Category Archives: Non classé

  • -

Tsedek-Info d’Israël mars-avril 2020

Category : Non classé

Distinctions & performances

– Alon Leviev, 17 ans, a remporté la médaille d’or au Championnat du monde Junior de Ju-Jitsu, dans la catégorie des moins de 55 kg et dans l’Emirat du Golfe

– La délégation israélienne, dont 3 frères Gordon, a remporté 14 médailles au tournoi de boxe thaïlandais, au Championnat d’Europe de la Fédération internationale IFMA-EMF, à Minsk, Belarus, réunissant 35 pays et 349 athlètes en compétition.

– La start-up TriEye, dont la technologie de détection infrarouge à ondes courtes permet la vision par mauvais temps et la nuit, a remporté deux prix aux CES Innovation Awards

– Fondée à Modiin en 2014 par Dor Abuhatzeira, Sagie Blonder, Raviv Raz et Ariel Avitan et employant près de 70 personnes, Percepto a développé un drone nominé pour le prix international de l’innovation technologique en matière de sécurité « Security & Fire Excellence Awards ».

– Le Network Cloud de DriveNets, éditeur israélien de logiciels de réseautage, fondé par Ido Susan et Hillel Kobrinsky, a remporté le  « Prix de l’innovation – Vendeur »  lors de la 2ème édition des World Communications Awards 2019, à Londres.

– Des élèves de la « Megiddo Regional High School » ont remporté une médaille d’argent à la « FIRST Global Challenge Robotics Olympics Competition » à Dubaï, Emirats Arabes Unis, réunissant 119 pays. Les équipes ont été mises au défi de mettre au point des robots qui collectent les déchets des océans et assurent la protection de l’environnement. Les scores étaient basés sur le nombre d’objets que les robots ont pu ramasser dans l’arène de compétition. Fondé en 1989 par l’entrepreneur Dean Cayman, FIRST vise à rapprocher les enfants et les jeunes des sciences et de la technologie, par le biais de compétitions entre robots construits par des enfants et des adolescents.

–  C’est pour une photo d’un ours polaire curieux et regardant à travers un appareil photographique à Spitzberg, en Norvège, que le photographe Roy Glitz s’est vu décerner le prix d’Excellence au concours international de photographie Siena en Italie.

– Yulia Sachkov 21 ans, de Haïfa, a remporté une médaille d’or aux championnats du monde de kickboxing féminin de la catégorie des moins de 52 kg qui se sont déroulés en Bosnie.

– Israël a été classé 35ème sur 190 pays dans le rapport « Ease of Doing Business » de la Banque mondiale. Le rapport évalue les réglementations qui renforcent ou limitent l’activité commerciale des petites et moyennes entreprises. Israël a gagné 14 places en un an grâce à l’amélioration de la réglementation en matière de création d’entreprise, d’obtention de crédit, de paiement d’impôts et de commerce transfrontalier.

– Selon le Jerusalem Post, la personnalité juive la plus influente dans le Monde est l’ex-chef du Mossad Yossi Cohen, 58 ans. Il a transformé l’agence et en a fait une organisation qui prend d’énormes risques, en changeant la face de l’Histoire. En seconde place, ont trouve David Friedman, ambassadeur des Etats-Unis en Israël, pour sa proximité avec Donald Trump et son influence sur la politique pro-israélienne du président américain. Le 1er ministre Netanyahou ne vient qu’en 3ème position.

– 9 inventions israéliennes dans les 100 meilleures  du « TIME Magazine » 2019
– Tel Aviv nommée meilleure destination de vacances pour 2020 par British Airways

High Tech

– HydrantTech a développé un dispositif intelligent pour les bouches d’incendie qui alerte les autorités en cas de fuite, de vol d’eau ou de tentative malveillante de pénétration dans une source d’approvisionnement en eau.
– Chakratec a développé une technologie de recharge ultrarapide de batterie alimentée par des volants d’inertie. Connu depuis l’antiquité, ce système de stockage de l’énergie cinétique a été adapté pour permettre de recharger la batterie d’un véhicule électrique avec une puissance de charge supérieure à celle que peut fournir le réseau, à partir d’une borne. Une première borne pilote, d’une puissance de 100 kW, a été installée à Prague. Par rapport à un stockage par batterie chimique, l’avantage du volant d’inertie est qu’il permet de réaliser environ 200.000 cycles de charge et de décharge rapide, sans perte de capacité, ce qui correspond à une durée de vie d’environ 20 ans. Ilan Ben-David, le co-fondateur explique: « C’est comme la chasse d’eau d’un WC. Quand vous tirez la chasse, le réservoir se vide rapidement avec un fort débit. Ensuite il se remplit lentement et ce n‘est que lorsqu’il est plein que vous pouvez tirer la chasse à nouveau». 

– La distraction au volant est responsable de 80 % de tous les accidents de la route et de 25 % des accidents mortels. Eyesight Technologies a développé des technologies « DriverSense » et « FleetSense » pour améliorer la vision en toute situation, notamment des solutions pour détecter la distraction du conducteur à la suite de l’utilisation du téléphone portable et du tabagisme,  qui s’ajoutent aux capacités de détection des distractions et de la somnolence. David Tolub, PDG : « Il n’y a pas de plus grande distraction et de plus grand danger sur la route aujourd’hui que les téléphones portables. Le conducteur moyen ne se rend pas compte que regarder son téléphone est six fois plus susceptible de provoquer un accident que de conduire sous l’influence de l’alcool ». 

– Alice est le nom donné à l’avion tout électrique à neuf places qu’Israel Startup Eviation Aircraft a créé au début de cette année. Alice a trois moteurs électriques sur sa queue et un sur le bout de chaque aile. Avec une seule charge, la batterie de 3 500 kg d’Alice peut transporter sur 1000 km, à 3300 m, avec une vitesse de croisière de 420 km/h. Yaara Dror, vice-président : « La croyance selon laquelle l’avion coûte cher et est inefficace sur de courtes distances va changer radicalement »

– Basée à Tel Aviv, Hi Auto a été fondée en 2019 par Roy Baharav, PDG, Eyal Shapira et Zohar Zisapel pour développer une reconnaissance vocale en milieu bruyant et divers, notamment un véhicule, en séparant sa voix et en bloquant tout autre bruit ou voix à l’intérieur et à l’extérieur du véhicule. Basé sur un logiciel d’apprentissage approfondi le système combine l’utilisation d’un microphone placé devant la personne ciblée et d’une caméra qui suit ses lèvres. Roy Baharav, PDG et co-fondateur de Hi Auto : « De l’achat de billets de train, en passant par le contrôle de la navigation, la commande d’une voiture ou le changement de voie, la reconnaissance vocale devient la méthode de choix pour contrôler les appareils… Notre approche audiovisuelle est capable de se concentrer sur le haut-parleur et d’éliminer tous les bruits environnants comme si le haut-parleur parlait d’une salle d’enregistrement »

– OrCam a développé « MyEye », un dispositif, discret et élégant, pour aveugles et malvoyants, comprenant un boîtier relié par un câble à une petite caméra dotée d’un écouteur à fixer sur n’importe quelle monture. Une fois en place, MyEye va naturellement suivre la position de la tête et déclencher une action par simple mouvement de la main, du doigt (identifié comme un curseur) ou d’une pression sur le boîtier. Ainsi, il va être capable de lire un texte en entier, ou un paragraphe particulier, décoder un code-barres, mieux, reconnaître un visage. Après un apprentissage de quelques gestes de base pour contrôler l’appareil, l’utilisateur pourra, en parfaite autonomie, lire n’importe quel livre, magazine ou plaque de rue; reconnaître, pour peu qu’on puisse regarder par la fenêtre, une personne qui frappe à la porte; reconnaître des couleurs, mais aussi des billets de banque; donner l’heure rien qu’en faisant le geste d’une personne qui consulte sa montre.( Prix: de 3 000 à 4 000 euros)

Agriculture

– Mendi Falk, le directeur de « Green in the City », un projet de culture hydroponique dans le centre-ville de Tel Aviv : « Avec la culture hydroponique, la laitue est récoltée seulement 15 minutes plus tôt. Elle a un goût différent ». Falk dirige sa ferme de 100 mètres carré, sur le toit du centre commercial Dizengoff de Tel Aviv, avec seulement trois heures de travail et 120 watts par semaine. Sa ferme fournit les légumes à feuilles pour les deux restaurants et le marché fermier du Centre. Les légumes poussent tout en flottant dans un mélange spécial d’eau et d’engrais. Falk se concentre sur les légumes à feuilles, car ils ont le cycle de vie le plus court, mais fait aussi pousser des fraises, des tomates, des oignons, des herbes, des concombres, du chou frisé, et même de la papaye. Le système de culture hydroponique n’utilise pas de pesticides. Les engrais ajoutés à l’eau contiennent des composants comme de l’ail et de la nicotine pour conjurer les insectes nuisibles, et sont certifiés biologiques.

Archéologie

– Dr. Racheli Sarig, de l’École de médecine dentaire et du Centre Dan David pour l’Etude de l’histoire humaine de l’Université de Tel-Aviv, en collaboration avec le Dr. Omri Barzilai de l’Autorité des antiquités d’Israël (IAI), a découvert six dents humaines provenant d’un homo sapiens et d’un homme du Neandertal, dans la grotte de Manot en Galilée. L’étude révèle que les humains ont immigré d’Afrique vers le Levant, il y a 40 000 ans, et ouvre une ère nouvelle dans la connaissance du développement de la culture de la région. Pr. Hershkowitz : « Les dents de la grotte de Manot revêtent une importance cruciale, car jusqu’à présent nous n’avions pas trouvé de restes humains de cette période en Israël, ce qui représentait une lacune importante dans nos connaissances. Cette étude raconte pour la première fois l’histoire d’une population responsable de l’une des révolutions culturelles les plus importantes de l’histoire de l’humanité“.

– Selon une étude sous la direction des Pr. Ran Barkai et Avi Gopher du Département d’archéologie de l’Université de Tel-Aviv, les hommes préhistoriques conservaient la moelle osseuse dans des os entiers recouverts de peau pour la consommer jusqu’à 9 semaines plus tard. L’étude, réalisée sur des os de daim provenant de la grotte de Qesem, à côté de Rosh HaAyin, constitue la preuve la plus ancienne de la conservation de la nourriture par les premiers hommes. Pr. Barkai : « On peut dire que les occupants de la grotte de Qesem ont été les premiers hommes au monde à utiliser les os de daims comme boîte de conserve … Nous pensons que cette capacité, de même que la plus ancienne utilisation du rôtissage de la viandedont les traces ont également été découvertes dans la grotte, constitue une réponse à un changement important qui s’est produit il ya 420 000 ans dans la région: la disparition des éléphantsqui constituaient jusque là la seule source de graisse et de viande pour les premiers hommes. Lorsque ceux-ci ont disparu, les hommes ont du chercher d’autres solutions et produire une nourriture suffisamment riche et de qualité, à partir d’animaux beaucoup plus petits, en particulier les daims ».

– Une importante étude archéologique, dirigée par le Pr. Erez Ben Yosef du Département d’archéologie et de l’Ancien Orient de l’Université de Tel-Aviv, révèle l’histoire de l’émergence du Royaume biblique d’Edom à travers une analyse minutieuse des résidus de l’industrie du cuivre dans la Vallée de l’Arava. Le cuivre était utilisé dans l’Antiquité pour fabriquer des outils et des armes. Sa production impliquait un processus complexe, nécessitant différents niveaux d’expertise: l’artisan devait construire un four de dimensions très spécifiques, l’alimenter avec une quantité précise d’oxygène et de charbon, le maintenir à une température d’au moins 1200°, et ajouter dans le chaudron un mélange complexe de minéraux. Pr. Erez Ben Yosef : « Nos conclusions vont dans le sens du récit biblique, selon lequel il existait un royaume dans cette région … avant qu’un roi ne règne sur les fils d’Israël – voir Genèse 34/31. Les preuves que nous avons trouvées de l’industrie du cuivre dans l’Arava ne peuvent être attribuées qu’à un royaume centralisé et hiérarchisé, c’est-à-dire à cet Edom biblique … Nous avons montré une soudaine standardisation des scories, de la région de Feynan en Jordanie à la vallée de Timna en Israël, c’est-à-dire simultanément sur une superficie d’environ 2 000 km2, qui s’est produite exactement à la période de l’intervention égyptienne du pharaon Shishak dans la région, dans la seconde moitié du 10ème siècle avant notre ère»

– Sous la direction du Dr Scott Stripling, une équipe de 200 archéologues et volontaires a découvert,  lors de fouilles à Shiloh, un morceau des quatre coins d’un ancien autel, décrit dans le livre Les Rois (1 Rois 2/28). Le groupe avait découvert dans le passé plusieurs jarres à col (pithoi), utilisées pour des offrandes de céréales et de fruits, à l’intérieur de salles de stockage. Le groupe a aussi découvert un gobelet ou un calice rituel, lié à un usage religieux, ainsi qu’une  grenade en céramique, mesurant entre 3 et 5 cm, avec des crochets pour la suspendre, en tant que motif religieux.

– Grâce à la technologie laser LiDAR, l’équipe du Dr Lin a découvert à Acre des tunnels cachés utilisés pour le transport de l’or et de trésors vers la forteresse des Templiers pendant les Croisades. Les scanners ont aussi trouvé un poste de garde. Dr Lin: « Les tunnels cachés des Templiers serpentaient sous les rues et les Templiers ont secrètement transporté de l’or à la forteresse d’Acre, sa tour au trésor ».

– Une église byzantine de 1500 ans d’âge avec de superbes mosaïques a été découverte par l’IAI à Beit Shemesh. L’édifice a été baptisé “église du glorieux martyr“, d’après la figure à laquelle l’Eglise était consacrée selon une inscription. L’Eglise a une grande salle centrale flanquée de deux nefs. Plusieurs parties de l’Eglise ont encore des sols en mosaïque spectaculaire, avec des décorations imaginatives et inspirées de la nature, comme des feuilles, des fleurs et des oiseaux, dont un aigle, symbole de l’empire byzantin. Les fouilles ont également mis a jour un bassin baptismal, en forme de croix.

 

Révélations

Le saviez-vous ? – 250 entreprises développent des technologies et des équipements hydrauliques et le pays exporte 2,4 milliards $/an dans ce domaine. Plus de 180 nouvelles entreprises opèrent dans le traitement de l’eau et des eaux usées, de l’irrigation, des systèmes d’approvisionnement en eau, de la gestion des réseaux de distribution d’eau, des technologies de dessalement et de la détection de la qualité de l’eau.

Le saviez-vous ? 12000 étudiants étrangers étudient dans le pays, dont la moitié pour un seul semestre.

