre les priorités sensorielles de l’animal et la manière dont il décode les signaux en temps réel » 

– Pr. Amos Ullmann et Naima Brauner de la Faculté d’ingénierie de l’Université de Tel-Aviv, en collaboration avec le Prof. Zvi Ludmer de la Faculté d’agriculture du campus de Rehovot de l’Université Hébraïque de Jérusalem (UHJ), développent un nouveau procédé pour éliminer les polluants organiques persistants et les métaux toxiques des particules polluées. Le nouveau procédé, nommé PTE (Phased Transactions Extraction) se sert d’une combinaison de méthodes pour éliminer et concentrer les substances toxique. Réalisé en deux étapes, il utilise des solvants légèrement chauffés pour extraire les composés organiques, tout en éliminant les métaux lourds à l’aide d’agents dits chélateurs, de grosses molécules qui se lient aux métaux toxiques et les séparent de leur milieu source.

La principale innovation du processus est le chauffage du mélange de solvant organique et des agents de chélation, qui permet à ces substances de mieux pénétrer dans les particules polluées. Une fois la solution refroidie, la séparation s’effectue rapidement sans former d’émulsion stable. Tous les composants – les polluants et les matériaux qui les séparent – peuvent être recyclés.

– Pr. Roy Beck-Barkai, directeur du laboratoire de biophysique à l’Université de Tel-Aviv, et la doctorante Rona Shaharabani en collaboration avec la doctorante Maor Ram-On du groupe de recherche du Prof. Yeshayahu Talmon au Technion, ont mené une étude qui montre pour la première fois un lien clair entre les indicateurs physiologiques du corps, comme le niveau des constituants biochimiques ou la température, et les changements structurels de la myéline, gaine d’isolation des fibres nerveuses dont la dégradation est l’une des caractéristiques de la sclérose en plaques.

Pr. Beck-Barkai : « La maladie se caractérise par la destruction d’une substance appelée myéline, qui enveloppe les fibres nerveuses transmettant les signaux électriques du cerveau aux divers organes du corps et permettant donc aux différentes parties du système nerveux de communiquer entre elles. L’hypothèse est que ce processus se produit lorsque le système immunitaire attaque la myéline, mais jusqu’à aujourd’hui on ignore encore comment se produit ce phénomène, et il n’y a pas non plus de médicament contre la maladie. En tant que biophysiciens, nous avons cherché à examiner les aspects physiques, physiologiques et structurels du processus qui affecte la myéline …. »

– Quand le génome de l’anémone de mer a été séquencé en 2007, on a découvert qu’il était très similaire à celui de l’homme, tant au niveau du nombre de gènes, avec environ 20 000 gènes, que de leur organisation complexe. Ces similarités font de l’anémone de mer un modèle idéal pour étudier le génome animal et comprendre les interactions qui se jouent entre les gènes. L’anémone peut aider à comprendre l’origine et l’évolution des multiples types cellulaires qui constituent les corps et organes des animaux, et notamment leur système nerveux. Grâce à une technique innovante mise au point par un groupe de chercheurs de l’Institut Pasteur et du Technion de Haifa, les minuscules cellules de l’animal, — qui ne font pas plus d’1 micron de diamètre –, ont été isolées une à une, et leur ARN analysé. Au total, ce sont plus d’une centaine de types cellulaires différents qui ont été identifiés, regroupés en 8 familles principales de cellules (musculaires, digestives, neuronales, épidermiques, etc.). Mais surtout, près d’une trentaine de type de neurones différents ont été identifiés, révélant un système nerveux et sensoriel d’une grande complexité. Même si l’anémone semble très différente de l’homme, elle révèle les règles fondamentales qui permettent aujourd’hui à ses cellules comme aux cellules humaines de remplir autant de fonctions différentes.

Agriculture et botanique

L’Institut Volcani a développé une arme biologique pour venir à bout de la peste mortelle du dattier, le charançon rouge d’origine sud-asiatique, qui creuse les branches y déposant 300 œufs qui éclosent en insectes, dévorant l’intérieur de l’arbre. Au lieu d’insecticides Volcani utilise des nématodes, vers microscopiques, qui détectent instinctivement leur proie, y pénètrent et secrètent une bactérie dans le sang qui se transforme en toxine tuant l’insecte, avec un taux de succès de 70% pour le moment.

Économie

– Environ la moitié de toute la nourriture produite dans le monde est gaspillée chaque année. Wasteless, fondée en 2017, a développé une technologie d’intelligence artificielle (IA) qui permet d’offrir aux clients un système de tarification variable basé sur la date d’expiration d’un produit. Un carton de lait qui doit expirer dans quelques jours coûtera moins cher que clui qui expirera dans 10 jours.Le moteur de tarification sans gaspillage utilise une branche de l’apprentissage machine appelée l’apprentissage par le renforcement,qui fait automatiquement correspondre les stocks et le moment de la journée en une série de prix optimauxUn projet pilote de Wasteless, réalisé en partenariatavec un important détaillant espagnol, montre que la technologie Wasteless permet de réduire d’un tiers les déchets alimentaires des supermarchés, tout en augmentant les revenus de 6,3%.

– Le Fonds monétaire international annonce que l’économie israélienne aura un taux de croissance de 3,6% d’ici fin 2018, avec un taux d’inflation de 0,9% et un taux de chômage sans précédent de 3,9%.

Santé

-Zion Medical, société de biotechnologie qui développe des traitements du HIV et du cancer donne les résultats du premier essai clinique du médicament anti-HIV Gammora, qui élimine jusqu’à 99% des Virus HIV dans les 4 semaines suivant le traitement.

Gammora est un composé peptidique synthétique dérivé de l’intégrase du HIV, qui est responsable de l’insertion du matériel génétique du virus dans l’ADN de la cellule infectée. Gammora stimule l’intégration de multiples fragments d’ADN du HIV dans l’ADN génomique de la cellule hôte, dans une mesure qui déclenche l’autodestruction de la cellule infectée, appelée apoptose.

– Glioblastoma est le cancer du cerveau le plus agressif, représentant 17% des cas, avec une espérance de vie inférieure à 2 ans et ne peut être traité par chimiothérapie. Une étude menée à l’Université de Jérusalem montre que les gènes MKNK2 produisent 2 types de protéines, le Mnk2b qui provoque le cancer et le Mnk2b qui l’inhibe. Les chercheurs ont réussi à développer une molécule qui réduit la première et favorise la 2ème. Combinée avec une chimiothérapie, l’inclusion de cette nouvelle molécule dans une thérapie globale réduit le développement de ce cancer.

Sources: IsraelValley, SiliconWadi, … —               contribution: Albert Soued


  • -

une nouvelle appli android pour ecouter les radios de france et d’israel en direct live

Category : Non classé

une nouvelle appli android pour ecouter les radios de france et d’israel en direct live.

a telecharger ici : https://play.google.com/store/apps/details?id=com.jjteban114.radio_France_Israel


  • -

Infos internationales 01/2019

Category : Non classé

Autorité Palestinienne (AP)

Presque tous les vendredis, un haut dignitaire religieux islamique utilise le podium du Mont du Temple à Jérusalem, pour prononcer des sermons incendiaires contre Israël et les Juifs. Cheikh Ekrima Sabri, l’ancien mufti palestinien de Jérusalem, a dit à ses disciples que Jérusalem ne sera jamais une ville juive.

Cette incitation palestinienne et l’exploitation cynique d’un lieu saint pour répandre des mensonges, des diffamations et des stéréotypes juifs, n’est jamais relatée par les médias occidentaux. Si Israël empêche un Palestinien d’entrer dans un lieu saint à cause de ses vêtements, les journalistes étrangers basés à Jérusalem se précipiteraient sur les lieux pour interviewer l’homme et dire au monde qu’Israël viole la liberté de culte.

Syrie

– Le militant et écrivain de l’opposition Issam Zeitoun dans un débat sur le réseau Al-Jazira : « Israël n’est pas expansionniste et il veut simplement qu’on le laisse tranquille. L’Iran est beaucoup plus dangereux pour la région. Le panarabisme est un “cancer” qui a amené la nation arabe au bord de l’annihilation ».

– La Russie n’a plus besoin de l’Iran en Syrie, l’Etat islamique ayant pratiquement disparu. La Russie souhaite le retour du calme dans le pays, pour pouvoir aider à le reconstruire, et la disparition des diverses milices pro-iraniennes. La Russie compte sur Israël pour se débarrasser d’elles et des bases iraniennes, et dans ce but elle neutralise les S-300.

Liban

Il est devenu impossible de prendre une décision sans le consentement du Hezbollah, qui vise à la fois à siéger dans la coalition au pouvoir et à contrôler l’opposition. 2019 sera une année charnière, car l’influence iranienne dans le pays s’accroît et le Hezbollah risque d’entraîner Beyrouth dans une nouvelle guerre. À moins qu’un changement dramatique ne se produise, le Liban sombre à nouveau entre les mains des extrémistes. 