Inventions et découvertes

– Un nouveau scanner a été développé par le Prof. Edith Marom de la Faculté de Médecine de l’Université de Tel-Aviv, en collaboration avec le Dr. Arnaldo Mayer de l’Hôpital Sheba Tel-Hashomer. Il permet un rayonnement inférieur de 96% aux normes connues, sans réduction de la qualité de l’image.  Sa technologie est basée sur l’intelligence artificielle, en particulier sur un nouvel algorithme de pointe qui permet à la fois un “débruitage” puissant de l’image et la préservation de ses détails. Il réduit ainsi le niveau de rayonnement, sans compromettre la capacité des médecins à fournir un diagnostic précis.

– Les chercheurs du Technion ont mis au point une technologie de production d’hydrogène propre, peu coûteuse et sûre qui améliore l’efficacité de la production d’hydrogène de 98,7% ! Selon Pr Avner Rothschild de la Faculté des sciences des matériaux et du génie et le Pr Gideon Grader de la Faculté de génie chimique, le procédé de fractionnement de l’eau E-TAC pourrait révolutionner la production d’hydrogène en faisant appel à des énergies propres et renouvelables telles que l’énergie solaire ou éolienne. A la première étape, la cathode produit de l’hydrogène et l’anode modifie la composition chimique sans produire d’oxygène. A la deuxième étape, la cathode est passive tandis que l’anode produit de l’oxygène. À la fin de la deuxième étape, l’anode revient à son état initial et le cycle recommence. Les chercheurs ont créé la start-up H2Pro, pour diffuser cette technologie sur le plan commercial.

– Les chercheurs de l’Université Bar Ilan combinent les ondes sonores et lumineuses dans des puces de silicium pour créer un nouveau type de traitement du signal. La capacité des circuits intégrés électroniques a été encore étendue avec l’introduction de la photonique pour la génération, le guidage et la détection de la lumière. Ensemble, l’électronique et la photonique supportent des systèmes complets de communication et de traitement des données, le tout sur une puce. Mais les signaux électriques et optiques ne peuvent pas réaliser certaines opérations parce qu’ils vont trop vite. Selon le professeur Avi Zadok, de la Faculté de génie et de l’Institut de nanotechnologie et de matériaux avancés de l’Université Bar-Ilan, il est parfois préférable de se déplacer lentement. “L’acoustique est une dimension manquante dans les puces de silicium parce que l’acoustique peut accomplir des tâches spécifiques qui sont difficiles à réaliser avec l’électronique et l’optique seules. Pour la première fois, nous avons ajouté cette dimension à la plate-forme photonique standard en silicium. Le concept combine la communication et la bande passante offertes par la lumière avec le traitement sélectif des ondes sonores

– Les serveurs sont responsables d’environ 2 % des émissions mondiales de carbone, comme c’est le cas pour le trafic aérien mondial, et de 3 % de la consommation mondiale d’électricité – un taux plus élevé que la consommation totale d’électricité du Royaume-Uni. Le stockage d’informations basé sur l’ADN pourrait réduire sensiblement ces émissions carbone et cette consommation d’électricité. Sous la direction de Pr Zohar Yakhini de la faculté d’informatique de Technion, les chercheurs du Technion à Haïfa et du Centre interdisciplinaire (CID) à Herzliya ont optimisé le processus nécessaire au stockage des informations numériques sur l’ADN. Ils ont réussi à stocker de l’information avec une densité de plus de 10 pétaoctets, soit dix millions de gigaoctets, en un seul gramme, tout en améliorant considérablement le processus d’écriture. A titre d’exemple, toutes les informations sur YouTube sont stockées dans une seule cuillère à café.

Problèmes de société

La pauvreté reste un obstacle majeur dans le développement d’Israël. Malgré une économie en croissance constante et un taux de chômage inférieur à 5%, Israël reste un des pays développés souffrant de la plus importante fracture sociale. Le spectre de la pauvreté et du déclassement inquiète un quart des Israéliens, qui redoutent d’en être un jour victimes, en particulier quand ils s’approchent de l’âge de la retraite. Plus de 70% d’entre eux estiment que la responsabilité de la lutte contre la pauvreté incombe au gouvernement et la considèrent comme un enjeu prioritaire.

Environnement

– Tel-Aviv fait partie des 20 villes les plus vertes au monde. la banque de données « Treepedia » du MIT a recensé un nombre important d’espaces verts et 260 000 arbres.

– Des chercheurs de l’Université Ben-Gourion (BGU) et du Technion de Haïfa ont mis au point des coraux imprimés en 3D qui peuvent aider à protéger les récifs coralliens de la dégradation due au changement climatique, aux causes naturelles et à l’activité humaine. Les chercheurs ont constaté que, dans certains cas, les poissons préféraient les coraux artificiels aux coraux naturels. Pr. Nadav Shashar : « Nous avons été surpris de découvrir que la couleur avait de l’importance. Les humains ne tiennent pas compte des couleurs extérieures d’une maison lorsqu’ils décident d’en acheter une, peut-être parce qu’ils peuvent la repeindre. Les poissons, par contre, ont indiqué que la couleur de leur nouvelle maison potentielle était un facteur déterminant. Les espèces de poissons qui peuvent voir les couleurs ont montré une nette préférence pour les abris colorés plutôt que les abris ternes »

Culture

L’humour juif fait rire avec des histoires à double sens, qu’on ne comprend qu’à moitié. Cet humour s’applique probablement au film Mossad, concentré d’autodérision. Elag Peleg, président fondateur de Daroma Productions : «L’histoire est bâtie autour d’agents du Mossad, mais aussi de la CIA, qui essaient de sauver le monde. C’est une parodie qui permet de rire d’un sujet sérieux. Notre film propose aussi un autre point de vue sur le militarisme israélien»

Santé

– Une étude réalisée sous la direction du Prof. Rina Rosin-Arbesfeld du Département de microbiologie et d’immunologie clinique de la Faculté de médecine de l’Université de Tel-Aviv, en collaboration avec le Dr. Revital Kariv de l’Institut de gastroentérologie de l’hôpital Ichilov à Tel-Aviv, a révélé qu’un simple antibiotique généralement utilisé contre les bactéries intestinales est capable de faire disparaitre les polypes précancéreux du côlon.

– Les femmes qui souffrent de vaginose bactérienne (BV) – une infection vaginale malodorante qui les expose à un risque de maladies sexuellement transmissibles, qui altère leur estime de soi et peut entraîner des problèmes relationnels ou une infertilité – peuvent guérir.

Des chercheurs du centre médical de l’Université Hadassa et de l’Institut Weizmann ont mis au point la première greffe d’écoulement vaginal, connue sous le nom de transplantation de microbiome vaginal. Microbiome est le nom de la composition de tous les microbes, tels que les bactéries, les champignons, les protozoaires et les virus, qui vivent dans le corps humain pour équilibrer notre santé. Dr. Debra Goldman-Wohl :« L’approche consiste à transplanter un microbiome vaginal prélevé chez des donneurs en bonne santé chez des receveurs atteints d’une BV insoluble, dans le but de remplacer le microbiome qui induit la maladie par un mélange normal de bactéries qui inverseront les symptômes de la maladie »

– Betalin Therapeutics Ltd est une entreprise de biotechnologie développant un micro-pancréas endocrinien (EMP) pour traiter le diabète. Le micro-pancréas est produit à l’aide d’un échafaudage biologique exclusif combiné à des îlots pancréatiques de source humaine contenant des cellules bêta. Ce premier micro-pancréas d’ingénierie utilise du tissu de poumon de porc et des cellules sécrétant de l’insuline. L’objectif est de remplacer l’insulinothérapie, en fournissant à l’organisme un moyen naturel de mesurer et de réguler les niveaux de sucre dans le sang. Jacob Ben-Arie, PDG : « Le pancréas est unique en ce sens qu’il fonctionne comme un organe complet et autonome, et non comme une cellule unique, et peut donc être situé n’importe où dans le corps. L’EMP est une immense avancée pour le traitement du diabète de type 1 et 2, et a le potentiel d’améliorer la vie de millions de personnes »

Internet

La célèbre application de rencontres juive JSwipe avec plus d’un million d’utilisateurs à travers le monde, a publié mercredi son «JSwipe Love Study 2019».


  • -

Traducteur Arameen Français

Category : Non classé

pour vos études du talmud et de guemara un traducteur qui vous aidera à traduire l’araméen vers le français.
plus de 3000 mots enregistrés et plus de 200 abréviations
payant 1euros mais sans publicité

https://play.google.com/store/apps/details?id=com.jjteban114.TraducteurArameenFrancais


  • -

application “Country Radio” 28 radios free online

Category : Non classé

Meilleurs musiques country qui amènent joies ,réconforts et remontent le morale.
Kickin’ Country,Radio country live,country 108,Country one ,Nashville fm ,classic country,
CMR Nashville,Radio Country CA,Today’s Hot Country,CountryMusic24,Country Station,
Radio Teddyboy’s,Country line,Radio Plaisir Country,Radio Free Texas,America’s Country
Best Net Radio Country,Country Now,Eagle Country,Miled Music ,The Ranch ,KATM cat Country ,Texas Country ,WideLine,Clarus Country .

Telecharger ici : https://play.google.com/store/apps/details?id=com.jjteban114.Country_Radio


  • -

Tsedek-Info d’Israël n° 139 Janvier-février 2020

Category : Non classé

Distinctions & performances

– Le judoka Sagi Muki est entré dans l’histoire mercredi en devenant le premier Israélien à remporter la médaille d’or au Championnat du Monde de Judo au Japon, en battant son adversaire belge Matthias Casse.

– Aux Olympiades internationales d’informatique à Baku en Azerbaïdjan, l’équipe d’Israël remporte 4 médailles, deux d’argent et deux de bronze : Noam Gutterman, du lycée ORT à Kiryat Motzkin et Almog Wald du lycée Ehad HaAm de Petakh Tikva ont remporté des médailles d’argent, Itay Yehuda, de Ganei Tikva, et Roee Sinai, de Kfar Oranim, chacun une médaille de bronze.

– Noah Leibowitz, juif japonais de 12 ans, a remporté la médaille d’or au Championnat japonais de lutte.

– Une équipe de lycéens israéliens a remporté six médailles à l’Olympiade internationale de mathématiques à Bath au Royaume-Uni. Ido Karshon a remporté une médaille d’or; Lior Hadassi, Shvo Regavim et Roee Sinai ont chacun rapporté une médaille d’argent; et Shahar Friedman et Itay Yehuda ont décroché des médailles de bronze

– L’équipe nationale de basketball des moins de 20 ans a remporté le championnat d’Europe à Tel Aviv pour la 2ème année consécutive, dominant l’Espagne. Deni Avdija, le meilleur marqueu pendant le tournoi, a inscrit 23 points sur 92.

High Tech

– Fondé en 2009 et basé à Césarée, CardiacSense a développé un appareil porté au poignet, pour la détection continue de l’arythmie cardiaque et la surveillance de la pression artérielle non gonflante. «CardiacSense aurait mis au point une montre qui peut avertir d’un arrêt cardiaque avant qu’il ne se produise». L’appareil utilise la surveillance par électrocardiographie (ECG) et la photopléthysmographie (PPG), une technique optique qui détecte les modifications du volume sanguin, pour suivre l’état des patients et l’envoyer directement à leur médecin en temps réel.

– Réalisée par la plateforme de recherche généalogique en ligne « MyHeritage », une étude a examiné des échantillons d’ADN anonymes envoyés volontairement par 1,8 million de personnes d’une centaine de pays. L’étude a montré que la Hongrie a le pourcentage le plus élevé de citoyens d’origine juive ashkénaze, en dehors d’Israël, soit 7,6%. Plus de 130 000 d’entre eux sont d’origine juive à 50 %. Fondée en 2003 en Israël par l’entrepreneur Gilad Japhet, en plus de son service de tests génétiques, « MyHeritage » permet à plus de 100 millions d’utilisateurs de créer des arbres généalogiques et d’effectuer des recherches dans plus de neuf milliards de dossiers historiques pour leurs parents. 

– Neurolief a mis au point un casque électronique ajustable non invasif, qui utilise la stimulation nerveuse pour contrôler la douleur et la réduire d’environ 80%. Porté en visière sur le front, il stimule six branches nerveuses du cerveau qui régulent la douleur et l’humeur. Chacune des électrodes du neuro-modulateur peut être réglée individuellement. Shmouel Shany, président : « Nous ne nous adressons pas aux personnes dont les symptômes peuvent être atténués par la prise d’un simple antalgique, mais ciblons les patients dans l’obligation de prendre régulièrement des médicaments très forts »

– NFT Inc, créée en 2015 par Guy Kaplinsky et son épouse Maki, à Netanya, a développé un véhicule volant, appelé Asaka (oiseau en japonais), équipé de 14 hélices et ailes repliables, extraites avant le décollage. La voiture a une largeur de 2 m et une envergure de 12 m, ailes entièrement relevées. Elle nécessit une voie de décollage de 20 à 30 mètres seulement et peut transporter trois personnes sur une distance de 550 km à une vitesse comprise entre 160 km/h et 240 km/h. Bien qu’électrique, le véhicule aura besoin d’un moteur à essence pour recharger ses batteries. Guy Kaplinsky : «Notre objectif principal, après la sécurité, c’est de réduire les coûts en utilisant des composants disponibles dans le commerce et parvenir à un prix de vente inférieur à 200 000$ » –

Agriculture et élevage

Des chercheurs, sous la direction du Pr. Udi Qimron et des Dr. Ido Yosef et Motti Gerlic de la Faculté de médecine de l’Université de Tel-Aviv, ont mis au point une méthode génétique révolutionnaire permettant de fixer le sexe fœtal avec une certitude pouvant atteindre 100%. Cette technologie serait utile dans l’élevage de bétail ou de poules pondeuses, où la préférence pour les femelles est totale, et économisera une grande souffrance animale en évitant la naissance de mâles non désirés.

Archéologie

– Des chercheurs de l’Université de Tel Aviv, sous la direction du Dr Flavia Venditti et du Pr Ran Barkai du Département d’Archéologie et des cultures anciennes du Proche-Orient, ont trouvé comment de fines lames vieilles de 500 000 ans, trouvées à proximité du kibboutz Revadim, aidaient l’homme à tuer efficacement et à dévorer les éléphants

– En se rendant à son travail, un résident d’Araba, dans le nord, a découvert les vestiges d’une implantation cananéenne jusqu’alors inconnue, soit une lame de poignard en bronze vieille de 4 500 ans, ainsi qu’un lot de récipients en poterie intacts, notamment des vases de cérémonie. Selon Nir Distelfeld de l’AIA (Autorité des Antiquités), les artefacts d’une grotte funéraire – qui contenaient le plus probablement des offrandes de type alimentaire – accompagnaient l’occupant du tombeau sur son chemin vers l’au-delà.

– Parmi les milliers de morceaux du parchemin retrouvés dans des caves situées au-dessus de la mer Morte, celui que l’on connait sous le nom de Rouleau du Temple s’est distingué pour sa forme, sa couleur et un texte en assez bon état, en comparaison au reste des Rouleaux de la mer Morte. Tous les rouleaux ont été écrits sur des peaux d’animaux desquelles on avait retiré les poils, et que l’on avait affinées et séchées. Mesurant 8 mètres de long et ayant épaisseur de seulement 0,1 mm, le Rouleau du Temple a reçu, lui, une couche supplémentaire d’un matériel inorganique, afin d’achever le processus de conservation. Le texte est écrit sur une couche inorganique de couleur claire, composée de sels étrangers, sur la partie interne de la peau, et non sur la partie externe, comme pour les autres rouleaux. L’étude a été réalisée par des chercheurs de l’Institut Weizmann de Science de Rehovot. Pr. Jonathan Ben-Dov, chef du projet : « Je ne suis pas surpris le moins du monde d’apprendre qu’une partie des rouleaux n’a pas été réalisée dans la région de la mer Morte. Il aurait été naïf d’imaginer qu’ils avaient tous été conçus ici »
Rappelons qu’au total, 900 manuscrits et 50 000 fragments ont été découverts dans 11 caves à proximité de l’ancien site de Qoumram.
– L’archéologue Eli Shoukron de l’AAI a déclaré qu’un sceau vieux de 2 600 ans portant le nom « Adoniyahou Asher Al HaBayit » (Adoniyahou par nomination de la Chambre) a été découvert près du mur occidental. Ayant 1 cm de large et datant du 7ème s. avant notre ère, il a été utilisé par décrire le ministre le plus ancien servant sous les rois de Judée ou Israël pour signer des documents. « C’est la première fois que ce type de découverte archéologique a lieu à Jérusalem… Le terme biblique’Asher Al HaBayit’ était la position ministérielle la plus élevée pendant les règnes des rois de Judée et d’Israël, c’est sans doute d’une grande importance »- Doron Spielman, vice-président de la Fondation City of David, qui exploite le site : « Cette petite bulle a une signification immense pour des milliards de personnes dans le monde entier… il y a trois personnes avec le nom Adoniyahou dans la Bible, le plus célèbre étant le fils du roi David, comme mentionné dans le Livre des Rois ».

– L’inscription Moabite nouvellement déchiffrée sur un autel cylindrique en pierre d’il y a 3000 ans, trouvé sur le site biblique d’Atarot (Khirbat Ataruz) en Jordanie, peut être la première utilisation du mot « Hébreux » écrit. Il s’agit de sept lignes de texte en deux inscriptions distinctes sur un autel cylindrique de 50 cm de haut et 18,5 cm de diamètre utilisé pour brûler de l’encens. Cet autel a été découvert à l’intérieur d’un modeste sanctuaire et l’inscription représente un chaînon manquant entre la stèle de Mesha et les textes moabites ultérieurs, tels que l’autel à encens de Khirbet Mudineyah. Selon Michael Langlois, épigraphe et historien, « les autels d’encens de cette époque sont courants, mais peu sont inscrits, ce qui rend cette découverte encore plus intéressante… L’écriture de cette inscription est différente de celle de la stèle de Mesha, et de moindre qualité. L’autel n’est pas censé être une impressionnante stèle de victoire comme la stèle de Mesha, et les scribes sont moins habiles, mais cette inscription est néanmoins d’une grande valeur pour mieux comprendre la culture, l’histoire, la langue et la religion de ces peuples anciens »

– Les archéologues du mont Sion et de la Vieille Ville de Jérusalem ont découvert des pointes de flèches antiques, un bijou rare en or, des lampes et des tessons de poterie coincés sous une couche de cendres. Les chercheurs estiment qu’il s’agit d’une preuve de la conquête babylonienne de la ville il y a 2 600 ans. Ces trouvailles seraient une preuve tangible des pillages dont étaient victimes les Juifs dans la Jérusalem antique.                                      La combinaison d’une couche de cendres truffée d’artefacts, mêlés à des têtes de flèches et à un ornement très particulier suggèrent que la maison a été détruite, dévastée.

– Les restes d’une mystérieuse ville juive peuplée des décennies avant la destruction du Premier Temple ont été découverts sur un site sur route 38 près de Beit Shemesh. Des fragments de figurines de femmes et d’animaux et une statue en pierre du dieu égyptien Bas sont des preuves du culte de l’idole que le peuple juif pratiquait à l’époque. Ceci corrobore le récit de la Bible après la destruction du Premier Temple. Après la destruction de la Judée par Sennashérib, le roi juste Ezkadiyah continua à gouverner depuis Jérusalem, mais quand il mourut, son fils maléfique Menashé qui n’avait que 12 ans prit le pouvoir. Il  était aussi inégalé dans sa méchanceté que son père l’avait été dans sa droiture. Il construisit des temples et des autels pour les adorateurs d’idoles, fit entrer une idole dans le Temple, fit tuer son propre grand-père – le prophète Isaïe – et déforma les bases de la pensée et de la tradition juives. Le peuple juif fut jeté dans un abîme d’anarchie et d’immoralité. (voir l’exposition “Chemins d’Israël dans le royaume de Juda” au Musée des Terres de la Bible à Jérusalem)

– Sous la houlette de Pr Amnon Ben-Tor et le Dr Shlomit Bachar de l’Université hébraïque, Les fouilles archéologiques au parc national de Tel Hatzor ont révélé de magnifiques escaliers de plus 3 500 ans dans un palais en Galilée. La largeur des marches de l’escalier est d’environ 4,5 mètres et se compose de dalles de basalte. Jusqu’à présent, 7 marches ont été découvertes. Pr Ben-Tor :”L’escalier est unique et impressionnant, ce qui implique la magnificence de l’intérieur du palais“- En outre, deux statues égyptiennes ont été découvertes. L’une d’entre elles est le fragment de sphinx du roi égyptien Micrinus, qui a dirigé l’Egypte vers 2500 ans avant notre ère – la plus grande statue royale égyptienne jamais découverte au Levant. Le second est un fragment de la statue d’un responsable égyptien appelée Neb Fu, qui a fonctionné en Égypte pendant le “Royaume du milieu” du 18ème au 19ème siècle avant notre ère, à une époque où Hazor n’était pas encore là. C’est la plus grande sculpture égyptienne privée découverte dans le Levant à partir du deuxième millénaire avant notre ère.

Révélations

Le saviez-vous ? Selon une étude de l’Université de Haïfa, ceux qui ont été exposés aux événements traumatisants de l’Holocauste développent la démence à un taux 1,21 fois plus élevé que ceux qui ne l’ont pas fait.

Le saviez-vous ? Selon une étude de l’Université Ben-Gourion du Néguev et de l’Université hébraïque de Jérusalem, des bébés d’à peine six mois affichent des préférences pour les personnages qui ont été des victimes intimidées, plutôt que des personnahes neutres. Mais les nourrissons sont moins attirés par ceux qui sont en détresse sans raison apparente.

Le saviez-vous ? Les chercheurs du Technion ont mis en évidence qu’un matelas pouvait libérer plusieurs composés organiques dangereux pour la santé. L’inhalation de composés tels que l’acétaldéhyde, le formaldéhyde et le benzène par les nourrissons et les jeunes enfants, qui passent près de la moitié du temps dans leur environnement de sommeil, pouvait inquiéter, et il est conseillé d’aérer régulièrement sa maison.

Défense

– Une technologie développée par Skylock permet de prendre le contrôle de drones hostiles, de les faire atterrir n’importe où, ou de les réutiliser contre un ennemi. Asaf Lebovitz, chef de produit : “Le système que nous avons développé peut détecter des drones hostiles jusqu’à une distance de 3,5 km et prendre le contrôle d’environ 200 drones en même temps“.

– DSRaider a développé une trottinette électrique EZRaider HD4 spécialement destinée aux militaires. Ces véhicules tactiques serviront lors des patrouilles en ville ou lors d’opérations de contrôle aux frontières du pays. Voir https://www.israelvalley.com/2019/08/cnouveau-la-trottinette-fabriquee-par-lisraelien-dsraider-destinee-a-larmee/

– Le véhicule blindé de combat avancé (AFV) Carmel, évolue. Guy Hasson, chef des blindés : “Nous avons achevé aujourd’hui un long processus au cours duquel, avec le Corps blindé et les forces terrestres, nous avons défini nos besoins opérationnels pour le champ de bataille de l’avenir “. Le nouveau concept repose sur des capacités de manœuvre autonome et automatique, l’intelligence artificielle, la propulsion hybride entre autres.

Inventions et découvertes

– Roni Ash et Dolev Ofri, ont mis au point une application pour aider les malvoyants et les aveugles. Elle leur permet de traverser la rue en toute sécurité, à un feu de signalisation. Elle reconnaît le feu et informe l’utilisateur de sa couleur. L’utilisateur pointe alors la caméra du téléphone dans la direction souhaitée, sans une nécessité de  précision. L’application l’informe s’il est possible de traverser. Cette appli est le résultat d’un projet final de premier cycle dans le Laboratoire de traitement des signaux et des images(SIPL) de la Faculté de génie électrique Viterbi, dirigé par Pr David Malah et l’ingénieur de laboratoire Nimrod Peleg.

Notre corps dispose d’un mécanisme en quatre étapes pour guérir les plaies : arrêt du saignement, inflammation, guérison et reconstitution de la peau. Chez les diabétiques, le processus est stoppé au niveau de l’inflammation, en raison du dérèglement de nombreuses cellules qui empêchent le collagène de reconstruire la base du tissu sain. Roman Nudelman  de l’Université de Tel-Aviv fabrique un bandage pour plaies diabétiques à base de chair de méduse. Le rôle principal du nouveau pansement est de prendre les protéines qui décomposent le collagène dans la plaie et de les attirer dans le bandage, afin que le corps puisse poursuivre son processus de guérison – Pr.Richter : « Nous n’utilisons que le corps, ou cloche de la méduse, en la débarrassant de la partie vénéneuse »

– Des chercheurs sous la direction des Pr. David Elad du Département de génie biomédical de la Faculté d’ingénierie de l’Université de Tel-Aviv, et Ariel Jaffa de l’Ecole de médecine de l’Université sont parvenus à développer en laboratoire des tissus organiques d’utérus qui reproduisent la structure et l’activité de l’utérus féminin. Pr. Elad : « Il est impossible de réaliser des études sur l’utérus humain pendant la grossesse en raison de limitations éthiques et techniques, et les études sur les animaux dans ce domaine ne sont pas représentatives. Disposer d’un utérus artificiel biologique, élaboré à partir de cellules humaines nous aidera à mieux comprendre le début de la vie humaine et à améliorer les chances de grossesse des femmes »- La paroi utérine est constituée de trois couches : la couche interne ou endomètre, muqueuse expulsée pendant les règles, le myomètre, couche musculaire qui provoque les contractions de l’utérus et le périmètre, gaine séreuse qui entoure l’utérus et sécrète un liquide lubrifiant. Pour les besoins de l’étude, les chercheurs ont prélevé des cellules humaines de l’endomètre et des muscles lisses de l’utérus et les ont cultivées par couches en laboratoire, suivant une méthode permettant de manipuler leur structure. En parallèle, les chercheurs ont fabriqué des vaisseaux sanguins capables de fournir de l’oxygène et des nutriments à ce tissu pour maintenir le développement de l’embryon. Lors de la prochaine phase de l’expérience, ils prévoient d’imprimer ce modèle d’utérus sur une imprimante tridimensionnelle et d’y implanter des cellules embryonnaires pour vérifier si elles peuvent réussir à s’y enraciner.

– Les fractures causées par une blessure ont la capacité de se réparer d’elles-mêmes. Mais la régénération peut être compromise par des conditions cliniques complexes nécessitant un traitement additionnel et souvent invasif. La cicatrisation peut être entravée par de gros défauts osseux résultant du vieillissement, d’infections, de résections tumorales, de traumatismes et d’anomalies squelettiques. Fondée en 2008 par Pr. Avinoam Kaduri, la société de biotechnologie Bonus BioGroup, basée à Haïfa, a développé une technologie qui aide à la guérison osseuse et donne des résultats cliniques prometteurs.  BonoFill, la méthode de culture d’une greffe osseuse tridimensionnelle à haute densité, nécessite l’isolement d’un type unique de cellule du tissu avec la capacité de repeuplement. À partir de cette cellule, un nouvel os est développé dans un bioréacteur de laboratoire imitant le micro-environnement physiologique de l’organisme. En deux semaines, un os vivant et viable s’est développé et peut être réimplanté dans le patient.

Problèmes de société

Le nombre d’Israéliens quittant le pays est en baisse depuis 2003, après deux années de forte émigration pendant le pic de la deuxième Intifada de 2001 à 2002. Depuis 2002, l’émigration a chuté de 48 %, passant d’un sommet de 27 300 émigrants en 2002 à 14 300 en 2017 (dont 71% juifs). Néanmoins, le solde migratoire reste négatif de 5 800 israéliens en 2017, mais il est en diminution continue.

Environnement

2 milliards de tonnes de déchets solides municipaux sont produits chaque année dans le monde. De plus, 40%des déchets des maisons, des entreprises, de l’agriculture, des hôpitaux et de l’industrie ne sont pas collectés ou traités. Les décharges comptent parmi les plus importantes sources anthropiques d’émissions de méthane, en raison de la décomposition anaérobie des matières organiques. UBQ a inventé un système de recyclage des déchets qui transforme les déchets en minuscules granules utilisables pour la fabrication de plastique et réduit les émissions de monoxyde de carbone durant la production. selon Hudson Technologies (HDSN), la production d’un kg de matériau UBQ ou « pellets » permet d’économiser 11,7 kg d’émissions d’équivalent dioxyde de carbone et une valeur de compensation industrielle totale de 14,5 kg. Les « pellets » peuvent être utilisés pour fabriquer des tuyaux, des bacs, des palettes, des boîtes et des pots de fleurs. UBQ prévoit à terme de créer des matériaux de construction et même des chaussées pour les routes. Jack “Tato” Bigio, co-fondateur, président- directeur général : “L’approche zéro déchet est l’une des solutions les plus rapides, les moins chères et les plus efficaces pour réduire les émissions tout en accélérant la transition vers une économie circulaire

Culture

– Issues d’une famille juive yéménite les soeurs Haim (Tair, Liron et Tagel) ont grandi dans une maison construite en plein désert, à la frontière israélo-jordanienne, par leur père architecte écolo et leur mère thérapeute holistique. Avec leurs grands-parents, elles chantent des « piyyoutim », des poèmes liturgiques en hébreu et en araméen. Aux cérémonies de henné, elles apprennent aussi les chants traditionnels arabes des femmes yéménites illettrées, « des textes directs, simples et impertinents, créés dans l’instant, de manière intuitive, un peu comme le rap ». Devenues musicienne, architecte et graphiste, elles créent en 2010 leurs premières chansons, qu’elles publient sur YouTube. Leur premier titre « Habib Galbi », (aimé de mon cœur) est tout de suite devenu un tube dans le monde arabe et aujourd’hui elles cartonnent sur tous les réseaux, sous le nom de « Aywa » (oui), prises pour des Arabes. Le 2ème album « Bayti fi rassi » (ma maison est dans ma tête) traite du statut des réfugiés qui repartent de zéro dans un nouveau pays.