Iran

Ali Akbar Salehi, directeur de l’Organisation iranienne de l’énergie atomique, se vante des réalisations nucléaires du régime, en grande partie grâce au Plan conjoint d’action globale, signé avec les grandes puissances en 2015 qui a “mariné” le droit de l’Iran à enrichir l’uranium : « …Pour les Européens, une centrifugeuse prend 8 ans à partir de sa conception pour devenir opérationnelle, alors que le processus prend 10 ans chez nous ». Salehi a de plus annoncé qu’à Ardakan « il allait superviser le transport de 30 tonnes de yellowcake produit vers l’usine de conversion d’uranium à Ispahan », ce qui signifie que le site d’Ardakan est devenu opérationnel.

– L’ambassadeur d’Israël auprès de l’ONU Danny Danon : « L’obsession du régime iranien contre Israël coûte cher au pays. Sept milliards $/an sont consacrés par l’Iran aux tentatives incessantes de destruction d’Israël.  4 milliards $ à la Syrie, 1 milliard $ au Liban, 50 millions $ au Hamas et 70 millions au Djihad islamique à Gaza ».

– Une gestion économique désastreuse, le blocus américain sans précédent, une sécheresse endémique qui ruine le pays, autant de facteurs ont contribué à des dizaines de soulèvements dans le pays. Mais les spécialistes constatent que les nombreux mouvements de protestation n’ont pas encore réussi à se regrouper en une seule révolution populaire, parce qu’il n’y a pas de direction unifiée, ni de leader qui s’impose à tous.

D’un autre côté cette lenteur au changement de régime serait culturelle, le peuple étant patient, ayant toujours fabriqué ses fameux tapis « persans », à la main, lentement, point par point.

Turquie

Alors que les craintes d’attentats terroristes augmentent, une synagogue d’Istanbul a trouvé une solution peu orthodoxe. Les fidèles de la Synagogue Beth Israel ont un casque placé sous chaque siège, afin de se protéger en cas d’agression.

Maroc

Lors d’une cérémonie de remise de médailles à l’occasion des championnats du monde de judo à Agadir, l’hymne national israélien a retenti et son drapeau hissé sur un écran géant devant le roi Mohamed. Mais les Marocains présents ont choisi de quitter la salle pour ne pas cautionner la décision de leur roi de leur imposer un premier pas vers le rétablissement des relations avec l’Etat hébreu.

Qatar

Comme une pieuvre étendant ses tentacules, les médias qataris ont envahi le monde entier, pleins de fakenews et d’obscurité. Les autorités qataries ont investi des sommes importantes dans le développement de ces médias, tant ouvertement que secrètement, grâce à un réseau d’institutions et d’individus, dans des pays éloignés de Doha.

Le Congrès américain envisage d’adopter un projet de loi visant les organes d’information soutenus par le Qatar, qui les obligerait à révéler leurs sources de financement, sous peine de perdre leurs licences d’exploitation. Les États-Unis s’inquiètent depuis longtemps des chaînes qataries, craignant que des stations comme Al Jazira ne diffusent de fausses nouvelles et ne fournissent une plate-forme aux extrémistes.

Pays arabo-islamiques

– L’Arabie Saoudite a dépensé 80 milliards $ en 45 ans pour diffuser le salafisme. Il existe 5 pôles d’islamisation radicale : les Frères musulmans, financés par le Qatar, les Saoudiens avec leur wahabisme, les ayatollahs d’Iran et leur volonté d’hégémonie à tout prix, la Turquie d’Erdogan cherchant à rétablir le califat, le Pakistan qui possède la bombe nucléaire et qui abrite des groupes islamistes contrôlés ou non.

– Mohamed Aal Al-Sheikh, grand mufti d’Arabie, dénonce les immigrés musulmans arabes et africains qui choisissent de vivre en Occident et risquent même leur vie pour l’atteindre, mais expriment leur haine et leur mépris envers cet Occident et le considèrent comme infidèle. Il critique en particulier l’ingratitude des imams des mosquées en Europe, dont certains sont eux-mêmes immigrés, qui abusent de la démocratie et de la liberté d’expression dans leur pays d’accueil, incitant contre l’Occident. C’est pourquoi, selon Aal Al-Sheikh, l’opposition de la droite européenne à l’immigration est justifiable, car il est tout naturel de s’opposer à l’afflux d’immigrés qui sont ancrés jusqu’aux os dans une culture de l’hostilité et de la haine.

France

– Jacqueline Cuche, présidente de l’Amitié judéo-chrétienne de France (AJCF) :       « Lorsqu’on est habité par une idée fausse de la religion juive, on combat beaucoup plus faiblement l’antisémitisme…Bien sûr, on peut se féliciter de l’évolution, lente et tardive,  d’une partie du monde catholique sur l’ancienne forme de l’antisémitisme, l’antijudaïsme, enseignée longtemps dans le cadre d’une théologie censée semer des idéaux de paix et de concorde… Mais il n’est pas rare que des chrétiens considèrent que l’ancienne alliance n’est plus valable, ou qu’on porte un regard négatif sur le Dieu de l’Ancien Testament, comme s’il était différent de celui des Evangiles »

– Ciblé par Al-Qaeda, protégé par la police 24 heures sur 24, Philippe Val, ancien directeur de Charlie Hebdo, ne veut pas se faire plaindre, mais il veut alerter, en plaçant sous nos yeux la lâche acceptation de ce qui est inacceptable, c’est pourquoi son témoignage est glaçant. Il rappelle aussi qu’à travers le monde et jusque dans les rues de France, la haine des autres gagne chaque jour du terrain, c’est pourquoi son témoignage est brûlant. 17 gendarmes et 4 policiers veillent sur lui…

Le monde ne retrouvera la paix que le jour où on pourra parler librement de l’Islam sans être aussitôt menacé de mort.

– Alexandre del Valle est un essayiste franco-italien. Dans son dernier ouvrage « La Stratégie de l’intimidation du terrorisme jihadiste à l’islamiquement correct » , il décrit la « stratégie d’intimidation » des islamistes pour soumettre l’Occident. Cette stratégie d’intimidation est celle d’un islamisme conquérant dont le terrorisme n’est que la branche armée, tandis que la crainte qu’il inspire est perpétuée par un discours « islamiquement correct ». Cela montre que plus on tue au nom de l’islam, et plus les occidentaux combattent l’islamophobie en affirmant que le « véritable islam » est pacifique. “L’islamiquement correct” est le résultat d’une intimidation physique et psychologique qui pousse à céder devant le fanatisme.

Europe

Le spéculateur George Soros a dépensé des millions d’euros dans l’Unioneuropéenne, pour le lobbying de la Commission européenne, s’y rendant plus de 20 fois pour rencontrer les dirigeants de la Commission, et déléguant des lobbyistes permanents au sein du Parlement européen et de la Commission. Soros a réussi à tripler le soutien du Parlement européen à « la protection des valeurs démocratiques » et notamment aux ONG de son empire, dans le budget-cadre 2021-2027 de l’UE, passant de 642 millions à 1,8 milliards euros. L’islamo-gauchisme ne survit en Occident que par le financement de George Soros.

Etats-Unis

– Henry Kissinger, 94 ans, ancien secrétaire du Département d’Etat: « Trump fait passer l’Amérique et son peuple en premier.  C’est pourquoi les gens l’aiment et c’est pourquoi il restera en charge si longtemps.  Il n’y a rien qui cloche chez lui et les gens ont besoin d’ouvrir les yeux »

– Censuré en France depuis 2,5 ans, le documentaire du réalisateur François Margoulin « les Salafistes » sort aux Etats-Unis dans des dizaines de salles, avec la mention « censuré en France », afin de le promouvoir. En effet cette censure inédite avait causé un scandale dans le pays.
– Donald Trump a promulgué une loi visant à “Combattre l’antisémitisme européen“.

Approuvé par la Chambre des Représentants, le texte indique qu’il est dans l’intérêt national des Etats-Unis de combattre l’antisémitisme sur le sol américain et à l’étranger. L’accent est également mis sur la sécurité des communautés juives d’Europe, notamment les synagogues, écoles et cimetières. Il est notamment spécifié : « Les Etats-Unis devraient continuer à souligner l’importance de la lutte contre l’antisémitisme dans les institutions internationales ».


  • -

Infos tsedek -Fevrier Mars

Category : Non classé

Distinctions & performances

– Peter Paltchik a obtenu la médaille d’or dans la catégorie des moins de 100 kilos au tournoi de judo du Grand Prix de La Haye; son confrère Baruch Shmailov a été médaillé d’argent.