– Les séries israéliennes explosent à l’international, dans leur version originale ou dans leur remake. Rappelons que « Hatoufim », a connu la gloire grâce à son remake américain, « Homeland ». Au festival lillois « Séries Mania », deux séries sont révélées aux professionnels : « Just for Today » et « Asylum City », après le sacre de « On the Spectrum », grand prix du jury en 2018. « Canneseries » a remis le prix d’interprétation au comédien israélien Reshef Levi pour la série qu’il co-écrit également, « Nehama ». La prochaines série sur laquelle il faut miser est « Magpie »  

Santé

– Une étude menée par Enosh  « The Israeli Mental Health Association », portant sur 500 adolescents et 500 parents d’adolescents, montre que 73% des enfants âgés de 13 à 18 ans (78% adolescentes et 66% adolescents) déclarent avoir connu un problème ou une crise de santé mentale. Près du tiers des répondants (32 %) ont dit avoir eu des problèmes de santé mentale à au moins trois occasions distinctes. L’enquête a révélé que la volonté de recourir à l’aide d’un professionnel, soit 12% des adolescents, était plus élevée chez les 13-14 ans que chez les 15-18 ans, et plus élevée chez les répondants laïcs que chez les adolescents religieux. Ce professionnel est de préférence un psychologue pour 48%, un membre de l’école pour 34% et le médecin de famille pour 17%.

– Environ 20 à 40% des patients atteints d’un cancer du poumon, du sein ou d’un mélanome développent des métastases cérébrales, pour lesquelles aucun traitement actuel n’est inefficace. L’ablation chirurgicale des tumeurs agressives est généralement essentielle, mais la période qui précède immédiatement l’opération, de même que celle qui lui fait suite nécessitent l’arrêt momentané de tout traitement par chimiothérapie ou radiothérapie, créant un potentiel élevé de formation et de progression rapide des métastases mortelles. L’équipe du Prof. Ben-Eliyahu, en collaboration avec le Dr Lior Mayo de l’Ecole des neurosciences de l’UTA, a montré qu’une injection intraveineuse de CpG-C, stimulateur immunologique à base d’ADN synthétique, réduit le développement des métastases cérébrales au cours de cette période. Administré de cette manière, le médicament franchit la barrière hémato-encéphalique activant la microglie, cellules immunitaires du système nerveux central, et éradique les cellules tumorales envahissantes 

– Une équipe de chercheurs de l’Université Ben Gurion du Néguev (BGU) en Israël vient de montrer que le Mankai (Wolffia globosa) présente un potentiel considérable en tant que super-aliment pour contrôler l’impact glycémique après la consommation de glucides. Les lentilles d’eau (ou Mankai) sont consommées depuis des siècles en Asie du Sud-Est (Thaïlande, Laos, Vietnam) sous forme de «boulettes de viande végétale». Elles ont une teneur élevée en protéines, soit plus de 45% de la matière sèche. Elles présentent le profil protéique complet des œufs, elles contiennent neuf acides aminés essentiels et six acides aminés conditionnels (glutamine, proline, sérine, glycine, tyrosine et cystéine). Le Mankai est très riche en polyphénols, des acides phénoliques et des flavonoïdes (y compris les catéchines), des fibres alimentaires, des minéraux (fer et zinc), de la vitamine A, le complexe de vitamines B et B12, ce qui se retrouve rarement parmi les plantes.
– Des chercheurs de l’Université de Tel-Aviv, sous la direction des Pr. Carmit Levy et Tamar Golan du Département de génétique humaine et biochimie de la Faculté de médecine, ont découvert que le facteur qui transforme le mélanome en tumeur maligne envahissante sont les cellules graisseuses de la peau. Selon eux, cette découverte peut servir de base au développement de médicaments d’un nouveau type destinés à freiner la propagation du cancer de la peau. Pr. Carmit Levy : “Le cancer de la peau de type mélanome commence comme une protubérance sur la couche externe de la peau, l’épiderme, et peut être éliminé à ses débuts sans aucun dommage supplémentaire. Cependant, à un moment donné, il mue, s’éveille et commence à envoyer des cellules cancéreuses vers la couche interne de la peau, le derme. De là, les cellules pénètrent dans le sang, migrent vers les organes vitaux et se transforment en métastases mortelles. Nous avons cherché à vérifier comment se déroule cette transformation dangereuse des cellules de mélanome“.

 – Des chercheurs de l’Université de Tel-Aviv, sous la direction du Dr. Lihi Adler-Abramovich de l’École de médecine dentaire et du Centre de nanotechnologie, en collaboration avec le Pr. Ehud Gazit et la doctorante Lee Schnaider du Département de microbiologie moléculaire et biotechnologie, ont développé un matériau susceptible d’améliorer considérablement la qualité des amalgames dentaires en leur incorporant des nanostructures antibactériennes permettant de réduire et même de prévenir l’inflammation et les caries récurrentes, et d’éviter les traitements de racine et extractions. Le nouveau matériau composite est une substance résistante, blanche et esthétique, qui associe des propriétés mécaniques et optiques de haute qualité à une importante capacité de destruction des bactéries. Dr. Lihi Adler-Abramovich : “La simplicité du bloc de construction antibactérien, ainsi que son faible coût, sa facilité d’intégration dans les matériaux existant et sa biocompatibilité, rendent cette approche facile à mettre en œuvre en vue du développement d’une résine antibactérienne améliorée disponible en clinique”

– Des chercheurs de l’Institut de Science Weizmann d’Israël ont déclaré avoir développé un algorithme capable de prédire l’apparition des maladies bactériennes comme la tuberculose. Noa Bossel Ben Moshe : « L’algorithme que nous avons développé est capable d’identifier chaque cellule immunitaire sanguine et comment elle réagit à une infection ». Quand des cellules immunitaires et des bactéries se rencontrent, il peut y avoir plusieurs scénarios : le système immunitaire peut tuer les bactéries, les bactéries peuvent l’emporter sur les défenses du système immunitaire, ou, dans le cas de maladies comme la tuberculose, les bactéries peuvent rester dormantes pendant des années, causant parfois une maladie à un stade tardif ou restant parfois en hibernation pour de bon. Dès le départ, dans les 24-48 heures après l’infection, l’interaction entre les cellules immunitaires et les bactéries peut déterminer si la personne va développer une maladie véritable ou non.


  • -

Dictionary aramaic to english

Category : Non classé

for your gemara studies a dictionary that will help you Aramaic to english.
more than 1000 registered words and more than 200 abbreviations.

https://play.google.com/store/apps/details?id=com.jjteban114.DictionaryArameenEnglish


  • -

Vous ne savez plus où vous avez garé votre 🚗 voiture ??

Category : Non classé

Vous ne savez plus où vous avez garé votre 🚗 voiture ??
✅ Nouvelle Application gratuite : pour vous aider à la retrouver !
Cliquez ici 👇👇👇👇
https://play.google.com/store/apps/details…


  • -

Tsedek-Info d’Israël n° 138 nov-dec 2019

Category : Non classé

Distinctions & performances

– Drew Gulak a remporté le championnat de catch WWE Cruiserweight (World Wrestling Entertainment)

– Linoy Ashram remporte 2 médailles d’or, après une médaille d’argent, aux championnats d’Europe de gymnastique à Minsk.

– Selon le « Ranking of the Centres of Science 2019 » de la firme d’ingénierie RS Components, Tel-Aviv se classe au 2ème rang de l’indice mondial des capitales scientifiques. RS Components a analysé chaque pays dans 4 domaines différents: nombre d’articles de recherche scientifique publiés, nombre de brevets enregistrés, % du PIB consacré à la recherche et au développement et nombre de chercheurs pour 1 000 habitants.

– Le pays compte aujourd’hui plus de 7.000 start-up pour un peu moins de 9 millions d’habitants, soit une start-up pour 1.300 habitants.

– Au championnat d’Europe d’escrime à Dusseldorf, Youval-Shalom Freilich, 24 ans, a battu en finale l’Italien Andrea Santarelli, devenant champion d’Europe dans sa catégorie.

– Or Shatil, 8 ans, a pris la 2ème place au Championnat d’échecs scolaire européen, à Mamia, Roumanie, en battant Ismayilova Khanim, originaire d’Azerbaïdjan.

– Le Mossad remporte l’Israel Security Prize pour sa mission relative à l’opération clandestine menée dans les entrepôts de Téhéran, contenant les dossiers sur le nucléaire et leur rapatriement.

– L’équipe de l’Olympiade asiatique de physique a remporté trois médailles – d’or, d’argent et de bronze – ainsi qu’un prix du mérite lors de la compétition en Australie.

High Tech

– La startup REE créée à Tel Aviv par Daniel Barel et Avishay Sardes, a dévoilé à l’expo TechCrunch Mobility, à San Jose (Californie), un nouveau design pour les véhicules électriques, dans lequel tous les composants classiques de la voiture – le moteur, le système de direction, les freins et la suspension – sont placés sous le capot des roues. Le  châssis du véhicule est complètement plat, comme un skateboard. Il est donc plus polyvalent et libère 67% d’espace. Ce dessin permet de réduire le poids de 33%, qualité essentielle pour le succès des véhicules électriques. Il permet aussi aux constructeurs d’utiliser le même châssis pour différents types de carrosseries. Daniel Barel, CEO de REE : « Ce niveau d’efficacité aide le processus d’électrification, réduit la charge sur les batteries et assure une plus longue durée de vie de l’énergie dans le véhicule… Chez REE, nous croyons que pour accélérer la révolution automobile, nous devions réinventer la roue ».

– Au cours de sa vie, une femme dépense plus de 45 000 euros en maquillage et passe quatre mois à l’appliquer. La startup Mirrori de Haifa a développé un « assistant beauté » reposant sur une intelligence artificielle, capable de donner des conseils personnalisés, selon les traits du visage et les produits de beauté utilisés. Mira Awwad-Khreish, PDG : « Il est essentiel de savoir utiliser les produits, autrement on ne s’en sert pas » – Cet « assistant beauté » dispense des conseils et offre des tutoriels personnalisés aux utilisateur, via leur smartphone.

– La start-up StoreDot a développé une batterie capable de recharger un scooter électrique en cinq minutes. Doron Myersdorf, directeur : « L’efficacité supérieure de la batterie StoreDot vient du fait qu’on a remplacé le graphite par des matériaux comme l’étain, le germanium et le silicium, en combinaison avec des composés organiques ». Basée à Herzliya, StoreDot a également développé précédemment des téléphones mobiles à chargement rapide.

Tourisme & transport

– Alors que l’année 2018 a connu un record de fréquentation avec plus de 4 millions de touristes, soit +17% par rapport à 2017, (dont 346 000 Français), lors des premiers mois de 2019, on compte une progression de 10%. Ces visiteurs ont généré 5,2 milliards d’euros de recettes.

– Ilan Ramon est le nouvel aéroport international à 18 kilomètres de la station balnéaire d’Eilat. Le terminal est conçu pour accueillir quelque 2 millions de passagers/an et sa capacité devrait être portée, vers 2030, à 4,2 millions.

– L’aéroport Ben Gourion va s’étendre. Estimé à 3 milliards de shekels, le projet va permettre de rajouter environ 80 000 m2 d’espace au sol et jusqu’à 90 nouveaux comptoirs d’enregistrement, mais aussi quatre tapis supplémentaires pour recevoir les bagages

Archéologie

– Yosef Garfinkel de l’Université hébraïque de Jérusalem et Saar Ganor de l’Autorité des Antiquités d’Israël (AAI) croient avoir découvert la ville philistine biblique de Ziklag, près de Kiryat Gat. Ziklag est un nom philistin donné à la ville par une population étrangère d’immigrants venant de la mer Egée. Ziklag est mentionné plusieurs fois dans la Bible, en relation avec David (dans 1Samuel et 2Samuel). Selon le récit biblique, Achish, roi de Gat, permit à David de trouver refuge à Ziklag, tout en fuyant le roi Saul ; et de là David partit aussi pour être oint roi à Hébron. Selon les Écritures, Ziklag fut aussi le théâtre d’un événement dramatique, dans lequel les Amalécites, nomades du désert, attaquèrent et incendièrent la ville en emmenant femmes et enfants captifs.                                                                             Les fouilles se poursuivent depuis sept saisons sur de grandes surfaces découvertes de 1 000 m2. Des preuves d’un peuplement de l’époque philistine y ont été trouvées, datant de – 12/11ème siècle, avec des structures de pierre massives et spacieuses, caractéristiques des philistins, ainsi que des dépôts de fondation, y compris des bols et une lampe à huile – des offrandes placées sous les planchers des bâtiments, pour assurer une construction solide…

Au-dessus des vestiges de la ville philistine se trouvait une implantation rurale datant de l’époque du roi David, du début de -10ème s. Près d’une centaine de pots et cruches ont été trouvés dans les différentes pièces. On a trouvé des cruches et des bols décorés dans le style connu sous le nom de “rouge lissé et poli à la main“, typique de l’époque du roi David. Ces récipients sont identiques à ceux que l’on trouve dans la ville judéenne fortifiée contemporaine de Khirbet Quefaya – identifiée comme la Sha’arayim biblique – sur les contreforts de la Judée. Les deux sites – Ziklag et Sha’arayim – sont situés à la frontière ouest du royaume. Ils sont tous deux perchés au sommet de collines surplombant les routes principales qui passent entre le Pays des Philistins et la Judée : Khirbet Quefaya dans la vallée d’Elah est assise en face de Gath la Philistine, et Khirbet a-Ra’i, est assise en face d’Ashkelon. Cette description est reprise dans la complainte du roi David, où il pleure la mort du roi Saül et de Jonathan dans leur bataille contre les Philistins : “Ne le dites pas à Gath, ne le publiez pas dans les rues d’Ashkelon