– La comédie « Nevsu » de la chaîne Reshet a remporté le 1er prix à New York à la cérémonie de l’International Emmy Award, avec l’acteur-créateur Yossi Vasa et son co-équipier Shai Ben-Atar.

– Lors du championnat international du “débat d’étudiants” à Stuttgart, l’équipe d’Israël comprenant 5 débateurs a remporté le 1er prix sur 37 équipes nationales. Maya Carmon et Omer Zilberberg, sont étudiants à « Atid High School for Arts and Sciences »  de Lod. Tamir West et Tomer Zucker étudient à « Israel Arts and Science Academy » à Jerusalem et Oleh Shem vient du Lycée de Ramat Hasharon.

– Lors des Jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ) de Buenos Aires, 3 sur 19 athlètes israéliens ont reçu des prix: médaille d’argent en gymnastique acrobatique pour Yonatan Fridman et Noa Kazado Yakar, médaille de bronze en 200 m nage libre, pour Denis Loktev

– Alon Day a remporté le championnat automobile NASCAR dans le circuit Zolder en Belgique.

– Un classement mondial des écosystèmes de start-up a placé Tel Aviv en tant que 5ème ville ayant le plus important pourcentage d’entreprises créées par des femmes en 2015

– La cinéaste d’origine éthiopienne Aalam-Warqe Davidian, 38 ans, a obtenu le 1er prix de la mise en scène au Festival International du Film à Toronto, et une prime de 35 000 $, pour son film « le Figuier » en amharique avec sous-titres hébreu et anglais.

– Entrainée sous la direction du Dr. David Ginat du Département d’enseignement des Sciences de l’Université de Tel-Aviv, une équipe israélienne parmi 87 pays a remporté 3 médailles, une d’or (Nir Shalmon de Qiryat Ono), une d’argent (Roee Sinai de Lod) et une de bronze, aux Olympiades d’informatique pour la jeunesse qui se sont déroulées à Tsukuba, au Japon

– Shai Horesh du Moshav Hatsev, Shir Edri et Leah Curcus de Rehovot, le trio acrobate de15 ans, a gagné la médaille d’or à Budapest lors de la Coupe du Trio Pyramidal Acrobatique des 12/18 ans.

– Le gymnaste Artem Dolgopyat, 21 ans, décroche l’or au Challenge de Coupe du Monde de Gymnastique à Paris.

High Tech

– Amai Proteins de Rehovot a mis au point des aliments contre l’obésité basés sur des plantes équatoriales qui contiennent des « protéines douces », évitant l’usage du sucre et donnant le même effet, avec un poids 3000 fois moindre… Développées sur de la levure, ces protéines n’ont aucun effet sur le microbiome, le foie et les reins.

– CartiHeal, est spécialisée dans les implants exclusifs pour le traitement des défauts cartilagineux et des lésions ostéochondrales dans les articulations traumatiques et arthritiques. Elle a mis au point un implant Agili-C pour le traitement de lésions de la surface articulaire, traitement supérieur au traitement chirurgical standard par microfracture et débridement. Selon  Nir Altschuler, fondateur et PDG de CartiHeal, Agili-C a été implanté chez plus de 400 patients présentant des lésions cartilagineuses dans le genou, la cheville ou le gros orteil, dans le cadre d’une série d’essais menés dans de grands centres d’Europe et d’Israël.

– Les moustiques sont des organismes vivants qui tuent le plus d’êtres humains. Ces insectes transmettent la malaria, la dengue, la fièvre jaune, le virus zika …. Senecio Robotics, fondée en 2013, avec pour objectif d’automatiser et de rationaliser le tri, le transport et la dispersion des moustiques mâles, a mis au point un plan qui vise à combattre cette menace, en produisant massivement des moustiques stériles et en les dispersant par avion. Des insectes artificiellement stérilisés, habituellement des mâles, sont lâchés dans la population sauvage en très grand nombre. Lorsque ces mâles stériles s’accouplent avec des femelles fertiles, ces dernières ne produisaient pas d’oeufs, ce qui perturbe leur cycle de reproduction. Cette technique, employée avec succès contre des espèces variées de mites et de mouches, a été adaptée par Senecio pour les moustiques. Etant plus fragiles, cela difficile la conservation des moustiques et leur transport en grand nombre, et ils sont aussi difficiles à trier par sexe.

Hanan Lepek, directeur de Senecio Robotics : « Pour que la technique soit efficace, il faut donc qu’un nombre très élevé de mâles stériles soit dispersé afin que ces derniers puissent avoir l’avantage sur les mâles sauvages, sachant qu’il faut environ 10 mâles stériles pour un mâle sauvage et 800 moustiques par personne dans la zone ciblée. S’il faut des millions d’insectes par semaine pour couvrir un quartier modeste, ce sont des centaines de millions de moustiques qui sont nécessaires pour une ville…  C’est la nature des mâles. Ils tentent de trouver des femelles. Ils sont comme des bombes intelligentes  … On a là un outil qui est très précis, contrairement aux produits chimiques qui sont nocifs par ailleurs. Il n’y a donc aucun dégât collatéral»

Archéologie

– Eli Shukron et son équipe de l’Autorité des Antiquités (AAI) ont découvert une petite pierre provenant du tamisage d’excavations au nord de la Cité de David, au pied de l’Arche de Robinson, au parc national Emek Tzurim. Cette découverte est exceptionnelle, car il s’agit de la « bekaa’h », étalon du « demi-sheqel » biblique (Exode 38/26) qu’on donnait pour la maintenance du 1er Temple et pour le recensement. Un sheqel pesait 11,33g et la taxe individuelle demandée aux plus de 20 ans était donc de 5,6 g d’argent. La gravure sur cette petite bille est en hébreu ancien, en écriture miroir, comme sur un sceau….

– Des archéologues de l’AAI ont découvert le lieu où se trouvait la ville de Julias, au bord du lac Kineret, la « Bethsaida » biblique. Dans cette ville sont nés 3 apôtres de Jésus, Pierre, Philipe et André.

– Les archéologues de l’AAI ont découvert au sud de Beersheva une citerne romaine de 5,5 m de circonférence et de 12 m de profondeur, décorée de dessins de 13 bateaux, -techniquement bien réussis –, d’animaux et d’un marin. Selon Dr. Davida Eisenberg-Dagan, experte en gravure antique, les dessins datent du 1er siècle.

– L’AAI a  dévoilé une pierre gravée d’une inscription antique attestant que le nom de Jérusalem sous sa forme actuelle en hébreu était déjà en usage il y a 2000 ans. Les archéologues ont découvert un fût de colonne gravé de l’inscription “Hananiah fils de Dodalos de Jérusalem” en langue araméenne et en lettres hébraïques, évoquant le nom de la ville sous la forme utilisée aujourd’hui, Yeroushalaïm. Or le nom de la ville apparaît plusieurs centaines de fois dans la Bible, toujours sous la forme Yeroushalem, et seulement à cinq reprises sous la forme Yeroushalaïm.
– Les archéologues de l’AAI Kfir Arbiv, Nagar et Tehillah Lieberman ont découvert un charnier dans une cour près de la Municipalité de Jérusalem, lors de fouilles d’une citerne. Selon  Dr. Yossi Nagar, anthropologue à l’AAI, ce charnier qui contient des corps décapités et démembrés d’hommes, de femmes et d’enfants, daterait de l’époque du roi Alexandre Yanaï (-103/76) et de la lutte féroce entre Pharisiens et Saducéens. Yanaï avait puni 800 ennemis de cette manière.

– Des archéologues ont découvert dans la caverne de Raqefet, au sud de Haïfa, le plus ancien site de production d’alcool du monde, une boisson proche de la bière qui pourrait avoir servi lors de cérémonies funéraires il y a environ 13 000 ans, à l’ère du natoufien, ère entre le paléolithique et le néolithique, et passage du mode de vie des chasseurs-cueilleurs à celui des agriculteurs sédentarisés. Selon Dani Nadel, professeur d’archéologie de l’université d’Haïfa, « les Natoufiens enterraient certains de leurs morts sur une plate-forme recouverte de fleurs et de plantes, et fabriquaient apparemment un liquide ressemblant à de la soupe, en fait une boisson alcoolisée » – Les Natoufiens commençaient par faire germer leurs graines, — 7 espèces différentes, comme le blé, l’orge, l’avoine, des légumineuses, lentille, haricot, fève, pois, et des fibres comme le lin  — obtenant ainsi un malt qu’ils cuisaient jusqu’à obtenir une sorte de purée. C’est alors qu’ils déclenchaient la fermentation, en ajoutant des levures sauvages, ce qui aboutissait à une fine pâte, un gruau.