– Pr Jodi Magness a découvert une mosaïque du 5ème s. dans la synagogue d’un ancien village galiléen, Huqoq, montrant un groupe d’éléphants de guerre. C’est la première fois qu’on découvre une scène non biblique dans une synagogue. Huqoq, situé au nord-ouest de la mer de Galilée, est mentionné comme ville frontière de la tribu de Naphtali, dans le livre de Josué, mais c’était un village agricole juif à la fin de l’époque romaine et byzantine. Autres mosaïques trouvées : Samson mettant le feu aux champs des Philistins à l’aide de renards, Samson portant les portes de Gaza. Jodi Magnes : « L’archéologie nous apprend qu’en fait, le judaïsme était beaucoup plus diversifié que ce que nous aurions pu prévoir, rien qu’en lisant la littérature rabbinique »

– Une tour de guet datant de l’époque du Royaume de Juda (- 8ème s.) sous le règne du roi Ezéchias, a été découverte lors de fouilles par des soldats de Tsahal, en collaboration avec l’Autorité Israélienne des Antiquités (AIA), sur une base de parachutistes, dans le sud du pays. La tour a été construite en pierres pesant environ 8 tonnes, sur un site élevé pour servir de point d’observation de Hébron, de la plaine de Judée et des environs d’Ashkelon. Sa hauteur atteint aujourd’hui environ 2 mètres, alors que les dimensions dans l’Antiquité sont estimées à 5 m. Sa’ar Ganor et Valdik Lifshitz, directeurs des fouilles : « Au temps du 1er Temple, le royaume de Juda construisit une série de tours et de forteresses pour communiquer, avertir, signaler, et transmettre des messages et des renseignements de terrain, à l’aide de balises de fumée allumées le jour et des balises de feu, la nuit ». Une des ostracons ou lettres sur argile découvertes à Tel Lachish fournit des preuves: “Que Dieu fasse que mon seigneur entende aujourd’hui même la bonne nouvelle… On saura alors que nous observons les signaux du feu de Lakish, selon le code que mon seigneur nous a donné, car nous ne voyons pas Azéka

– Après 32 ans de fouilles dans l’ancienne ville de Bethsaïda, dans le Parc du Jourdain sur le plateau du Golan, Pr Rami Arav archéologue en chef a découvert une porte de la ville datant de l’époque du roi David, –11/10ème s. La porte découverte fait partie de la ville biblique de Zer, nom en usage à l’époque du Premier Temple. Josué 19/35 : “Les villes fortifiées étaient Ziddim, Zer, Hammath, Rakkath, Kinneret“- Le nom Bethsaïda apparaît à l’époque du 2ème Temple. De nombreux archéologues intéressés par le sujet indiquent la possibilité que Bethsaïda ne fasse pas partie du royaume israélite, mais plutôt araméen. Dans les limites de Bethsaïde, on a découvert une stèle de pierre portant l’image du dieu lune, en forme de taureau, remontant à – 11ème s. Ce monument fait partie de 7 autres pierres tombales similaires trouvées, du sud de la Turquie à l’Égypte. Deux pierres ont été trouvées à Bethsaïda.                                             Pr Rami Arav : « Zer/Bethsaïda est un exemple unique de capitale, disponible pour la recherche archéologique, car il n’y a eu aucune perturbation sur ce site » – La taille, la richesse et les fortifications impressionnantes indiquent que Zer était une ville importante. Les archéologues y ont trouvé des pièces de monnaie, des perles, des cruches et des clés de maison, ainsi qu’un bouclier qui appartenait à un soldat romain. La découverte la plus importante est une pièce de monnaie datée de — 35, qui a été frappée à Acre, à l’occasion de l’arrivée de Cléopâtre et Marc Antoine. Il n’existe que 12 pièces de ce type. L’ancien village de pêcheurs est mentionné plusieurs fois dans le Nouveau Testament et Jésus y aurait vécu. Ceci explique le nombre impressionnant de pèlerins évangéliques qui visitent les lieux.

– Dans l’Antiquité, la bière était un ingrédient important dans l’alimentation quotidienne. Dr Ronen Hazan et Michael Klutstein, microbiologistes de l’École de médecine dentaire de l’Université hébraïque de Jérusalem (HUJI), et Dr Yitzhak Paz de la AIA ont ressuscité la levure d’anciennes cruches à bière pour recréer une bière de qualité, vieille de 5 000 ans. L’équipe a examiné les colonies de levures qui se sont formées et se sont installées dans les nano-pores de la poterie. Ces jarres remontent au règne du pharaon égyptien Narmer (environ  – 3000 ), du roi araméen Hazaël (- 800 ) et du prophète hébreu Néhémie (- 400 ) qui, selon la Bible, gouvernait la Judée sous le règne de la Perse. Dr Hazan : « La plus grande merveille ici est que les colonies de levures ont survécu dans la poterie pendant des milliers d’années, attendant juste d’être excavées et cultivées. Cette ancienne levure nous a permis de créer une bière qui nous permet de connaître le goût des anciennes bières philistines et égyptiennes »

– Il y a environ 400 000 ans, des membres d’une nation de la fin du Paléolithique, vivant dans une grotte à proximité de Tel Aviv, ont mis au point des moyens innovants pour recycler leurs outils, leur permettant ainsi d’utiliser toutes les ressources naturelles à leur disposition, et garantissant leur développement pendant les 200 000 ans suivants. Pr Ran Barkai de l’Université de Tel Aviv : « 10% ou plus de tous les outils de la cave Qesem étaient modifiés et réutilisés dans le but de permettre aux gens de couper plus efficacement la viande, les tubercules et d’autres produits extraits sur le site ». Flavia Venditti, principal auteur de l’étude : « Nous avons réalisé des analyses microscopiques et chimiques pour découvrir que ces petits outils tranchants recyclés étaient spécifiquement produits pour le traitement des ressources animales comme la viande, la peau, la graisse et les os… Nous avons également trouvé des preuves d’exploitation des plantes et des tubercules, ce qui démontre qu’ils faisaient partie du régime et de la subsistance des hominidés…  les 609 fragments recyclés ont été conçus pour réaliser des tâches bien déterminées avant les procédures de taille. La capacité de ces habitants de la grotte à anticiper leurs besoins et à diversifier leurs outils en conséquence démontre un haut niveau de complexité cognitive »- Ces hominidés représentent un stade de l’évolution humaine entre l’Homo erectus et le Néandertal, qui ont dû inventer de nouveaux types d’outils et de nouvelles techniques de chasse pour survivre.

Révélations

Le saviez-vous ? Sivan Ya’ari a fondé « Innovation Africa » (http://innoafrica.org/phone/projects.html ) pour apporter l’énergie solaire, l’eau et la technologie agricole dans plus de 250 villages africains, dans 10 pays.

Le saviez-vous ?  Les ballons ont provoqué plus de 2 000 incendies entraînant la destruction de plus de 3500 ha, dont 2400 ha de réserves naturelles et de forêts.

Le saviez-vous ?  Selon une étude de Pew qui compare la prière et la richesse, 27% des citoyens seulement prient tous les jours, alors que dans un pays moyen 49% prient tous les jours et 55% aux Etats-Unis !

Le saviez-vous ?  Le nombre de pathologies avec issue fatale dues à une mauvaise alimentation est passé de 255 décès pour 100 000 habitants en 1992 à 89 en 2017, grâce à l’abondance de salades, de légumes et de fruits dans la nourriture.

Défense

– Développées par les services techniques de Tsahal, les jumelles « Ma’ayan » indiquent par des signes en couleurs la localisation exacte des ennemis. Elles différencient également, de jour comme de nuit, le type d’ennemis, hommes ou matériel, en mouvement ou stationnaire. Elles différencient aussi les forces militaires des populations civiles et enregistrent, en temps réel, les nouvelles cibles transmises, au cours des combats, par les unités du Renseignement. « Ma’ayan » autorise des tirs rapides et précis, évitant au maximum les dommages collatéraux ou des tirs erronés.

–  Raphael Advanced Defense Systems Ltd a dévoilé le système de ciblage de précision LITENING G5 ainsi que le système radar SAR unique d’Elta. Le système d’éclairage de Rafael est un pod électro-optique pour la navigation, la localisation et le guidage de munitions guidées, pour différents types d’avions de combat. Le système radar est un pod électro-optique pour l’observation et la collecte de renseignements en temps réel. Yuval Miller, premier vice-président: « Il s’agit d’une nouvelle capacité qui représente un bond en avant important pour les systèmes aéroportés. La combinaison des technologies nous permet d’apporter une réponse de haute qualité aux situations quotidiennes et nocturnes, par tous les temps ».

 – Sharon de-Beer, PDG de Gahat : « La prochaine génération de guerre sera composée de plus de robots et de moins de soldats »- Le robot Gahat est un véhicule tout-terrain amphibie, à 4 ou 8 roues, équipé d’une mitrailleuse de 7,62 mm, qui fait partie du système Pitbull de General Robotics, et pouvant porter jusqu’à 1,3 t d’équipements.

– DOGO est un robot de combat tactique portable produit par General Robotics. Il possède un pistolet Glock 9 mm. qui est inséré dans le véhicule avant son déploiement. Il est petit et pèse environ 10 kg. Il peut être mis dans un sac à dos pour aider les unités antiterroristes à éviter les tirs amis et à réduire le nombre de victimes, en laissant le robot entrer en premier sur les lieux.

– Le système de contrôle de tir SMASH 2000 a été développé par Smart Shooter, utilisant des technologies innovantes pour aider les forces armées et les autres agences de sécurité à neutraliser avec précision les cibles en mouvement, notamment les drones ou des ballons incendiaires ou munis d’explosifs. Dr Abraham Mazor, vice-président du développement : 

« Depuis que les drones sont devenus une menace très grave partout dans le monde, nous avons commencé à penser à la façon dont nous pourrions utiliser le système contre les drones … Les solutions de contrôle des incendies de Smart Shooter sont conçus pour donner aux soldats et aux forces de l’ordre un avantage tactique décisif dans presque tous les scénarios opérationnels, maximisant ainsi l’efficacité et la léthalité de la force tout au long d’un engagement »

– Israel’s Aerospace Industries Ltd. (IAI) a développé T-Heron un drone de 180 kg de capacité de charge, doté des technologies les plus avancées destinées aux missions tactiques sur le champ de bataille. Le système aérien sans pilote (UAS) résiste aux conditions météorologiques extrêmes,  offrant un haut niveau de sécurité et de fiabilité de vol. Son moteur Rotax lui permet de voler à une altitude maximale de 8 000 m et d’atteindre une vitesse de 200 km/h, avec une autonomie de 40 h.

Inventions et découvertes

– Un nouveau gilet pour chiens, mis au point par Dr Oren Shriki, Yoav Golan et Ben Serota de l’Université Ben Gourion, permet aux utilisateurs de transmettre des communications et des ordres à leurs chiens grâce à la technologie « haptique ». La technologie haptique simule les sens du toucher et du mouvement, par le biais de vibrations, améliorant ainsi la commande à distance d’un appareil ou, dans ce cas, d’un animal. Elle est utile dans les situations où l’utilisateur n’est pas directement capable d’interagir avec des objets physiques ou de les sentir. Le gilet modifié contient quatre petits moteurs vibrants placés sur le dos et les côtés du chien, pouvant être utilisés pour entraîner ou diriger le chien, afin qu’il réagisse aux différentes vibrations transmises par télécommande sans fil. Le manipulateur est capable de déclencher différentes commandes en contrôlant le moteur engagé et la durée des vibrations. Pr Amir Shapiro, directeur du laboratoire de robotique du département de génie mécanique de l’Université Ben-Gourion : « Nos résultats de recherche ont montré que les chiens répondaient à ces signaux vibro-tactiles aussi bien, voire mieux, que les commandes vocales »

– Shlomi Voro, PDG de Lir-ot, est un physicien possédant des dizaines de brevets dans le domaine de la physique quantique. Il a créé Lir-ot en 2017, après avoir créé la société de conception et de développement de prototypes Vorotec : « Dans la nature, vous avez des insectes qui naviguent d’une manière spécifique, et nous copions cela pour permettre aux véhicules autonomes de voir … Nous avons été inspirés par les têtes d’abeilles, leur intelligence artificielle, leur réseau neuronal, leur taille, la précision de la navigation et la façon dont elles voient le monde à travers leurs cinq yeux – deux pour la vision et trois pour la navigation ». Basé sur l’intelligence artificielle 5D, l’imageur de vision permet de localiser avec précision une voiture, un navire, un avion ou toute autre application robotique autonome en mouvement, partout sur la planète. Naviguant en utilisant seulement la lumière naturelle et identifiant rapidement le vrai nord, le système ne dépend pas des réseaux de communication extérieure, tels que le GPS ou tout autre moyen de communication radio.

– Une équipe dirigée par Pr Itzhak Mizrahi du Département des sciences de la vie de l’Université Ben Gourion et de l’Institut national de biotechnologie du Néguev (NIBN) a découvert que les gènes des vaches peuvent être utilisés pour contrôler les microbiomes du « rumen » afin de mesurer la quantité des émissions de gaz à effet de serre des animaux. Pr Itzhak Mizrahi : « Nos conclusions sont à la fois une percée majeure pour les sciences fondamentales et auront un impact positif sur deux défis majeurs auxquels la communauté internationale devra faire face dans un avenir prévisible : le changement climatique et la sécurité alimentaire » – Il y a environ 1,5 milliard de vaches et de taureaux dans le monde. Une vache libère entre 70 et 120 kg de méthane par an. Le méthane est un gaz à effet de serre, comme le dioxyde de carbone (CO2), mais son effet négatif sur le climat est 23 fois supérieur à celui du CO2. L’agriculture a un impact majeur sur le réchauffement climatique.

– Pr Aderka dirige le service du cancer gastro-intestinal du Centre médical Sheba et l’un des principaux spécialistes du domaine de l’oncologie du système digestif. L’étude menée résout une controverse longue d’une décennie sur le traitement d’un tiers (35%) des patients métastatiques atteints du cancer colorectal (CRC), dont la tumeur contient des récepteurs de l’EGFR (récepteur du facteur de croissance épidermique). La controverse concerne la différence entre les régimes médicamenteux pour le CCR utilisés avec le traitement de chimiothérapie. La principale différence avait été d’utiliser Avastin d’abord, puis Erbitux, ou l’inverse. Pr Aderka : « Si la bonne combinaison de médicaments était appliquée, l’espérance de vie du patient aurait été prolongée… Nous avons constaté qu’une combinaison d’un médicament biologique et d’une chimiothérapie dans l’un des types de tumeurs réduit l’efficacité du médicament biologique et non l’inverse, comme nous le pensions depuis des années »

– Fondé à Tel-Aviv par Shaul Yaakoby, avec ses associés Gal Fridman et Ariel Gorfung,

Aquarius Engines a mis au point un moteur d’automobile léger (10 kg contre 110 kg en moyenne), bon marché et efficace, qui consomme beaucoup moins de carburant et produit moins d’émissions polluantes que ceux disponibles actuellement. Ce moteur n’a qu’une seule pièce mobile – un piston qui coulisse d’avant en arrière – contre au moins vingt sous le capot d’une voiture moyenne. Il ne développe que de 43 chevaux, tout en consommant 20 % de carburant en moins que le moteur à combustion interne. Comme il n’y a pas de frottement entre le piston et les autres pièces du moteur, il n’a pas besoin d’être lubrifié, ce qui élimine le besoin en huile et réduit les coûts d’entretien.