Révélations

Le saviez-vous ? Pourquoi 7 espèces de plantes sont mises en avant par la Bible (Deutéronme 8/8) et la tradition biblique. Les chercheurs du Centre médical Rambam du Technion ont découvert que l’absorption par une femme enceinte du jus de grenade a un effet bénéfique sur le cerveau de l’enfant et sur le système cardiovasculaire. L’huile d’olive de première pression prévient l’obésité. Le blé, l’orge, le raisin, la figue et le miel contiennent des éléments nutritifs, des minéraux et des vitamines qui soulagent ou préviennent diverses maladies gastriques, le cancer, l’asthme, le diabète et les calculs biliaires.

Le saviez-vous ? Une étude a révélé que les juifs enroulant les lanières de cuir ou phylactères autour du bras, dans le cadre de leurs prières du matin, pourraient également se protéger des effets des crises cardiaques. En effet, leur système cardiovasculaire bénéficie d’un préconditionnement ischémique à distance, qui consiste à restreindre brièvement le flux sanguin et l’oxygène au cœur, puis à le restaurer.

Défense

– Opher Doron, directeur général de la Division de l’espace chez IAI,Israel Aerospace Industries : «Nous développons la capacité de lancer une constellation de nano satellites. Ce grand nombre de satellites nous permettra d’effectuer un nombre beaucoup plus élevé de visites et de surveiller en permanence les zones d’intérêt ». La constitution d’un nuage de nano-satellites permettra une couverture quasi-continue de “zones d’intérêt”, susceptibles d’inclure l’Iran, la Syrie, le Liban et d’autres pays

Selon Doron, la résolution est très importante, et la société cherche à améliorer la qualité des couleurs des images.“Un bon expert en renseignement n’a pas besoin de couleur pour extraire les informations nécessaires d’une image satellite, mais pour les décideurs, la couleur est d’une grande importance ». ? Il faut 12 à 15 minutes à un missile balistique pour franchir l’espace aérien d’Iran jusqu’à Israël. Plus un lancement est détecté tôt et plus la trajectoire du missile peut être tracée rapidement, et meilleures sont les chances de l’intercepter, loin de la cible désignée.

En plus de l’avantage des nanosatellites dans les missions telles que la localisation de lanceurs de missiles», c’est que leur prix reste modique.

– Israel Aerospace Industries a développé un système autonome, appelé CIMS, qui identifie, localise et détruit les engins explosifs improvisés (IED) et les mines, même dans des situations complexes, avant que les soldats ne les atteignent. Le système est installé sur une plateforme robotique comprenant divers capteurs.

Inventions et découvertes

– Itamar Eliakim a construit, sous la direction conjointe du Dr. Gabor Kosa de l’École de génie mécanique de l’Université de Tel-Aviv, et du Prof. Yossi Yovel du Département de Zoologie et de l’Ecole des neurosciences de l’Université, le 1er robot autonome au monde “Robat” qui s’oriente par la détection de l’écho (écholocation), à la manière des chauves-souris. Robat est muni d’un haut-parleur à ultrasons qui imite la bouche de la chauve-souris et émet des sons dans des fréquences qui lui sont typiques. Il est également équipé de deux “oreilles”, qui sont des microphones qui perçoivent les fréquences ultrasoniques. Robat se déplace en s’orientant en temps réel uniquement grâce aux sons. Il repère les limites des objets dans l’espace, les catégorise à l’aide de son ordinateur et construit ainsi une carte précise de son environnement tout en évitant les obstacles. Pr. Yovel : « Notre projet s’inspire de la biologie. Si nous avions voulu construire une machine parfaite, nous l’aurions construite différemment. Par exemple, avec davantage d’oreilles. Mais nous nous sommes limités aux chauves-souris telles qu’elles sont dans la nature, et en tant que zoologue, je dois dire que nous avons également appris des choses sur elles. C’est une chose que de travailler avec des simulations informatiques, et une autre que d’essayer de construire une chauve-souris à partir de zéro. Le robot nous aide à mieux comprendre les priorités sensorielles de l’animal et la manière dont il décode les signaux en temps réel » 

– Pr. Amos Ullmann et Naima Brauner de la Faculté d’ingénierie de l’Université de Tel-Aviv, en collaboration avec le Prof. Zvi Ludmer de la Faculté d’agriculture du campus de Rehovot de l’Université Hébraïque de Jérusalem (UHJ), développent un nouveau procédé pour éliminer les polluants organiques persistants et les métaux toxiques des particules polluées. Le nouveau procédé, nommé PTE (Phased Transactions Extraction) se sert d’une combinaison de méthodes pour éliminer et concentrer les substances toxique. Réalisé en deux étapes, il utilise des solvants légèrement chauffés pour extraire les composés organiques, tout en éliminant les métaux lourds à l’aide d’agents dits chélateurs, de grosses molécules qui se lient aux métaux toxiques et les séparent de leur milieu source.

La principale innovation du processus est le chauffage du mélange de solvant organique et des agents de chélation, qui permet à ces substances de mieux pénétrer dans les particules polluées. Une fois la solution refroidie, la séparation s’effectue rapidement sans former d’émulsion stable. Tous les composants – les polluants et les matériaux qui les séparent – peuvent être recyclés.

– Pr. Roy Beck-Barkai, directeur du laboratoire de biophysique à l’Université de Tel-Aviv, et la doctorante Rona Shaharabani en collaboration avec la doctorante Maor Ram-On du groupe de recherche du Prof. Yeshayahu Talmon au Technion, ont mené une étude qui montre pour la première fois un lien clair entre les indicateurs physiologiques du corps, comme le niveau des constituants biochimiques ou la température, et les changements structurels de la myéline, gaine d’isolation des fibres nerveuses dont la dégradation est l’une des caractéristiques de la sclérose en plaques.

Pr. Beck-Barkai : « La maladie se caractérise par la destruction d’une substance appelée myéline, qui enveloppe les fibres nerveuses transmettant les signaux électriques du cerveau aux divers organes du corps et permettant donc aux différentes parties du système nerveux de communiquer entre elles. L’hypothèse est que ce processus se produit lorsque le système immunitaire attaque la myéline, mais jusqu’à aujourd’hui on ignore encore comment se produit ce phénomène, et il n’y a pas non plus de médicament contre la maladie. En tant que biophysiciens, nous avons cherché à examiner les aspects physiques, physiologiques et structurels du processus qui affecte la myéline …. »

– Quand le génome de l’anémone de mer a été séquencé en 2007, on a découvert qu’il était très similaire à celui de l’homme, tant au niveau du nombre de gènes, avec environ 20 000 gènes, que de leur organisation complexe. Ces similarités font de l’anémone de mer un modèle idéal pour étudier le génome animal et comprendre les interactions qui se jouent entre les gènes. L’anémone peut aider à comprendre l’origine et l’évolution des multiples types cellulaires qui constituent les corps et organes des animaux, et notamment leur système nerveux. Grâce à une technique innovante mise au point par un groupe de chercheurs de l’Institut Pasteur et du Technion de Haifa, les minuscules cellules de l’animal, — qui ne font pas plus d’1 micron de diamètre –, ont été isolées une à une, et leur ARN analysé. Au total, ce sont plus d’une centaine de types cellulaires différents qui ont été identifiés, regroupés en 8 familles principales de cellules (musculaires, digestives, neuronales, épidermiques, etc.). Mais surtout, près d’une trentaine de type de neurones différents ont été identifiés, révélant un système nerveux et sensoriel d’une grande complexité. Même si l’anémone semble très différente de l’homme, elle révèle les règles fondamentales qui permettent aujourd’hui à ses cellules comme aux cellules humaines de remplir autant de fonctions différentes.

Agriculture et botanique

L’Institut Volcani a développé une arme biologique pour venir à bout de la peste mortelle du dattier, le charançon rouge d’origine sud-asiatique, qui creuse les branches y déposant 300 œufs qui éclosent en insectes, dévorant l’intérieur de l’arbre. Au lieu d’insecticides Volcani utilise des nématodes, vers microscopiques, qui détectent instinctivement leur proie, y pénètrent et secrètent une bactérie dans le sang qui se transforme en toxine tuant l’insecte, avec un taux de succès de 70% pour le moment.

Économie

– Environ la moitié de toute la nourriture produite dans le monde est gaspillée chaque année. Wasteless, fondée en 2017, a développé une technologie d’intelligence artificielle (IA) qui permet d’offrir aux clients un système de tarification variable basé sur la date d’expiration d’un produit. Un carton de lait qui doit expirer dans quelques jours coûtera moins cher que clui qui expirera dans 10 jours.Le moteur de tarification sans gaspillage utilise une branche de l’apprentissage machine appelée l’apprentissage par le renforcement,qui fait automatiquement correspondre les stocks et le moment de la journée en une série de prix optimauxUn projet pilote de Wasteless, réalisé en partenariatavec un important détaillant espagnol, montre que la technologie Wasteless permet de réduire d’un tiers les déchets alimentaires des supermarchés, tout en augmentant les revenus de 6,3%.