– Selon une étude réalisée par une équipe du Pr. Oded Rechavi de l’École de neurobiologie, biochimie et biophysique et de l’Ecole des neurosciences de l’Université de Tel-Aviv, les souvenirs enregistrés par les cellules nerveuses peuvent être transmis aux générations suivantes par des molécules de transport du matériel héréditaire du type « petits ARN », sans passer par l’ADN. Selon les chercheurs, l’étude constitue un pas important dans le déchiffrement des mécanismes de l’épigénétique, transmission héréditaires de caractéristiques acquises qui ne sont pas codées dans notre ADN. Oded Rechavi : « Les caractéristiques acquises au cours de la vie peuvent-elles être héritées par les prochaines générations ? C’est une question controversée depuis près de 200 ans parmi les scientifiques. À ce jour, l’un des organismes les plus couramment utilisés pour les études sur ce sujet est un minuscule ver transparent appelé « C. elegans » – Pas moins de 6 prix Nobel ont été attribués pour des études sur ce ver depuis l’année 2000 – On a découvert que ce ver pouvait transmettre à sa progéniture, sur plusieurs générations, au moins deux traits acquis au cours de sa vie : la résistance aux virus et la mémoire de la famine. Cela signifie que, contrairement à la conception qui domine depuis des décennies, l’hérédité ne passe pas seulement par le biais de l’ADN, mais aussi par d’autres mécanismes génétiques, capables de transférer à la progéniture des traits acquis au cours de la vie.

– Pr Boaz Mizrahi, chef du laboratoire de biomatériaux au Technion et son équipe ont créé une colle spéciale pour suturer les blessures graves. Appliqué à l’aide d’un pistolet, le polymère fondu fonctionne à la fois pour les blessures interne comme externes, remplaçant à la fois les points de suture et le gel. Il est non toxique, flexible et biodégradable.

– Saar Wilf, de Tel Aviv, a développé un système permettant de faire la chasse aux moustiques. Il a recherché non pas l’élimination de l’insecte, mais sa localisation. Grâce à un système infrarouge et un réseau WiFi, lorsque le moustique se pose sur un mur, Bzigo envoie une notification sur le téléphone portable de l’utilisateur pour lui montrer où se trouve l’insecte. Celui-ci n’a plus qu’à décider quoi en faire. Le prix du systèmeest de 150 euros. 

Problèmes de société

– Israël a une population de 9 millions d’individus mais peu de personnes – moins de 130 000 – contribuent à conserver l’avance de l’économie et des soins de santé dans le pays.

Pour chaque diplômé de l’université revenu au pays en 2014, 2,6 diplômés ont choisi de quitter le pays. En 2017, ce chiffre s’est élevé à 4,5. Le nombre de médecins travaillant dans des pays de l’OCDE autres qu’Israël représentait 9,8 % de tous les praticiens en Israël en 2006. Ce pourcentage s’est élevé à 14 % en 2016.

– Alors que les chiens se multiplient dans les villes, pour cause de solitude, il y a lieu de rappeler la tradition les concernant. 2 types de dons étaient refusés par le Temple de Jérusalem, l’argent d’une prostituée et le produit de la vente d’un chien…
Dans la tradition écrite de la Torah, le statut du chien n’est guère enviable. Lors de la sortie d’Egypte, les chiens reçurent l’ordre de rester muets pour ne pas déranger l’exode des Hébreux. On trouve une autre occurrence concernant l’interdiction de consommer le sang d’un animal ; il est dit : « Tu le verseras au chien, comme s’il s’agissait d’eau… »
– Les données sociologiques permettent, sinon d’évaluer scientifiquement, du moins de constater l’étonnante capacité de résilience de la grande majorité des israéliens. Cette résilience est animée par la sublimation, dans laquelle Freud voit une transformation des pulsions, – ici de la pulsion de mort ou de destruction — quand elles se trouvent redirigées vers des buts sociétaux ou artistiques ; or beaucoup de personnes touchées par les attentats ont surmonté ces épreuves en créant des fondations d’entre-aide, des bourses universitaires, des parcs pour l’agrément du public dédiés à un être cher, ou écrit des poèmes, des témoignages… La solidarité de la société israélienne dans son ensemble, lors des périodes de danger, semble relever de cette sublimation et nourrir la résilience.

– Le nombre de citoyens d’origine juive qui ne sont pas juifs, selon la Halakha ou loi juive, augmente rapidement. Il est actuellement d’environ 400 000 et pourrait atteindre 500 000 au cours des 12 prochaines années.

– Le nombre de convertis au judaïsme en 2014 était de 3 718, mais il n’y avait plus que 2 588 convertis en 2018.

Environnement

– Le lac Kinneret s’est élevé de près de 3,5 mètres, depuis le début de la saison des pluies d’hiver. Néanmoins, le lac reste en dessous de son niveau optimal, d’environ 2,4 mètres. Les cours d’eau et les aquifères étaient à un niveau sans précédent depuis 100 ans. Si la sécheresse s’était poursuivie, l’Agence de l’eau aurait été contrainte d’imposer des limites à la consommation d’eau dans le pays.

– Israël a construit cinq grandes usines de dessalement sur la côte méditerranéenne et travaille actuellement sur deux autres. Ceux-ci fournissent environ 70% de l’eau potable du pays.

Israël recycle également près de 86% de ses eaux usées à des fins agricoles.

Économie

Selon Bureau Central des Statistiques, la croissance de 5,2% au 1er trimestre 2019 est due essentiellement aux secteurs technologiques, scientifiques et informatiques. La production commerciale a augmenté de 5,8% et les exportations de 4,9%.

4,3% du PIB est consacré à la recherche et au développement.

Le secteur High Tech, qui représente 8,3% des emplois, 15% du PIB et 50% des exportations, entraîne une dynamique d’investissements ; ainsi 5,2 Md$ de fonds ont été levés en 2017. La dette publique a baissé depuis 10 ans, passant de 92% du PIB en 2004 à 61,1% fin 2017.

Le taux de chômage est de 3,6%, soit son niveau le plus bas depuis le milieu des années 1970. Le salaire minimal est passé à 5 300 sh bruts/mois et le salaire moyen nominal à 10 200 sh/mois.

Culture

Un nouveau centre touristique dans 4 voûtes massives reconstruites vient d’être inauguré à Césarée. Ces voûtes abritaient un temple païen construit par le roi Hérode à -1er s. Césarée, qui devait accueillir jusqu’à 100 000 habitants à son apogée, a été le premier port artificiel ouvert en pleine mer dans le Moyen-Orient antique, utilisant les technologies de pointe de l’époque, consistant à creuser des plateformes constituées de pierres volcaniques dans les fonds marins. Hérode avait nommé le port et la ville de Césarée en hommage à Auguste César.

Les 14 voûtes massives avaient été construites à l’origine comme entrepôts pour le port. Quatre d’entre elles ont été adaptées pour accueillir le centre touristique, qui expose des découvertes impressionnantes réalisées sur le site. Peter Gendelman, archéologue et chercheur à l’Autorité israélienne des antiquités (AIA) qui travaille à Césarée depuis 27 ans : « Il y a des milliers d’années de découvertes archéologiques ici… l’une des joies du travail d’archéologue à Césarée est la richesse du site en artefacts divers, si nombreux que leur découverte est presque quotidienne… Aujourd’hui, les visiteurs peuvent vivre la même expérience que celle que vivaient les visiteurs à Césarée il y a 2000 ans ! »

Santé

– Dr Talia Golan : « Notre nouveau traitement du cancer du pancréas, à l’aide de technologies innovatrices, entraînera l’émergence de médicaments qui changeront la donne dans un avenir proche … Ce traitement ciblera la mutation génétique spécifique qui cause le cancer, le réinventera et l’éliminera comme menace ». Avec son équipe du Centre médical Sheba et le concours  de 2 firmes pharmaceutiques, Dr Golan a mis au point « Polo » qui retarde l’évolution du cancer : « L’essai Polo utilisant le médicament Lynparza offre un espoir potentiel pour ceux qui souffrent d’un cancer du pancréas métastatique et qui ont une mutation BRCA … Ce traitement illustre aussi l’avènement de la médecine de précision basée sur un biomarqueur génétique spécifique, BRCA 1 & 2 »

– L’utilisation d’antibiotiques conduit certaines bactéries à développer une résistance au traitement et devenir mortelles. Pr Roy Kishony du Technion a mis au point des méthodes de cartographie génétique de la résistance bactérienne aux antibiotiques. Dans le cadre d’une étude menée par le Technion et des chercheurs de l’Institut KSM de Maccabi, dirigés par Pr Varda Shalev, un système a été mis au point pour aider le médecin à choisir l’antibiotique optimal pour traiter les infections des voies urinaires. Les chercheurs ont découvert que le niveau de résistance aux antibiotiques était différent pour chaque patient et qu’un antibiotique était efficace chez un patient et pas chez un autre. Dr Yelin du Technion : « Il est maintenant possible de prédire par ordinateur le niveau de résistance bactérienne aux bactéries responsables d’infection… Cela se fait en pondérant les données démographiques, y compris l’âge, le sexe, la grossesse ou le domicile de la maison de retraite, ainsi que le niveau de résistance mesuré dans les cultures d’urine antérieures du patient, ainsi que ses antécédents d’achat de médicaments ». Un algorithme a permis de trouver un lien clair entre les différentes données et de prévoir ainsi le niveau de résistance aux antibiotiques pour chaque infection et de recommander le meilleur type d’antibiotique. Les chercheurs ont découvert que l’utilisation de la technologie pourrait réduire d’environ 40% la probabilité de choisir le mauvais médicament.

– La cryoablation est utilisée depuis de nombreuses années dans le traitement du cancer du sein, du col de l’utérus et de la peau. Mais il n’a jamais été utilisé pour traiter le NMIBC, cancer de la vessie non musculaire invasif. Vessi Medical espère réduire le taux de récidive en congelant les tumeurs de la vessie par cryoablation, un processus qui utilise un froid extrême pour détruire les tissus. Eyal Kochavi, directeur général : « La vessie est un organe principalement musculaire et très flexible. Il a la capacité de modifier son volume d’une manière à laquelle nous ne faisons pas attention. Ainsi, par exemple, nous ne ressentons aucune envie d’uriner jusqu’à ce que le réservoir atteigne presque un demi-litre » – La cryothérapie de Vessi Medical est administrée sous forme de spray afin de minimiser le contact physique avec la muqueuse de la vessie tout en réduisant le risque de dispersion des cellules cancéreuses par grattage.

– Dr Yitzhak Alfasi, psychologue social du département des sciences du comportement du Hadassah Academic College de Jérusalem a mené une étude auprès de 80 utilisateurs fréquents de Facebook entre 19 et 35 ans. Il a conclu que 15 minutes de surf sur Facebook suffisent à rendre une personne vulnérable à la dépression, principalement en raison d’une perte d’estime de soi. Dr Alfasi : « Les résultats de l’étude indiquent que l’exposition aux réseaux sociaux peut avoir un effet psychologique négatif… L’effet cumulatif de la déficience sur l’estime de soi et le bien-être mental peut être important »

Internet

La police permet au public de contacter le centre d’urgence 100 par le biais d’une application de téléphonie mobile.


  • -

dictionnaire arameen français

Category : Non classé

pour vos études de guemara un dictionnaire qui vous aidera araméen français , plus de 730 mots enregistrés et plus de 200 abréviations toujours en cours d’ajout de milliers de mots, rendez vous sur le play store de google
https://play.google.com/store/apps/details?id=com.jjteban114.Dictionary_arameen_francais


  • -

THE JEWISH RADIO OF THE WORLD

Category : Non classé

All the Jewish radios in the world in your hand in live. all radios israelian, french, american, argentina, south africa, brazil, russia england UK etc.
radio jai , radio J Air, radio judaica belgique , lyon , chai radio , Ran radio , Radio lakewood,
radio jewish music , radio new york , radio j , radio nachum segal ,radio chabad , radio apple kugel , toker radio ,wcuw , wdbx , welw , wfdu , wjcu ,wmnf , wmpg,wbai ,radio aviva, radio rcj ,radio j strasbourg , radio shalom ,radio nitsan , radio shalom besancon ,kol hashalom ,kol aviv, galgaltz, galey tsahal, kol hay , kan beth ,kan musica, kan moreshet , kan nostalgia, kol akko, 88fm, 90fm, 103fm, 102fm ,radio tel aviv , radio netanya ,kol barama, kol kinneret , kol mizrahit , kol rega , lev hamedina , meitar balev , 100fm , 101,5fm radio darom,eilat fm , wbai,wcuw,wdbx,welw,wjcu,wmnf,wmpg,tcn,ran and more

If you know other Jewish radios send me an email or say it in the comments thanks .

🎧 Nouvelle appli de toutes les radios juives du monde !
Téléchargez ici 
👇👇👇

https://play.google.com/store/apps/details?id=com.jjteban114.RadioJewishWorld


  • -

Tsedek-Info d’Israël sept-oct 2019

Category : Non classé

Tsedek-Info d’Israël sept-oct  2019

Tsedek Info         PPPPP              Archives                  Derniers Articles Parus

Distinctions & performances

– Le magazine « US News & World Report » place Israël au 8ème rang des nations les plus influentes en 2019, alors que pour le lieu où il fait bon de vivre, le pays est à la 29ème place, la Suisse étant en tête. 

– Jérusalem bat le record du nombre de “chats errants” avec 2000 chats/km2. Il faudrait créer 25 cliniques pour pouvoir stériliser une bonne partie des 240 000 chats de la capitale.

– Ramat Gan aura la plus haute tour du pays, 120 étages culminant à 520 mètres, dans le complexe de la Bourse du diamant.

– Tel Aviv est la 10ème ville la plus chère au monde avec Los Angeles.

– Newsweek Magazine a classé l’hôpital de Ramat Gan comme leader mondial en matière d’innovation biotechnique et scientifique médicale. De même,  « Chaim Sheba Medical Center » de Tel HaShomer a été classé comme un des 10 meilleurs hôpitaux dans le monde.