– Le Fonds monétaire international annonce que l’économie israélienne aura un taux de croissance de 3,6% d’ici fin 2018, avec un taux d’inflation de 0,9% et un taux de chômage sans précédent de 3,9%.

Santé

-Zion Medical, société de biotechnologie qui développe des traitements du HIV et du cancer donne les résultats du premier essai clinique du médicament anti-HIV Gammora, qui élimine jusqu’à 99% des Virus HIV dans les 4 semaines suivant le traitement.

Gammora est un composé peptidique synthétique dérivé de l’intégrase du HIV, qui est responsable de l’insertion du matériel génétique du virus dans l’ADN de la cellule infectée. Gammora stimule l’intégration de multiples fragments d’ADN du HIV dans l’ADN génomique de la cellule hôte, dans une mesure qui déclenche l’autodestruction de la cellule infectée, appelée apoptose.

– Glioblastoma est le cancer du cerveau le plus agressif, représentant 17% des cas, avec une espérance de vie inférieure à 2 ans et ne peut être traité par chimiothérapie. Une étude menée à l’Université de Jérusalem montre que les gènes MKNK2 produisent 2 types de protéines, le Mnk2b qui provoque le cancer et le Mnk2b qui l’inhibe. Les chercheurs ont réussi à développer une molécule qui réduit la première et favorise la 2ème. Combinée avec une chimiothérapie, l’inclusion de cette nouvelle molécule dans une thérapie globale réduit le développement de ce cancer.


  • -

Tsedek-Info d’Israël janv.fev 2019

Category : Non classé

Distinctions & performances

Distinctions & performances
– Aux 12ème Olympiades de Géosciences (géologie, météorologie, hydrologie et astronomie), sur 152 jeunes venus de 32 pays, 4 lycéens ont remporté une médaille d’or et deux médailles d’argent dans les épreuves par groupe, ainsi que trois médailles d’argent et une médaille de bronze individuelles. – Aux 12ème Olympiades de Géosciences (géologie, météorologie, hydrologie et astronomie), sur 152 jeunes venus de 32 pays, 4 lycéens ont remporté une médaille d’or et deux médailles d’argent dans les épreuves par groupe, ainsi que trois médailles d’argent et une médaille de bronze individuelles.

– Israël est en tête pour le nombre de chercheurs par million d’habitants, soit 8250, et en 2ème position après la Corée du Sud pour le taux du Pnb consacré à la recherche et au développement, soit 4,1%.

– Omer et Shahar Tzuberi ont remporté les médailles d’argent et de bronze au championnat d’Europe de planche à voile à Sopot, en Pologne. Yoav Cohen, un autre Israélien, est arrivé 4ème.

– À Berlin, Lonah Chemtai Salpeter a emporté la médaille d’or pour le 10 000 m.

– L’athlète Inbal Pezaro, 31 ans, s’est classée première dans la finale du 200 m nage libre, et Ami Dadaon, 17 ans, a remporté la course du 100 m nage libre, au championnat paralympique européen qui s’est déroulé à Dublin.

– Deux équipes de l’Universités de Tel-Aviv (Noam Dahan et Tom Manor -Amichay Even-Chen et Ido Kotler) ont remporté le Championnat européen de débat des universités (EUDC). C’est la 4ème année consécutive qu’une équipe de l’Université de Tel-Aviv remporte ce titre.

–  En basket-ball des moins de 20 ans, Israël a décroché la médaille d’or en battant en finale la Croatie (80-66).

– Lors du Championnat mondial de Gymnastique Acrobatique ”hommes”, Israël a remporté la médaille d’or.

–   La Gymnaste Linoy Ashram a gagné la médaille de cuivre au Championnat mondial de Gymnastique rythmique en Bulgarie .

High Tech

– Fondée en 2016, BrainVu a développé une plateforme basée sur les brevets et le savoir-faire des laboratoires de réalité virtuelle et de neuro-cognition du Technion, notamment la recherche sur la vigilance, l’attention, le stress et l’effort mental. Co-fondateur et PDG de BrainVu, M. Shay Hilel : « Nous sommes ravis de rejoindre une entreprise aussi innovante que Mantis Vision, tirant parti de sa position de leader sur le marché de création de contenu 3D et de vision assistée par ordinateur »-

– Mantis Vision a développé des technologies avancées de capture et de partage de contenu 3D pour un large éventail d’applications, notamment des caméras 3D pour smartphones, des dispositifs AR/VR, des caméras de numérisation professionnelles et des studios volumétriques 3D en direct. Gour Arie Bitan, fondateur et PDG de Mantis Vision: “Combiner le logiciel émotionnel homme-machine IA de BrainVu avec la technologie de contenu volumétrique 3D de Mantis Vision accélérera notre développement en créant du contenu et de nouvelles expériences magiques pour les appareils intelligents ». 

– Snir Koren, PDG de Masada Armour, de Julis, a mis au point un sac à dos pare-balles, certifié par l’armée et la police, d’un poids de 2,9 kg, protégeant contre les tirs de pistolet de 9 mm, avec une version contre les tirs de fusils d’assaut Kalachnikov et M-16. Prix 500/700$. 

– Eyal Shamir, président d’IceCure Medical Ltd, de Césarée a développé une technologie de traitement du cancer par le froid, appelée « ProSense ». Cette méthode est rapide, sans inconvénient esthétique, très peu onéreuse et ne nécessite pas d’intervention chirurgicale invasive. Au moyen d’une aiguille mise au point par IceCure Medical Ltd, on injecte de l’azote qui saisit entièrement la tumeur, la congèle à une température largement inférieure à 0° et la détruit sans toucher les tissus sains qui l’entourent. Dans un 1er temps, cette méthode est utilisée pour soigner les tumeurs bénignes ou malignes au sein et aux reins, mais bientôt on pourra l’administrer dans d’autres types de cancers, tels que celui des poumons, des os ou de la prostate. (Voir https://youtu.be/iUmDUUEvzvw )

– CartiHeal de Kfar Saba, créée en 2009 par Nir Altschuler, est spécialisée dans le développement d’implants, notamment Agili-C, à base de corail (aragonite), dans la chirurgie du genou, pour le remplacement du cartilage endommagé. Altschuler :  « Jusqu’ici on savait que le cartilage ne peut pas s’auto-réparer… mais nous avons réussi à la faire… » Aujourd’hui 70 patients ont reçu l’implant au Centre médical Hadassah.      

– ElectReon développe une technologie permettant aux véhicules électriques de se charger par induction tout en roulant, les bobines électriques étant noyées dans le revêtement des voies. Promu par Horizon 2000 de l’UE, un projet pilote, qui avait pour but de vérifier pendant 2 ans que l’infrastructure résistait à la chaleur, au froid, à l’humidité et au trafic intense, s’est achevé avec succès. Le rendement de la transmission d’énergie par le système d’induction est de 80 %. L’objectif n’est pas d’éliminer complètement la batterie des véhicules électriques, mais de réduire leur capacité et leur poids tout en augmentant l’autonomie des véhicules et d’éviter les arrêts pour recharge sur les longues distances.  

Selon ElectReon, on peut équiper un km par nuit, une trancheuse creusant une tranchée de 8 cm de profondeur dans l’asphalte et une 2ème machine posant les bobines dans la tranchée, puis la rebouche avec de l’asphalte.

– Urban Aeronautics a conçu un taxi volant électrique pour 6 personnes « CityHawk », mû par deux rotors contrarotatifs situés à l’avant et à l’arrière de l’appareil et propulsé par deux turbomoteurs d’hélicoptère Safran HE Arriel 2N (1000 CV chacun). Une vitesse de pointe de 270 km/h a été annoncée, tout comme une autonomie de 150 km pour la présence de cinq personnes à bord. La Start-up va développer dans un second temps une propulsion alimentée par des piles à combustible à hydrogène.

– Zebra, fondée en 2014 par Eyal Gura, Elad Benjamin et Eyal Toledano, a développé une technologie permettant de détecter des maladies mal diagnostiquées, des cancers à un stade précoce et d’autres maladies potentiellement mortelles grâce à ses propres algorithmes alimentés par une intelligence artificielle (IA). En utilisant des données issues de millions d’analyses effectuées par des radiologues, Zebra a créé un moteur d’apprentissage capable de détecter automatiquement divers problèmes médicaux, tels que les maladies du foie, des poumons, des maladies cardiovasculaires et des os.

– BrightWay Vision a développé un système qui élargit le champ de vision des conducteurs, ou des véhicules autonomes du futur, quelles que soient les conditions météorologiques et d’éclairage. Ofer David, fondateur et PDG de BrightWay : « J’ai commencé à développer la technologie chez Elbit, où nous avions une expertise dans les systèmes de vision nocturne et les systèmes d’observation à longue portée à des fins militaires » – De plus BrightWay utilise la technologie de Tirat Carmel, créée en 2011, qui a développé une technologie de vision qui peut contribuer à réduire le nombre d’accidents dus à la mauvaise visibilité sur les routes, au faible éclairage, à l’éblouissement dû à la pluie et à la neige et à l’approche des phares. Le système – qui utilise une technologie dite de vision à grille – comprend une caméra avec une puce placée sur le pare-brise, derrière le rétroviseur. A l’avant de la voiture, à l’intérieur d’une des sources de lumière, une onde infrarouge est placée, qui balaye constamment l’environnement et interagit avec la caméra. En allumant et éteignant continuellement, la caméra contrôle l’intensité de la lumière et la portée de la vision. Alors que la portée moyenne de la vision des phares se situe entre 50 et 120 mètres, la technologie de BrightWay permet aux conducteurs d’obtenir des images à au moins 250 mètres à l’avant et dans toutes les conditions d’éclairage. Un écran à l’intérieur de la voiture montre les images que l’ordinateur de la voiture reçoit, permettant au conducteur d’identifier des objets et des personnes que l’œil humain ne pourrait pas voir autrement.

Archéologie

– En tentant de photographier le complexe souterrain de la grotte de la ville antique de Maresha, dans le parc national de Bet-Guvrin-Maresha, l’archéologue Dr Ian Stern et son fils ont découvert un dépôt de plus de 1000 sceaux-cylindres (bullae) en argile disséminés dans des jarres antiques. 1 020 sceaux-cylindres extrêmement rares étaient destinés à des documents appartenant à des archives privées.

Dr Donald Ariel, de l’Autorité israélienne des Antiquités (AIA) a examiné les 300 sceaux-cylindres, non lavés, et il a déterminé qu’ils dataient du 2ème siècle avant l’ère commune et qu’ils représentaient des images de dieux, notamment Athéna, Aphrodite et Apollon, mais qu’ils reflètaient également des thématiques érotiques, présentant des masques, des personnes debout ou des cornes d’abondance. Ville importante de l’empire grec, Maresha avait été conquise par les Juifs et abandonnée en l’an 107 avant l’ère commune par le roi macchabée Jean Hyrcan Ier. Des articles de poterie de l’ère romaine découverts sur le site indiquent que le complexe était utilisé par des Juifs qui avaient résisté à la révolte de Bar Kochba, en 132/135 de l’ère commune.

– Lors d’une randonnée, un gamin de 8 ans, Itamar Berna du Kibbutz Malkiya, à la frontière libanaise, a découvert une figurine très rare représentant la fertilité, datant de 11500 ans.

– Les fouilles dans la grotte de Peki’in (nord du pays) par l’AIA, il y a plus de 20 ans, avaient déterré un ossuaire de plus de 600 squelettes datant de plus de 6500 années, de l’époque chalcolithique. Dr. Dina Shalem de l’Institut d’Archéologie galiléenne au Collège Kinneret et membre de l’AIA : « Ce site est unique par le nombre de gens enterrés et la variété des ossuaires, des jarres et des motifs géométriques et anthropomorphiques trouvés, dont certains sont étrangers à la région» – Une étude menée par l’Université de Tel Aviv et l’AIA, basée sur l’analyse ADN sur 22 squelettes montre que des migrations venant d’Anatolie et des monts Zagros ont contribué à la formation de la culture locale de Haute Galilée.

Chalices from the Chalcolithic period excavated at Peki'in cave

Calices de la grotte de Peki’in de l’époque chalcolithique

– Les fouilles de AIA au parking Givati à la Cité de David à Jérusalem ont permis de dégager 2 bijoux sophistiqués en or de l’époque hélénistique (-331/-323). L’un est une boucle d’oreille représentant la tête d’une bête à corne, une antilope ou un cerf, devant appartenir à une personne de la haute société. Le 2ème est une perle en or, divisée en 2 faces et ornée de lignes géométriques, avec 6 spirales sur chaque face, le dessin étant réalisé selon la méthode appelée « filigree » qui consiste à insérer délicatement des fils de métal très fins sur la perle. Selon Dr. Yiftah Shalev de l’AIA, cette découverte est très rare. Jusqu’ici les archéologues n’avaient découvert que des pièces de monnaie de l’époque. (Voir http://video.lefigaro.fr/figaro/video/une-boucle-d-oreille-vieille-de-2.200-ans-decouverte-a-jerusalem/5819526827001/ )  

2,000-year-old gold earring found in Jerusalem

– Sous la direction du Pr Danny Rosenberg, de l’Institut Zinman d’archéologie à l’université de Haïfa, les fouilles entreprises à Tel Tsaf, sur la vallée du Jourdain, ont permis de découvrir un ustensile de poterie unique témoignant d’un aspect religieux, voire politique, qui n’avait encore jamais été découvert, concernant les modes de conservation de la nourriture dans le Proche-Orient antique. Il semblerait qu’il ait servi de modèle pour la construction de plus grands contenants, des silos, et qu’il ait été également un objet de culte. Des figurines rituelles et des objets de valeur ont été également retrouvés, notamment le plus ancien objet en cuivre au Levant, et des pièces faites d’obsidienne. Rosenberg : « La découverte de Tel Tsaf, le modèle de silo en argile, vieux de 7 200 ans est la première preuve d’un lien entre la conservation de nourriture à grande échelle, et l’existence d’un rite lié à la bonne conservation des produits agricoles stockés ».

Un modèle de silo en argile, vieux de 7 200 ans, retrouvé à Tel Tsaf, dans la vallée du Jourdain. (Crédit : autorisation)

– Les archéologues de l’AIA ont découvert à Gedera un atelier de cruches à vin datant de 1800 ans, avec 20 salles de bains chauds et froids et une pièce dédiée à des jeux de société, pour la détente des ouvriers

– Dr. Amir Gorzalczany de l’AIA a découvert à Lod un pavé mosaïque luxueux d’une villa romaine ayant 1700 ans ; selon lui ce serait une salle de réception appelée « triclinium »

Révélations

– Le saviez-vous ? Le petit poisson tropical, de la taille d’un doigt, connu sous le nom de “nettoyeur de poissons“, qui vit sur les récifs coralliens est parmi les plus petits animaux à avoir réussi le classique “test d’intelligence miroir”. Le test est utilisé depuis les années 1970 pour les études d’auto-conscience, signe clé de l’intelligence. Ces poissons dits «nain» sont capables de reconnaître leur propre réflexion, suggérant qu’une partie de leur cerveau est consciente de sa propre existence, la mémorisant pendant 5 mois. Le test miroir est réussi seulement par les grands singes, les éléphants, les orques, les grands dauphins et … les enfants au-delà de 1,5 an.

– Le saviez-vous ? En 20 ans 16 000 entreprises de haute technologie ont été créées, dont 8 000 sont actuellement actives. Le pays compte 505 entreprises de cybersécurité, qui ont levé 5,6 milliards $ et 1 487 entreprises des sciences de la vie qui ont levé 13,5 milliards $.

– Le saviez-vous ? Il y a actuellement 365 centres de R&D étrangers actifs en Israël ; et il y a actuellement 356 incubateurs et accélérateurs israéliens actifs.

–  Le saviez-vous ? Créée en 2015 par trois entrepreneurs – Ido Batchko, Aviram Tenenbaum et Nir Evron – Amaizz a développé une variété de produits et de services afin de répondre aux besoins spécifiques du séchage, de la réfrigération, et du stockage qui réduisent le gaspillage alimentaire de graines, de céréales et de l’horticulture. L’objectif est de créer un impact durable répondant aux besoins des pays en développement…. 
– Le saviez-vous ? Selon Pr Ruth Feldman, spécialiste en neuroscience au Centre Interdisciplinaire Simms-Mann de Herzlyah, si un enfant se développe avec une mère déprimée, il risque de perdre son immunité qui ouvre la voie à des troubles psychiatriques, quel que soit le statut social de la famille.