High Tech

– Pr Lavie, spécialiste du sommeil depuis plus d’un demi-siècle a créé plusieurs start-up sur le sujet. L’une d’elles fabrique « Watch-PAT », un tonomètre artériel périphérique, qu’on serre sur un doigt pendant la nuit et qui donne un diagnostic de l’apnée, du ronflement et des troubles du sommeil en 90 secondes. A 300 $/pièce, il remplace les longues nuits dans une clinique du sommeil à 1300$/nuit.

– BeerBazaar, une start-up fabriquant des bières artisanales, a été lancée par Lior Weiss, étudiant en ingénierie au Technion, en 2013, avec l’aide d’Avi Moskowitz. BeerBazaar compte six sites à travers le pays et espère satisfaire 15% du marché de la bière.

– L’Escherichia coli (E. coli), la salmonelle et la listériose sont des bactéries courantes qui peuvent contaminer de la nourriture à différentes phases de la production, du champ à l’assiette. Créée à Jérusalem en 2017, la start-up Yarok Microbio a mis au point un moyen d’identifier des bactéries mortelles, en moins d’une heure, avant que les produits qu’elles pourraient avoir contaminés ne soient vendus. Elle combine la chimie à l’intelligence artificielle, afin de détecter des bactéries mortelles dans des champs ou dans la chaîne de production alimentaire. Son Président Jonathan Sierra : « Le système donne des résultats dans un laps de temps allant de moins d’une heure jusqu’à plusieurs heures. En 45 minutes, le système peut déterminer si un produit examiné est contaminé, permettant ainsi aux producteurs et aux fournisseurs d’annuler leurs livraisons. Un résultat final assurant de l’absence totale de bactéries prend six heures pour la salmonelle (au lieu de cinq jours), quatre heures et demi pour l’E. Coli et huit heures pour la listériose ». 

– Diane Abensur Bessin, présidente de Nanosynex , qui travaille sur une approche nouvelle pour aider les médecins à éviter les mauvais traitements aux antibiotiques : «Le corps devient un incubateur de bactéries résistantes… Si nous donnons au patient le traitement approprié à la bonne dose, aucune résistance ne sera créée, le patient sera guéri plus rapidement et les autres patients ne seront pas infectés par une bactérie résistante » – Il s’agit d’un test de diagnostic en 4 heures qui détermine quelles bactéries du corps d’un patient sont résistantes à quels antibiotiques. Nanosynex a créé un kit pour les laboratoires contenant des cartes jetables, un appareil de lecture fluorescent et un logiciel d’analyse.

– Erika Carmel a développé B-Cure Laser un petit appareil médical laser à basse puissance (LLLT– Low-Level Laser Therapy)et léger (173g) qui apaise les diverses douleurs du patient, dues à des problèmes orthopédiques, blessures et lésions sportives, inflammations, problèmes d’articulations, plaies diabétiques, escarres et problèmes de peau. Cet appareil utilise un mécanisme électro-optique innovant qui produit un faisceau laser efficace, homogène, et d’une surface de traitement allant jusqu’à 4,5 cm2, pendant 6 et 8 minutes, 2 à 4 fois par jour. Michael Schlosser, président : « B-Cure Laser a récemment sauvé de l’amputation la jambe d’un patient diabétique et des patients souffrant d’arthrose du genou peuvent commencer à monter les escaliers, suite au traitement ».

– Dans la vie, on prend les petites décisions du quotidien, mais aussi des décisions de plus grande importance : devrions-nous par exemple subir une intervention chirurgicale lorsqu’un médecin estime qu’il existe un risque élevé de guérison spontanée, alors qu’un autre juge que l’opération est vitale ? Une grande partie des décisions que nous prenons dans notre vie personnelle et professionnelle sont prises dans des conditions d’incertitude et sont basées sur des conseils d’experts. Même les décideurs de grandes organisations, tels que les membres du conseil d’administration et les représentants du gouvernement, se fient aux évaluations d’experts. Si les experts sont tous d’accord, la décision est facile. Mais dans de nombreux cas, ils sont en désaccord et leurs prédictions se contredisent. Dr Itay Arieli, Dr Yakov Babichenko et Dr Rann Smorodinsky, assistant à la faculté d’ingénierie et de gestion industrielle William Davidson du Technion ont mis au point un modèle permettant d’évaluer les propositions des experts et de présenter une solution opérationnelle à un problème. Dr Arieli : « Nous proposons un modèle mathématique qui nous permet d’examiner de manière objective l’ensemble des paramètres affectant la prise de décision et de construire une prévision basée sur celle d’experts. Celle-ci est basée sur une évaluation de la qualité des prévisions globales, dans le pire scénario possible… Cette prévision est proche de celle d’une personne informée, connaissant les données détenues par tous les experts »

Archéologie

– Pr Yosef Garfinkel, directeur de l’Institut d’archéologie de l’Université Hébraïque de Jérusalem et son équipe ont découvert un mur fortifié dans l’ancienne ville de Lachish, datant de -10s. Cette découverte corrobore le récit biblique et suggère qu’un royaume centralisé, dirigé par le roi David et ses descendants, a été fondé et agrandi plus tôt que l’on ne croyait. Pr Garfinkel : « Lors de l’Âge de Bronze tardif, Lachish était une très grande ville cananéenne. Ensuite, à -12ème s, elle a été détruite, et elle est restée en ruines pendant 200/250 ans ». On a pu dater le mur à – 920, en utilisant des noyaux d’olives trouvés sous le sol. Cette date correspond au règne de Rehoboam, le fils de Salomon et petit-fils de David.  La découverte d’une ville fortifiée à deux jours de marche de la Jérusalem des Rois David et Salomon suggère que le grand royaume de Judée a été établi un siècle plus tôt que les historiens ne le pensaient ! Pr Garfinkel : « Les fouilles de la ville fortifiée de Khirbet Qefaya font penser à une société urbaine en Judée, à l’époque du roi David. Un sanctuaire portable indique une architecture royale en Judée à cette époque…. Le texte biblique a décrit une architecture similaire à celle qui était utilisée à l’époque ».

– Une pièce d’or vieille de 1600 ans et extrêmement rare de l’empereur byzantin, élaborée en commémoration du Sanhédrin que, le gouvernant avait aboli et qui avait fait des Juifs des citoyens de seconde zone sur la terre d’Israël, a été découverte à proximité … d’une nouvelle piste de randonnée.

– Les fondements présumés du 1er Temple, construit par le roi Salomon, d’après la Bible, à – 10 s. ont été trouvés à Tel Motza, lors de fouilles préventives liées à la rénovation de l’autoroute qui relie Tel Aviv à Jérusalem. La responsable des fouilles Choua Kisilevitch de l’Institut israélien du patrimoine : «Nous avons découvert d’abord une multitude d’objets de culte….puis le monument qui date de l’époque du 1erTemple. Il a un plan similaire, ainsi que les mêmes éléments architecturaux, y compris les deux colonnes à l’entrée. Tout cela répond exactement à la description du Temple de Salomon, telle que nous la connaissons»

– Un morceau d’une lampe à l’huile vieille de 2000 ans et décorée d’un chandelier (menorah) à 9 branches a été découvert dans une fouille à proximité de Tel Beer-Sheva par Avinoam Lehavi, archéologue de l’Autorité des antiquités d’Israël (AAI). Dans ces fouilles, on a découvert une grande implantation juive, une tour de guet, des passages souterrains, des bains rituels datant de la période du 2ème Temple, et une vaisselle en pierre rarement aussi bien conservée. Ce site de   2000 m2 montre une continuité de la pratique religieuse juive aux extrémités du royaume. On y a trouvé aussi une grande quantité de poterie et de lampes décorées avec des thématiques juives typiques, comme la feuille de vigne. On a aussi trouvé des noyaux d’olive et de dattes, et des équipements pour faire cuire le pain.
– Une fouille archéologique, menée par l’AAI dans le quartier Sharafat de Jérusalem-Est, a mis au jour les restes d’un village juif remontant à l’époque hasmonéenne (- 2000 ans). On y a découvert les restes d’un grand pressoir à vin contenant des fragments de bocaux de stockage, un grand columbarium (pigeonnier taillé dans la roche), un pressoir à olives, un grand bain rituel, une citerne à eau et des carrières de roche. Le responsable des fouilles Ya’akov Billig : « Il semble que ce domaine funéraire ait servi à une famille riche ou importante, pendant la période hasmonéenne. Le domaine a été utilisé pendant plusieurs générations, comme c’était le cas à l’époque … Une telle qualité d’exécution des éléments architecturaux est très rare, surtout dans les bâtiments monumentaux ou les domaines funéraires de la région de Jérusalem » – En effet, la partie présentant un intérêt particulier concerne un domaine funéraire extravagant, comprenant un couloir menant à une grande cour ciselée dans le socle.

– Boaz Langford, chercheur au Centre de recherche sur les grottes de l’université Hébraïque de Jérusalem, et Antoniya Vlaykova, une exploratrice bulgare de la Fédération spéléologique européenne, ont dirigé l’exploration de la plus longue grotte de sel du monde, un réseau de passages sinueux de 10 km, à Malham, à l’extrémité sud de la mer Morte. Boaz  Langford : « Ce qui est unique dans cette grotte, par opposition aux autres grottes salines du monde, c’est qu’elle est la plus longue du monde »- Les grottes de sel ont des caractéristiques géologiques rares et inhabituelles et n’existent que dans les régions très arides. L’exutoire principal de la grotte de Malham se trouve près de la statue de sel nommée “épouse de Lot“.

– Lors de la construction de la route 38, on a découvert à Tel Beit Shemesh des vestiges de pressoirs de fabrication d’huile datant du 1er Temple, ainsi que des effigies du dieu nain populaire égyptien Bess. Ville détruite par l’assyrien Sennasherib en – 701, elle aurait ainsi repris vie plus tôt qu’on ne le pensait…

– Des marques triangulaires méticuleusement incisées ont été retrouvées sur des bols en basalte vieux de 6 500 ans par la chercheuse Rivka Chasan, sous la direction de Pr Danny Rosenberg, directeur à l’Institut Zinman de l’Université de Haïfa. L’étude de la provenance de ces bols permet de retracer d’anciennes routes commerciales du Levant et de trouver les carrières et les sites de production. Les ustensiles étudiés ont été retrouvés lors de fouilles réalisées par l’AAI en différents endroits, allant du Néguev au Golan, et appartiennent à une époque transitoire, entre la technique de la pierre et le début de la métallurgie du cuivre. La récurrence et la similitude des décorations témoignent d’une valeur partagée entre différentes communautés qui auraient été très isolées les unes des autres. Rivka Chasan : «Vous avez un triangle chalcolithique en forme de V, et à l’intérieur on observe des hachures partant de l’angle supérieur droit vers la gauche, en bas. Le nombre de hachures varie, il y en a en moyenne dix… Il s’agit d’ustensiles en pierre très élaborés… Quand les gens voient des triangles, ils ont rapidement tendance à conclure au symbole de la fertilité, parce que le vagin est souvent représenté par ce dessin. Mais ce n’est qu’une hypothèse… » – Ce symbole uniforme apparaît néanmoins comme un trait d’union entre des communautés diverses, dans toute cette partie du Moyen Orient.

Révélations

Le saviez-vous ? – La start-up Tevel a conçu un drone multi-bras, capable de cueillir des fruits rapidement et avec soin.

Le saviez-vous ? – On peut aujourd’hui visiter à Akko (St Jean d’Acre) les tunnels construits au 14ème s., sous les rues anciennes et s’étendant sur des centaines de kilomètres ; ils étaient construits pour aider les Templiers à se déplacer sans être détectés et sans combattre les éléments ou leurs ennemis.

Défense

IWI (Israeli Weapon Industries), fabricant d’armes légères éprouvées au combat, pour les forces de l’ordre et les armées, a mis au point un nouveau fusil d’assaut, le Carmel de calibre 5,56×45 mm, avec 4 longueurs de canon 267/406mm. Ambidextre et compatible avec tout accessoire ou viseur, le Carmel comporte le “Free Floating Barrel”, un système détachable rapidement et offrant une modularité maximale, ce qui assure le remplacement du canon en quelques secondes. 

Inventions et découvertes

– Pr Nadav Amdursky de la faculté de chimie Schulich du Technion a mis au point une technologie permettant d’étudier les transitions membranaires des protons liées à la production d’énergie dans les processus de respiration cellulaire et de photosynthèse. L’énergie est à la source de la vie. Sur le plan chimique, c’est la molécule d’adénosine triphosphate (ATP) qui est capable de stocker et de transporter de l’énergie chimique dans les cellules. L’énergie de la lumière du soleil ou l’énergie chimique des nutriments sont utilisées pour la synthèse de l’ATP, lors des processus de photosynthèse ou de respiration cellulaire. La synthèse de l’ATP repose sur une protéine membranaire dont l’activité est liée à un moteur nanométrique alimenté par des protons, dans un espace/temps infiniment petit.

La sonde moléculaire développée au Technion est basée sur une molécule chimique appelée « photo-acide ». Lorsque cette molécule absorbe la lumière, ses propriétés chimiques changent et elle devient un acide fort. La principale caractéristique de tout acide fort est de libérer rapidement un proton dans un environnement aqueux. Pr Amdursky : « Nous avons découvert que le mouvement des protons à la surface de la membrane et l’interaction entre les protons de la membrane et les protons de la solution dépendaient étroitement du type de lipides constituant la membrane »

– Dr Yossi Buganim de l’Université hébraïque de Jérusalem (HU) et son équipe ont mis au point une méthode pour transformer les cellules de la peau en trois grands types de cellules souches qui comprennent les embryons à un stade précoce, à l’extérieur du corps, sans avoir besoin de sperme et d’ovules. Cette méthode peut résoudre certains problèmes d’infertilité et ouvre la voie à la création d’embryons entiers à partir de cellules cutanées dans “une boîte de Petri”, séparée du corps humain.

– Pr Tal Dvir et son équipe de l’Université de Tel Aviv ont développé un prototype de coeur humain, de la taille d’une cerise, imprimé en 3D à partir de tissus humains, avec des vaisseaux, ce qui est une avancée majeure dans le traitement des maladies cardiovasculaires et la prévention du rejet des greffes.

– Une équipe dirigée par Pr. Pavel Ginsburg de l’École d’ingénierie électrique de l’Université de Tel Aviv, a mis au point un nouveau type de radar optique à haute résolution, capable de détecter des objets cachés par d’autres. Intégré à un véhicule autonome, ce radar pourra ainsi signaler un enfant qui fait irruption sur la route, venant de derrière une voiture garée. En raison de sa faible bande passante, inférieure à 30 Mhz, ce radar est peu coûteux.

Pour y parvenir, l’équipe s’est servie d’une technique d’imagerie médicale appelée « Tomographie Optique Cohérente » (OCT), qui utilise une onde lumineuse pour capturer des images tridimensionnelle à haute résolution de tissus biologiques dynamiques. Pr Ginsburg : « Nous avons réalisé qu’il existe une similitude entre la complexité et le dynamisme des tissus biologiques, et le mouvement des véhicules automobiles sur la route, de sorte que la solution pour créer une image de haute qualité pouvait être similaire

– Aviad Shiber, étudiant au Technion, a développé un système appelé “œil bionique”, avec deux de ses professeurs, Shahar Shalev et Oded Reitz. Le système est constitué d’un dispositif monté sur la jambe de l’aveugle et sur la ceinture qu’il porte à la taille. Les ondes sonores, envoyées d’un appareil à une chaussure, détectent la distance entre différents objets au sol, puis envoient une vibration à la ceinture, qui indique vers quel côté il doit tourner pour éviter l’obstacle. Carmelit, la mère d’Aviad, aveugle : « Toute ma vie, j’espérais que quelqu’un invente quelque chose qui pourrait aider les aveugles comme moi, qui n’auraient pas à utiliser uniquement un chien-guide, et cet appareil a vraiment changé ma vie »

– Né en 2002, le robot CorPath été créé par NaviCath (devenu Cordinus), une start-up fondée par Pr Rafi Biar, directeur général du centre médical Rambam et chef de la cardiologie, avec son partenaire Tal Vandrov, diplômé du Technion, vice-président du marketing et du développement. Le robot a été développé pour aider les chirurgiens cardiaques à effectuer un cathétérisme plus précis, pour permettre un accès à distance lors du traitement des patients, mais aussi pour empêcher une exposition aux rayons X.

Dans les urgences médicales cardiovasculaires, telles que les accidents vasculaires cérébraux ou les crises cardiaques, il existe une fenêtre de traitement limitée allant de 90 minutes à 24 heures, sans quoi le patient peut mourir ou rester invalide. Le robot peut apprendre à déplacer le « stent » à travers les artères, à se rendre au bon endroit, et à le libérer.

– Sharon Barak, ingénieure chimiste a trouvé un moyen de réduire la période de dégradation des plastiques de plusieurs siècles à quelques minutes seulement. Elle a créé  Solutum pour fabriquer un « faux » plastique composé totalement de matériaux écologiques qui se dissolvent facilement dans l’eau et retournent dans la nature. Le nouveau plastique est tellement sûr et naturel qu’on peut boire sa solution dans l’eau.

Environnement

– Pr David Faiman est à l’origine des brevets de l’Université Ben Gourion dans le domaine des centrales photovoltaïques à concentration. La cellule photovoltaïque « à concentration » capte le rayonnement solaire grâce à des lentilles ou miroirs, pour le concentrer sur une surface beaucoup plus réduite (1/1000e) où l’on place une cellule solaire photovoltaïque de petite dimension, à haute performance. Le spectre du rayonnement solaire converti en énergie électrique est plus étendu que dans les panneaux photovoltaïques classiques. Pour un même flux solaire capté, le rendement énergétique atteint, 30% à 40% pour l’ensemble lentille et capteur, soit le double de ceux obtenus avec des panneaux solaires photovoltaïques à insolation directe (autour de 10/20%). Les surfaces de réflexion sont facilement refroidies par l’eau, ce qui limite la réduction d’efficacité et produit de l’eau chaude. Millenium Electric a développé l’étude, la fabrication et l’installation de ces systèmes solaires.

– La start-up Brenmiller Energy (BRE) a développé un procédé (BCell) permettant de collecter de l’énergie renouvelable de source diverse (solaire, éolienne, biomasse), de la stocker sous forme de vapeur d’eau et de produire grâce à cette vapeur de l’énergie thermique et électrique. De cette façon la société BRE espère réduire le coût du KW produit de 60 à 90%. Les collecteurs de chaleur solaire sont paraboliques pour concentrer les rayons lumineux Le rayonnement solaire porte le fluide circulant dans les tuyaux des collecteurs paraboliques à plus de 520˚C et la vapeur d’eau produite est stockée pour être exploitée par une turbine thermodynamique, en cas de besoin.

 

Agriculture et botanique

– Israel Talpaz, fondateur de SeeTree de Tel Aviv et ex-agent des services du Renseignement, s’est spécialisé dans la recherche de maladies des arbres et notamment les porteurs d’agrumes. En effet, une maladie bactérienne appelée HLB (citrus greening) a dévasté l’industrie des agrumes de Floride au cours de la dernière décennie et menace la Californie. Barak Hachamov, président : « Sur les 40 employés de SeeTree, il n’y a pas un seul vendeur, et pourtant nous avons certains des plus gros clients du marché, du fait du bouche à oreille, devenu viral ». Le service fourni ne se contente pas de détecter précocement le HLB. Il recueille et analyse l’information liée à chaque arbre au fil du temps, à l’aide de drones, de capteurs et d’informatique, sans compter les “bottes sur le terrain”. Chaque arbre a un dossier médical, l’ensemble formant un « waze des arbres » qui permet aux agriculteurs d’identifier les zones qui posent problème et d’optimiser les soins individuels. SeeTree facture des frais mensuels basés sur la superficie. Barak Hachamov : «Nous rêvons de devenir le chef de file mondial d’un réseau de renseignements pour tout type d’arbre, où qu’il se trouve dans le monde… le système pourrait fonctionner dans pratiquement tous les climats où il existe des vergers …. Si vous perdez un arbre, il vous faut 5 ans pour atteindre le même niveau de production de fruits avec un nouvel arbre. C’est un défi très différent de celui des grandes cultures saisonnières, parce que les dommages peuvent survenir n’importe quel jour de l’année »

– La technologie Taranis permet aux agriculteurs de maximiser leurs récoltes de blé, de maïs, de coton et de pommes de terre. Ofir Schlam, directeur : « Notre logiciel Taranis prend des vues aériennes avec une résolution très élevée, c’est la base de notre nouveau produit A12. A l’aide d’avions et de drones, nous faisons des photos très nettes sur lesquelles on voit chaque feuille et chaque insecte de tout le champ» – Doté de capacités d’apprentissage automatique, le logiciel se réfère à une collecte de données de plus de 10 millions de phénomènes agricoles qu’il analyse au moyen du modèle Taranis. Avec une application, les agriculteurs peuvent alors prendre les décisions qui s’imposent pour améliorer le rendement des cultures.

Économie

– 130 milliards $ d’investissements étrangers en 2017, en augmentation de 20% en un an

Santé

– Le diabète est un trouble métabolique dans lequel le taux de sucre dans le sang est excessif. Il en existe deux types  – le diabète de type1 survient lorsque le pancréas ne peut pas créer suffisamment d’insuline, l’hormone chargée de réduire le taux de sucre dans le sang, tandis que le diabète de type2 se produit lorsque les cellules deviennent résistantes à l’insuline. Dans le diabète de type1, l’insuline est injectée quotidiennement. La société biopharmaceutique Kadimastem développe le moyen de créer les cellules nécessaires pour l’implantation par greffe à la place de l’insuline, à partir de cellules souches embryonnaires humaines. Kfir Molakandov : « Ces cellules peuvent se transformer en n’importe quel tissu que vous aimez. L’avantage de ces cellules, c’est que vous pouvez les multiplier à l’infini.  Nous avons cette matière première et nous savons aujourd’hui comment utiliser ces cellules pluripotentes pour les transformer en cellules productrices d’insuline »

– Fondée en 1999 à Tirat Hacarmel, Insightec a mis au point un casque qui traite d’une manière non invasive certaines zones du cerveau, par ultrasons, pour soulager les symptômes du tremblement de Parkinson. Insightec a mis au point Exablate Neuro, un traitement, qui combine deux technologies, les ultrasons de haute intensité et l’imagerie par résonance magnétique (IRM) et qui permet aux neurochirurgiens d’effectuer une chirurgie cérébrale sans incision pour atténuer les tremblements.

– A l’hôpital Alyn on s’ingénie à trouver des solutions techniques pour aider les enfants paralysés à réaliser certains mouvements et les réhabiliter. Les appareils sont conçus sur ordinateur par divers candidats au jeu promu « Faire-thon », puis réalisés avec une imprimante 3-D et ensuite jugés et classés par un jury. Le directeur d’Alyn, Dr. Maurit Beeri : « L’organisation de ce genre d’événement est importante, parce qu’elle permet aux adultes et aux enfants en bonne santé d’aider à améliorer la vie quotidienne des enfants handicapés ».

– L’adaptation d’un médicament connu pour le traitement de la sclérose en plaques pourrait aider les patients épileptiques, selon une étude menée par des chercheurs de l’Université de Tel Aviv, sous la direction de Pr. Inna Slutsky. L’instabilité de l’activité neuronale dans diverses parties du cerveau est un élément principal d’un large éventail de troubles cérébraux, y compris l’épilepsie, la maladie d’Alzheimer et de Parkinson. Puisque l’homéostasie métabolique est essentielle au maintien d’une fonction cérébrale normale et que l’épilepsie est caractérisée par des changements importants dans l’activité métabolique du cerveau, les chercheurs ont appliqué un modèle informatique pour cartographier les processus métaboliques dans les cellules. En utilisant les données génétiques des patients épileptiques, les chercheurs ont “éteint” chaque gène métabolique du modèle pour rechercher le gène dont l’extinction ferait en sorte que le métabolisme défectueux soit le plus proche de la normale. L’un des principaux candidats découverts grâce à ce procédé était le gène DHODH, connu pour être actif dans les mitochondries. Pr Inna Slutzky : « Le gène DHODH, code pour l’enzyme DHODH, qui est inhibée par un médicament connu contre la sclérose en plaques, appelé Teriflunomide. Nous avons donc décidé de tester l’effet de ce médicament sur les cellules du cerveau »

– Nanomedic Technologies Ltd, de Lod, a mis au point un dispositif médical « SpinCare » ressemblant à un pistolet à colle surdimensionné, qui aide les brûlés à éviter la douleur insupportable associée aux changements de pansement dans le traitement des brûlures graves, des plaies chirurgicales larges et profondes. SpinCare crée une couche nano-fibreuse sur place pour la réparation et la guérison des tissus, sans aucun contact avec le soignant. Dr Chen Barak, président : « La couche protectrice est appliquée à environ 20 cm de la plaie, sans la toucher. Cela ressemble à un vent délicat sur la plaie. Vous l’appliquez une fois et elle reste sur la plaie pendant le processus de guérison »

– Comme le pancréas est un organe interne difficile à détecter lors d’un examen de routine et que le diagnostic précoce est la clé d’un traitement efficace, de nombreux décès par cancer du pancréas sont dus à des métastases cancéreuses provenant d’une tumeur non diagnostiquée. Lorsque le cancer est diagnostiqué après des métastases, le bénéfice de la chirurgie et du traitement médicamenteux est très faible. En effet, la tumeur survit dans des conditions de faim et de suffocation et même en présence de médicaments de chimiothérapie.

Une équipe du Technion et du Rambam Medical Center, menée par Pr Ziv Gil, responsable du département EEG, chirurgien cervico-facial et directeur du laboratoire de recherche appliquée sur le cancer de la faculté de médecine Rappaport, a révélé le mécanisme qui protège les cellules cancéreuses du pancréas contre le manque d’oxygène et de nutriment. L’équipe a découvert que le manque de nutriments, en particulier d’acides aminés essentiels tels que la glutamine, oblige les cellules cancéreuses du pancréas à produire des microARN qui suppriment la production d’énergie dépendante de l’oxygène (glycolyse aérobie) pour la production d’énergie sans oxygène (glycolyse anaérobie). Les cellules réduisent la dépendance des cellules vis-à-vis des acides aminés essentiels et de l’oxygène.

– La dépression est la première cause d’invalidité et représente plus de 30% du coût total associé aux maladies cérébrales. La dépression est l’une des rares maladies à taux de mortalité accru. Elminda Ltd., a mis au point un produit d’analyse cérébrale le BNA-Predict, qui a été développé pour prédire la réactivité aux antidépresseurs et aux traitements de neurostimulation. Il aide le médecin à choisir le traitement antidépresseur le plus efficace et à surveiller l’effet du traitement directement dans le cerveau. Ronen Gadot, président : « Elminda Ltd. est une société de biotechnologie émergente qui se consacre à ouvrir la voie à une meilleure santé cérébrale en intégrant des référentiels de données volumineuses, des algorithmes d’intelligence artificielle et d’apprentissage automatique à sa plate-forme exclusive BNA. BNA est une technologie fonctionnelle de cartographie, d’imagerie et de surveillance du cerveau fonctionnant en électrophysiologie, qui permet de détecter rapidement les anomalies potentielles dues au vieillissement ou à l’incidence, ainsi que de suivre les progrès et l’impact des interventions, y compris les changements de mode de vie »

– Au lieu d’utiliser la peau du patient ou celle des autres, le tissu de synthèse développé en laboratoire est utilisé pour remplacer ou régénérer la zone endommagée. Le centre de bio-impression 3D pour l’impression de cellules et de biomatériaux du Technion donne un élan significatif au domaine de l’ingénierie tissulaire. L’imprimante convertit les informations obtenues à partir de la tomodensitométrie du patient en un tissu tridimensionnel adapté à la zone de la blessure. Les tissus d’ingénierie combinent des cellules du corps du patient avec des biomatériaux d’échafaudage qui servent de modèles 3D pour guider sa croissance. Pour que le tissu puisse être transplanté, il faut que des vaisseaux sanguins soient créés pour apporter de l’oxygène et des nutriments. Cependant, le processus de vascularisation peut entraîner une thrombose dans le tissu de greffe. Sous la houlette de Shahar Ben-Shaul, doctorante en génie biomédical au Technion, on a découvert que les cellules plus matures réussissaient mieux à connecter les vaisseaux sanguins, et cela plus rapidement et sans coagulation.

🎧 Nouvelle appli de toutes les radios juives du monde !
Téléchargez ici 
👇👇👇

https://play.google.com/store/apps/details?id=com.jjteban114.RadioJewishWorld


POUR SMARTPHONE ANDROID
Ecoutez les radios jewish americaines USA et israeliennes en direct live.

MediaIsraelLive : nouvelle appli pour Android Radios israëliennes et françaises
(les 3 principales de la communautés françaises, Paris, Lyon, Marseille RCJ, RJL, RMJ) Traducteur fr/hébreux fr/anglais etc...et inversement,
Infos en continu dans 3 langues
Tout cela sur l'appli MediaIsraelLive que vous pouvez télécharger ici :
donnez votre avis et mettez des étoiles merci

Ecoutez les radios françaises et israeliennes en direct live.

archives