Défense

– Face aux menaces qui se multiplient et se précisent sur différents fronts et dans le souhait d’aider l’armée de l’air, Tsahal a acquis un nouveau système de roquettes et missiles “Roma’h” (Javelot) développé par les Industries Aéronautiques Israéliennes (IAI). Le système Romah offre un rythme de tir très rapide, téléguidé, ainsi qu’une grande précision. Il est capable de tirer 18 roquettes de précision en une minute. Son système de guidage extrêmement sophistiqué permet, soit de toucher une cible à quelques cm près, soit au contraire de détourner le projectile s’il risque de faire des dommages collatéraux ou pour lui assigner une nouvelle mission plus urgente. (Voir https://news.walla.co.il/d7ca99ff-a05e-4af6-b19a-77abee219e94 )

– Robotican de Beer-Sheva, qui développe des systèmes de robotique autonomes, a construit des drones capables de neutraliser les ballons explosifs dans leurs envols et ainsi les détruire avant qu’ils n’atteignent le sol. Le système GOSHAWK utilise des capteurs optiques pour identifier le lancement des engins incendiaires aéroportés, puis lance un autre drone pour intercepter la menace et la neutraliser, un processus que le système gère du début à la fin sans aucune intervention humaine. (Voir http://in.bgu.ac.il/pages/news/robotican.aspx )

– Les industries militaires israéliennes (IMS) et les industries israéliennes d’aérospatiale (IAI) développent un nouveau missile air-sol, le « Rampage ». Ce missile de 4,7 mètres de long, pesant ½ tonne, est conçu pour être lancé à partir d’un avion de chasse à 150 km de la cible, donc indétectable par l’ennemi. De plus, ce missile contrôle et surveille l’étendue de diffusion de ses éclats, ce qui rend sa frappe chirurgicale, précise et provoquant un minimum de dommages collatéraux. L’ogive du missile est guidée par un système GPS, ce qui lui permet de frapper pendant la journée, ainsi que la nuit et quelle que soient les conditions météorologiques, y compris le brouillard et la nébulosité.

Boaz Levi, directeur de la Division des missiles et de l’aérospatiale de l’IAI : « Le coût de Rampage représente un tiers du coût des missiles similaires vendus dans le monde »

– Le Merkava 4 Barak est équipé de capteurs qui permettent d’avoir une vision complète de l’environnement à l’intérieur de son casque, évitant à l’équipage de devoir s’exposer.

Inventions et découvertes

– Dans l’ostéoporose, les os deviennent plus minces, plus poreux et donc plus fragiles. Dr Niv Papo du Département du génie biotechnologique de l’Université Ben Gourion du Négev (BGU) et le Dr Noam Levaot du Département de physiologie et de biologie cellulaire du BGU ont découvert qu’une protéine présente dans l’organisme peut permettre de développer un traitement naturel de l’ostéoporose. Cette protéine a été modifiée pour inhiber l’activité de destruction osseuse des ostéoclastes, en ciblant simultanément deux récepteurs présents sur ces cellules. DR Papo : « Nous pensons que ces protéines modifiées pourraient fournir la prochaine génération de produits thérapeutiques avec des activités ciblées et moins d’effets secondaires indésirables que les traitements actuels ».

– Itamar Eliakim, sous la direction de Pr. Yossi Yovel et Dr. Gabor Kosa, a développé à l’Université de Tel Aviv un robot-chauve souris autonome, appelé « Robat » qui navigue en fonction du seul écho reçu après avoir émis des sons.

– Dr. Ben-Meir Maoz du Département de génie biomédical et de l’Ecole des neurosciences de l’Université de Tel-Aviv, a développé un cerveau sur une puce informatique qui permettra des recherches sur le fonctionnement du cerveau humain à des niveaux de détail et de précision inatteignables auparavant. Il permettra aussi un développement plus efficace des médicaments pour le traitement des maladies neuro-dégénératives comme le Parkinson et l’Alzheimer, et un remplacement à terme des expériences sur les animaux de laboratoire. Dr. Maoz a créé sur une puce informatique un tissu développé à partir de cellules souches, converties en cellules organiques, permettant de simuler l’activité de l’organe d’une manière contrôlée. Il a construit un assemblage vivant qui simule les interactions du cerveau humain: un tissu cérébral sur puce, rattaché à deux fragments tissulaires, l’un de vaisseaux sanguins, l’autre de cellules neuronales, qui miment la barrière hémato-encéphalique.

Rappelons que le cerveau humain est constitué de 100 milliards de neurones, qui contrôlent toutes nos pensées et nos actions, et c’est l’organe le plus complexe et le plus fragile de notre corps. C’est pourquoi il a besoin d’une protection particulière contre les toxines. Celle-ci lui est fournie par la barrière hémato-encéphalique, par laquelle les vaisseaux sanguins qui procurent oxygène et nutriments au cerveau exercent une sélection stricte sur les matériaux qui passent de la circulation sanguine au système nerveux central et vice versa. En plus d’être une barrière physiologique, la barrière hémato-encéphalique régule activement le fonctionnement  cérébral. Dr Maoz : « On sait qu’il y a un lien entre les vaisseaux sanguins du cerveau et l’activité cérébrale elle-même. C’est sur ce principe par exemple, que fonctionne l’IRM. Lorsque nous faisons marcher une zone spécifique de notre cerveau, les vaisseaux sanguins y font parvenir davantage de sang, et l’IRM mesure l’augmentation de cette activité ».

– Sous la direction du Pr. Assaf Distelfeld, de l’Institut de recherche sur les céréales de la Faculté des sciences de la vie, un an après le décryptage du génome du blé sauvage par l’équipe de recherche du Pr. Distelfeld et la société israélienne de High Tech NRGene, les chercheurs de l’Université de Tel-Aviv ont participé au décryptage et au séquençage du génome du blé tendre, le blé cultivé. Pr. Distelfeld. « Le blé représente 20% des calories et des protéines consommées par l’humanité, beaucoup plus que n’importe quelle autre plante alimentaire. Si nous parvenons à mieux connaitre le séquençage de son ADN et à mieux comprendre comment fonctionnent ses gènes, nous pourrons améliorer les qualités nutritionnelles de cette céréale de base, la rendre plus saine, et obtenir de meilleures récoltes ».

Pour répondre aux prévisions de la consommation alimentaire en 2050, lorsque la population mondiale comptera environ 10 milliards de personnes, la production de blé devrait croitre d’environ 1,6% par an. Or ces dernières années, elle augmente deux fois moins que cela. Dès lors, le défi est simple: soit s’attendre à une future crise de famine mondiale, soit augmenter la productivité sur les sols cultivés par amélioration génétique. Comme le génome du blé est composé de 17 milliards de lettres, situées sur 21 chromosomes répartis en trois sous-génomes, il a fallu faire appel à un consortium de plus de 2400 membres de 68 pays, pour pouvoir le faire en un an, au lieu d’un siècle, avec l’aide de l’algorithme de NRGenne.

Problèmes de société

– La population musulmane d’Israël compte 1,56 million d’habitants, soit 18% de la population totale, selon les données du Bureau central de la Statistique (CBS)En matière d’éducation, plus de 60% des Arabes israéliens ont obtenu un diplôme d’études secondaires, contre 66% des Juifs. Seuls 44,3% des étudiants musulmans ont accès à l’enseignement supérieur, contre 60,8% des étudiants druzes et 71,9% des étudiants chrétiens.

Le taux de chômage dans la société musulmane est de 5,1%, soit un point de plus que le taux enregistré dans la société juive. Au sein de la communauté chrétienne, le chômage atteint les 4,7% et 4,3% dans la société druze.

Au cours des dernières 20 années,le taux de croissance des Musulmans a baissé, passant de 3,8% à 2,5%, contre 1,7% pour la population juive, 2,2% pour les Chrétiens et 1,4% pour les Druzes. Jérusalem compte 329.000 habitants musulmans soit 36,5% du total. Le taux de fertilité des femmes musulmanes est de 3,3.

– 73% des Arabes israéliens disent ressentir un sentiment d’appartenance à l’Etat hébreu, tandis que 60% d’entre eux sont fiers d’être Israéliens, selon un nouveau sondage commandé par le journal Israel Hayom et conduit par le New Wave Research Institute.

Environnement

– En conséquence d’une sécheresse devenue endémique, les ressources hydrauliques du lac Kinneret sont en nette diminution, le lac perdant 1 cm/jour. La construction de nouvelles usines de désalinisation s’impose.

– Alors que les récifs coralliens meurent à une grande échelle dans le monde, par  blanchiment dû à l’élévation de la température et à l’acidification des mers, le récif d’Eilat revit au rythme de ½% par an, grâce à l’action du « Ministry of Environmental Protection (MoEP) »

– Chaque année, Israël accueille sur son territoire 17 espèces d’oiseaux migrateurs au km2, soit 40 fois plus que l’Egypte, record lié à une situation aux confins de 3 continents ! La multiplication d’arbres et l’installation de nids adaptés aux espèces d’oiseaux que l’on souhaite développer, permet de créer des conditions favorables au renouveau de la biodiversité des oiseaux. La multiplication de pièces d’eaux peu profondes construites avec une végétation aquatique luxuriantes, le long des rivières en cours de rétablissement d’une longue période de pollution,  a été une bonne initiative.

Elle a permis de créer les conditions favorables au renouveau de la biodiversité de la vie aquatique, en créant des stations relais adaptées aux oiseaux migrateurs tout en protégeant les étangs à élevage de poissons des agriculteurs. Ceux-ci ont créé une coopérative pour nourrir les oiseaux de passage, afin qu’ils puissent continuer leur migration, soit 6 tonnes de maïs  et 10 tonnes de poissons par jour qui sont apportées dans les réserves où les grues cendrées et les pélicans peuvent se reposer.

On estime à un demi-milliard le nombre d’oiseaux qui transitent pendant leur migration.

Culture

Pour la 1ère fois un film israélien inaugurera l’ouverture du 34ème Festival du film de Haifa, le 21ème film d’Avi Nesher, « l’Autre Histoire », drame humain d’une société complexe où les personnages très sensibles représentent une famille perturbée vivant la repentance religieuse de leur fille.

Santé

– Candida est une levure qu’on trouve dans nos organismes et qui exploite leur fonctionnement anormal pour se développer et nuire. La plupart des gens auront une infection fongique au moins une fois dans leur vie, que ce soit dans la peau, le système digestif ou les organes génitaux. Candida prolifère du fait du vieillissement et de l’usage exagéré d’antibiotiques, qui nuit à l’immunité. Une équipe menée par l’Assistant-Pr Boaz Mizrahi et son étudiant Maayan Lupton, et le Dr Ayelet Orbach de la Facultré de Biotechnologie et d’Ingénierie agroalimentaire du Technion a traité Candida en utilisant la bactérie Bacillus subtilis, qui produit et sécrète naturellement des substances inhibant sa croissance, alors que la bactérie a tendance à être en compétition avec la Candida dans des zones de croissance communes, autour des racines des plantes dans la nature par exemple. Pr Mizrahi : « Notre premier défi était de développer un système de transport qui permettait une application des bactéries vivantes sur la lésion infectée sans dégrader leur capacité à se développer et à sécréter leurs substances thérapeutiques sur la zone cible … Nous avons mis au point un gel qui prend une forme liquide dans le réfrigérateur et à température ambiante. Sa forme liquide permet au gel de pénétrer une couche plus profonde de la peau, là où le champignon se trouve … le gel durcit, car il contient des substances nutritives, une sorte de panier de nourriture ou d’usine qui assure que les bactéries restent en vie et produisent des molécules détruisant la Candida ». Il pense que « sa petite usine » pourra être utilisée à l’avenir pour traiter nombre de pathologies, y compris la psoriasis, l’acné, une variété d’inflammations et même le cancer.

– Une équipe d’oncologues israéliens travaillant au « Beth Israel Deaconess Medical Center » de Harvard a trouvé un moyen de détecter chez les patients le risque accru de développement de l’un des cancers les plus dangereux, le cancer du rein, 5 ans avant le diagnostic clinique.David Mueller chercheur : « Ce travail est un grand pas en avant, car KIM-1, une protéine présente dans le sang, est le seul biomarqueur qui a montré de manière prospective la distinction entre les personnes ayant un risque élevé ou faible de développer un cancer du rein»,

– Pr Ron Beloosesky, directeur de l’Unité Prénatale de la Division d’Obstétrique et Gynécologie à l’Hôpital Rambam, en coopération avec le Technion

a découvert que les propriétés anti-oxydantes et anti- inflammatoires de la grenade riche en polyphénols pouvaient réduire les risques de naissance prématurée et les dommages conséquents au cerveau des fœtus.

Sources: IsraelValley, SiliconWadi, … —               contribution: Albert SOUED


  • -

La technologie révolutionnaire israélienne fait tourner les têtes au CES 2019.

Category : Non classé

Près de trois douzaines de startups israéliennes rejoignent cette semaine des milliers d’entreprises du monde entier à Las Vegas pour participer à la conférence annuelle CES (International Consumer Electronics Show), où de nouvelles technologies et capacités révolutionnaires sont régulièrement dévoilées.

Vingt-deux entreprises israéliennes font partie de la délégation officielle israélienne à la conférence qui se déroule du 8 au 11 janvier, organisée par le ministère israélien de l’économie et de l’industrie et l’Institut israélien des exportations. De nombreuses autres start-up israéliennes, spécialisées dans des domaines tels que la robotique, la conduite autonome et Big Data, participent également à l’événement, que ce soit individuellement, en tant qu’exposants ou en tant que membres d’autres délégations.
– Lumen, une startup israélienne fondée en 2014 qui a développé un appareil respiratoire unique qui suit le métabolisme pour une meilleure nutrition et une meilleure santé générale.

– Nanoscent, une société basée à Haïfa, spécialisée dans la technologie de reconnaissance des odeurs, développe une puce de détection et une plateforme d’IA. Sa première application de reconnaissance d’odeurs était destinée à la ” reconnaissance “, c’est-à-dire à la prédiction d’une probabilité d’appariement en fonction de l’odeur de la peau.

– NFT Inc, une société israélienne qui développe un véhicule électrique autonome à décollage et atterrissage verticaux (eVTOL) qui fonctionnerait comme une voiture et un avion pour deux à quatre passagers.

– Superb Reality Ltd, une startup fondée en 2015 qui a développé des solutions logicielles de contrôle gestuel et de suivi de mouvement pour les lunettes et téléphones AR et VR.

– Syte ai, une startup basée également à Tel Aviv qui “combine la reconnaissance d’objets, l’intelligence artificielle et l’apprentissage automatique” pour que les images et les vidéos deviennent instantanément commercialisables.

– TriEye, une start-up fondée en 2016 qui ” développe une technologie pour maintenir la sécurité des véhicules intelligents et autonomes dans des conditions météorologiques défavorables et une faible visibilité “. Sa conception semi-conductrice utilise une technologie en instance de brevet qui permet la production de caméras infrarouges à ondes courtes pour une fraction de leur coût actuel.”

– Waycare, une société fondée en 2016 à Palo Alto, avec des bureaux à Tel Aviv qui utilise l’intelligence artificielle et l’analyse prédictive pour optimiser la gestion proactive du trafic. Il a récemment fait la une des journaux pour aider la ville de Las Vegas à améliorer la sécurité routière et à réduire de quelque 17 % le nombre d’accidents de la route sur un tronçon de l’une de ses autoroutes les plus fréquentées.
– Engie, une startup basée à Tel Aviv fondée en 2014 qui a développé une application qui suit l’état des voitures et diagnostique les dysfonctionnements.

– C2A Security, une société de cybersécurité basée à Jérusalem qui combine la sécurité des grands systèmes, l’intelligence artificielle, l’apprentissage machine et la sécurité matérielle et logicielle pour développer des solutions pour les véhicules connectés.

– Mobileye, acquise par Intel pour plus de 15 milliards de dollars, un leader mondial dans le développement de la vision et l’analyse de données pour les systèmes avancés d’aide à la conduite traditionnelle et autonome. Cette technologie ” réduit les risques d’accidents de la circulation, sauve des vies et a le potentiel de révolutionner l’expérience de conduite en permettant une conduite autonome, ” selon Mobileye.

– Temi, la société israélienne à l’origine du premier robot d’IA intelligent, mobile et personnel au monde. Temi a récemment réuni un financement de 21 millions de dollars. Les utilisateurs peuvent contrôler le Temi depuis n’importe quel endroit dans le monde via l’application et commander différentes actions, de l’accueil des clients dans un hôtel ou un restaurant à l’assistance médicale aux personnes âgées. La société devrait lancer officiellement ses ventes au CES 2019.

– Vayyar Imaging, la startup israélienne qui a développé une technologie révolutionnaire permettant de “voir” à travers les objets et même les liquides, pour délivrer des images 3D, avec de nombreuses applications. Cette technologie est utilisée dans tous les secteurs de l’industrie, notamment l’automobile, la construction, l’agriculture, les maisons intelligentes, la robotique et les soins médicaux. L’entreprise affirme qu’elle ” présentera des capacités inédites ” au CES 2019.

Source : nocamels.com


  • -

Media Israel Live

Category : Non classé

a new application on google playstore , on all media israeli , tv , radio , news , info , without publicité , פרסום.

Media israel live is your one-stop app for news, features, live coverage , tv live ,radio live infos live – on Israel, the Middle East and the Jewish world. Stay up to date with events and analyses.Also available in Hebrew , french ,english.
include , translator ,hebrew , english, french and yiddish
and finally games.

media israel live link :https://play.google.com/store/apps/details?id=com.jjteban114.MediaIsraelLive&hl=fr


POUR SMARTPHONE ANDROID
Ecoutez les radios jewish americaines USA et israeliennes en direct live.

MediaIsraelLive : nouvelle appli pour Android Radios israëliennes et françaises
(les 3 principales de la communautés françaises, Paris, Lyon, Marseille RCJ, RJL, RMJ) Traducteur fr/hébreux fr/anglais etc...et inversement,
Infos en continu dans 3 langues
Tout cela sur l'appli MediaIsraelLive que vous pouvez télécharger ici :
donnez votre avis et mettez des étoiles merci

Ecoutez les radios françaises et israeliennes en direct live.

archives